AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 AUDITIONS #3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JRM

JRM

Date d'inscription : 14/11/2009
Nombre de messages : 4


AUDITIONS #3 Vide
MessageSujet: AUDITIONS #3   AUDITIONS #3 EmptyMer 5 Mai 2010 - 20:10

Troisièmes auditions de la JRM Entertainement.
JRM ouvrit la porte de la salle de danse. Il n'était pas le premier arrivé. Une longue table avait été installée dans le fond de la vaste pièce. Les murs de celles-ci étaient recouverts de grands miroirs. A cette table étaient installés cinq autres personnes, cinq membres du jury (Deux nouveaux : Kang Hye Su & Han Ji Eun). Ils avaient l'air de bonne humeur, ce qui était un avantage pour les participants. Sauf un, celui du milieu, le blond. Il paraissait fatigué. Mais bon, un sur cinq, ce n'était pas ça qui devait décourager les participants. Pourtant, faire passer les auditions est une chose plutôt amusante, bien qu'elle demande beaucoup d'attention et de concentration. Vous voyez les gens défiler, chacun avec un talent différent. Pour certains, il ne suffit que d'un regard, d'une parole, d'un geste, et vous savez déjà s'il fera partie de l'agence... ou non! Parfois, aussi, ils sont étonnés. Ils voient ou entendent des choses auxquelles ils ne s'attendaient pas. C'est ainsi qu'ils découvrent les futures Idoles de la JRM Entertainment!

Mais assez blablater! JRM s'empressa de s'asseoir sur le siège qui dominait la grand table. Il sortit les dossiers des participants, prit un bic et lança d'une voix grave :

« Entrez! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



AUDITIONS #3 Vide
MessageSujet: Re: AUDITIONS #3   AUDITIONS #3 EmptyLun 10 Mai 2010 - 18:32

Yoo Rin fut assez satisfaite de s’être levée tôt ce jour là. C’était un jour spécial, très spécial ! Non, ce n’était pas son anniversaire, ni celui de son père, et encore moins celui de sa mère défunte. Ce ne fut le cas pour aucune des choses qui vous on été cité. En fait, Yoo Rin allait passer l’Audition. De quelle audition ? Celle de la JRM Entertainment, bien sûr ! A cette seule pensée, Yoo Rin est toute excitée ! Enfin, pas tellement, à vrai dire. Excitée et en même temps, angoissée. Ce n’était pas sa première audition, évidemment, mais là ce n’était pas du tout pareil, c’était la JRM ! Rien à voir avec les petites auditions passé devant un jury…minable, tout ça pour pouvoir rejoindre une petite troupe de danseur. Même s’ils s’amusaient bien ensembles, ils dansaient dans la rue, enregistraient des vidéos d’eux, et parfois même, ils dansaient et chantaient dans des hôpitaux, pour des enfants atteints de diverses maladie, plus atroce les unes que les autres…Mais encore une fois…ça n’avait rien à voir avec cette audition là !! De toute façon, ça serait un miracle que Yoo Rin réussisse. C’est vrai quoi, à Séoul, il y a des centaines d’artistes certainement plus talentueux qu’elle. Mais Yoo Rin y croit, elle préfère y croire. Cette passion pour la danse, pour le chant, c’était le plus bel héritage que sa mère lui eût offert. Même si elle aurait aimé de tout son cœur qu’elle soit là pour voir sa petite fille se battre, pour pouvoir devenir célèbre. Mais pourquoi vouloir devenir célèbre ? Yoo Rin aspire à être connu dans toute la Corée, pour qu’elle puisse rendre les gens heureux, en écoutant sa musique, faire passer des messages à travers ses paroles, pouvoir ressentir cette sensation que sa mère aimait tant, sur scène. Ce n’était pas pour l’argent ni pour la gloire, si ce n’était que pour cela, elle deviendrait une politicienne et essayerai de changer les choses, dans le monde, en Corée, ici même à Séoul ! Ce n’est pas ce mérite là qu’elle désire plus que tout.

" De l’amour, de l’amour, je veux de l’amour, plein d’amour ! Je vais chanter, chanter, pour l’amour ; je veux de l’amour !"


Yoo Rin se souvient parfaitement des paroles de sa mère, sa voix qui résonne dans sa tête est si claire, si nette, si belle et mélodieuse, Yoo Rin fut comme enveloppé dans un filet d’amour, celui qu’avait tissé sa mère inconsciemment durant toutes ses années. L’amour…c’était grâce à l’amour de sa fille, de son mari, ses ami(e)s et de tous ses fans ! Yoo Rin souhaitait faire la même chose, elle le voulait tellement ! Cette audition, il fallait qu’elle réussisse, à tout prix, pour pouvoir tisser une nouvelle toile, pour pouvoir envelopper du même filé d’amour que celui de sa mère défunte, toutes les personnes que Yoo Rin aime et chéri !

Yoo Rin était assise à la table du fond, près de la fenêtre, du restaurant de son père. Enfin, c’était son restaurant aussi ! Elle y travaillait tous les week-ends, enfin presque…Entre les devoirs, les cours de danse et de chant, les sorties entres ami(e)s, elle n’avait plus le temps d’aider son père (et surtout, de gagner de l’argent de poche !). Elle avait son casque sur les oreilles, et toutes les chansons des SHINee se succédaient avec une lenteur exagérée. Enfin, c’était ce que Yoo Rin pensait, mais en réalité, elles n’allaient ni trop vite, ni trop lentement. Elle commençait à stresser. C’était une sensation horrible, qu’elle avait l’habitude de ressentir avant une audition. Mais il faut avouer que là, c’était pire que tout ! Elle se leva et se précipita vers les toilettes…où elle vomit ! Cela dura environ 5 minutes, 5 longues et atroces minutes !
Elle se rinça la bouche et vit son père dans l’encadrement de la porte des toilettes.

«- Yoo Rin…je…
- Ecoute papa, je veux vraiment faire ça ! Je veux passer cette audition, s’exclama-t-elle.
- Je suis certain que si tu connaissais la raison pour laquelle ta mère est morte, tu n’oserais même plus parler de danse, de chant, de stupide Idole !
- Alors dit le moi, bon sang ! Si tu ne me le dit pas, comment veux-tu que je renonce à mon rêve le plus cher ! Toi non plus, tu ne connais pas la raison pour laquelle je VEUX passer cette audition !»


Son père afficha une expression horrible, la même lorsque les femmes qu’il ramène à la maison se rendent compte qu’en fait, il ne les aime pas, qu’il sort avec elles justes parce qu’il est gentil. Comment pourrait-il oublier la mère de Yoo Rin, après tout ? Elle lui en voudrait au point de quitter la maison s’il ne l’aimait plus comme avant…Mais bon, son père n’était pas vieux, loin de là…et il finira bien par l’oublier…se marier avec une autre femme et peut être avoir des enfants ! Yoo Rin chassa ces pensées de sa tête, et puis quoi encore ?!

«- Alors dit le moi, toi aussi ! Comment veux-tu que je te laisse faire une chose pareille ! Ta mère est morte de fatigue ! Tu entends, de fatigue ! Les fans, le stresse…»


Mais Yoo Rin n’a pas entendu le quart de tout ce que son père venait de dire. En fait, elle avait remit son casque à partir du moment où il avait dit « comment veux-tu que je te laisse faire une chose pareille » De toute façon, elle savait qu’il allait encore lui faire la morale. Mais Yoo Rin aurait dû écouter la fin de sa phrase. Elle était là, contre le lavabo, et son père venait de claquer la porte. Yoo Rin soupira un « idiot » et elle s’en alla vers la porte d’entrée du restaurant. Elle était prête mais toujours aussi stresser.

«- Bah quoi ? Tu ne me souhaites pas bonne chance ? Dit-elle à son père.»

Puis elle sortie du restaurant. Elle mit son casque sur les oreilles et attendit à la station de bus. La JRM Entertainment n’était pas très loin de chez elle, d’ailleurs, Séoul même n’était pas très loin. Elle n’avait plus le luxe de se payé un appartement au centre de Séoul et devait vivre dans les banlieues. Avant, ils avaient beaucoup d’argent. Son père était acteur, sa mère chantait et jouait dans des films. Ils étaient célèbre et riche, mais pas tellement que ça finalement. Yoo Rin regrettait beaucoup cette époque. Car aujourd’hui, son père devait même travailler le week-end au restaurant. Et pourtant, il aurait pu continuer à joué dans des films, dramas…Mais bon, la mort de sa femme la profondément choqué, et Yoo Rin ne lui en veut pas. Après tout, ils n’en sont pas encore à mendié dans la rue ! Même si c’est un petit restaurant de quartier, pas ceux comme dans le centre Séoul, ils ont des habitués, et c’est très convivial !

Lorsque le bus fut enfin là, elle se dépêcha de monter. Le stresse montait, de plus en plus…Elle voulait vomir, encore, et les petits balancements du bus ne faisait qu’empirer les choses. Une femme lui demanda même si elle allé bien et elle lui répondit que oui. Quelques minutes plus tard, elle arriva à destination. L’immense bâtiment de la JRM était juste à quelque mètre d’elle. Elle inspira profondément et entra dans l’immeuble. Elle vit des gens se presser, et il n’y avait même pas d’accueil…Par contre, un monsieur, petit, à la peau foncé, vêtu d’un costume noir parfaitement repassé se dirigea vers Yoo Rin, sur sa veste il y avait une petite carte avec inscrit dessus « Mr Kim Ki Beom – Organisateur en chef Audition n°3 »

«- Puis-je vous aidez ?
- L’audition…réussit-elle à dire, complètement affoler.
- Je m’en doutais, suivez moi je vous prie.»


Et elle le suivit, jetant des coups d’œil au lieu. Qui sait, elle croiserait peut être une idole ? Un trainee ? En fait, il y avait très très peu de chance qu’elle en croise un ou une. Déjà, ils ne passaient certainement pas par l’entrée principale, manquerait plus que ça !
Bref, elle attendit dans une salle. Elle était de plus en plus angoissée, et il n’y avait pas beaucoup de gens dans cette salle. Mais il avait l’air tous plus talentueux les uns que les autres.

«- Kim Yoo Rin, à ton tour !»


OH-MON-DIEU, se dit-elle. C’était à SON tour ! Elle inspira, expira, inspira, expira…puis elle suivit l’homme de tout à l’heure. Il lui ouvra une porte, qui donnait dans une salle de danse.

*Je vais y arriver ! Il faut que j’y arrive !*

«- Entrez !»


Elle avait l’air minable, dans son petit sweat rose, devant le jury ; impressionnants. Depuis le temps qu’elle attend cette audition, ce n’était pas le moment de baisser les bras ! Il fallait tout donner, tout ! Elle avait tant répéter ! Yoo Rin allait danser, mais plus tard, si elle le pouvait, elle chanterait, c’est ce qu’elle voulait après tout.


«- Bonjour ! Je m’appelle Yoo Rin, j’ai 17 ans et je vais danser.»


Dans le genre présentation minable, on ne pouvait pas faire mieux. Elle inspira une dernière fois, la musique se mit en route et Yoo Rin fit les premiers pas…

Sans les danseurs à côté bien sûr :)


Dernière édition par Kim Yoo Rin le Mar 11 Mai 2010 - 8:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yook Sun Ha

Yook Sun Ha

Date d'inscription : 19/01/2010
Nombre de messages : 997
Né(e) le : 12/05/1990
Age : 29
Profession : T r a i n e e ;; Serveuse dans une cafétéria et encore musicienne de rue e.e
Situation : En gros on va dire pas libre (a) ♥
Humeur : C o n t e n t e ♥


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Douce ;; gentille ;; attentionnée ;; malicieuse ;; souriante ( plus par habitude en fait ) ;; têtue ;; imprévisible ;; gourmande ;; bosseuse .

AUDITIONS #3 Vide
MessageSujet: Re: AUDITIONS #3   AUDITIONS #3 EmptyMar 11 Mai 2010 - 0:59

    Une semaine. Non, deux semaines. Ça faisait deux semaines qu'elle se préparait pour les auditions. Lesquelles ? Celle de la JRM Entertainment bien sûr ! Qui ne connait pas cette grande agence ? De là sont sortis des groupes maintenant très connu, comme les SHINee ou encore A.N.Jell et depuis peu, AJ, ce nouveau chanteur solo. Quand Sun Ha avait lu cela dans le journal, elle était sur le point de recracher son thé ! Comment la JRM avait pu faire de Ji Wook un idol ? Vous ne le savez pas mais, la jeune femme le connait, enfin, le déteste. C'était peut-être la plus grosse bêtise que l'agence ai pu faire e.e Enfin ... ce n'était pas pour ça qu'elle allait renoncer à passer les auditions. Ji Wook ou pas, ça n'allait rien changer ; de toute façon, elle ne pouvait plus reculer, elle s'était inscrite et cette action était irréversible. Heureusement qu'elle avait bien réfléchi avant de se présenter ! Et depuis ce moment, elle n'avait pas arrêté de s'entraîner. Jour comme nuit, elle n'arrêtait pas, quelle bosseuse ! Quand elle avait un petit moment, elle s'exerçait, surtout quand elle se retrouvait seule, le soir à la cafétéria. Sun Ha restait toujours un peu plus longtemps pour chanter. Oui, elle pouvait le faire chez elle mais, ça dérangerait sûrement. Encore, si elle habitait seule, il n'y aurait pas de problème et si vous voulez savoir, elle préfère s'entraîner dans sa chambre que dans une vieille cuisine qui sent le choux. Le problème, c'est qu'elle n'habite pas seule. Attention ! Elle n'habite pas avec son petit ami, évitez les conclusions trop rapides e.e Depuis peu, elle habite avec son tuteur, Kwon Jun Ki. Mais, elle n'aime pas trop dire « tuteur » pour elle, c'est plus un « oppa » qu'autre chose. C'est son grand-frère quoi, il l'a prise sous son aile quand elle avait besoin de lui. En plus, il se charge aussi des grands-parents de la demoiselle, si ce n'est pas gentil ça ! Suna ne pouvait pas rêver mieux comme oppa. Elle l'apprécie tellement qu'elle ne voudrait pas le déranger, de toute façon, une cuisine de cafétéria suffira pour chanter, hein ? Dans ce genre de situation, elle n'allait pas faire la difficile

    Bref, reprenons. Aujourd'hui était le jour J. Elle allait aujourd'hui passer les auditions pour peut-être pouvoir devenir Trainee et si elle y arrivait, se serait un vrai changement dans la vie de la jeune femme ! Elle retrouverait déjà des amis à elle, comme Yoo Rim ou encore Hye Bin mais, elle pourrait surtout travailler sa musique. Seulement, il n'y avait pas que ça. Etre Trainee ne rimait pas qu'à cela pour elle, ça pouvait aussi beaucoup l'aider financièrement et surtout, pour les traitements de ses grands-parents. Suna savait très bien que son oppa s'en occupait déjà mais, elle voulait aussi aider. Vouloir rentrer à la Jrm pour l'argent ... Oui, c'était une des raisons pour laquelle Suna voulait réussir l'audition. Ce n'était pas bien mais, il fallait l'avouer, tout ce qui comptait pour elle, c'était sans aucun doute sa famille. Enfin ... Elle soupira longuement avant de s'aplatir sur son lit. Il devait rester deux bonnes heures avant d'aller passer son audition. Que faire ? S'entrainer encore une fois ? Hum ... Mauvaise idée, trop s'entraîner n'était pas bon pour la voix de la jeune fille. Imaginez, qu'elle arrive devant le jury et qu'elle n'est plus de voix, hein ? Se serait vraiment bête d'être recalé à cause d'une erreur si stupide. Le jury penserait sûrement qu'elle est venue à l'audition pour faire jolie ou qu'elle est muette. Se serait juste la honte quoi e.e Oui, mais, maintenant qu'elle s'était dit ça, voilà que le stress arrive ! « Et si j'oublie les paroles ? » « Maman, je vais me louper en beauté T__T » « A peine rentrée dans la salle que je vais tomber par terre. » Et je vous épargne la suite ! Quand elle stresse, elle stresse e.e Si seulement il y avait quelqu’un pour l’encourager, lui dire que tout allait bien se passer, qu’il n’y avait rien de stressant de passer une audition. Mais, là, elle est toute seule dans sa chambre, à deux doigts de tout péter un câble, tellement elle stresse ! Elle inspira un grand coup, expira juste quelques secondes après, elle était déjà un peu calmée, c’était déjà ça. Oui mais, ça ne suffisait pas, son stresse était toujours là, rah ! Qu’est-ce qu’il était collant éwè

    Suna regarda la petite horloge accrochée au mur de sa chambre. Elle avait passé une heure à se lamenter sur son sort ? Wouah ... Qu'est-ce qu'elle était douée pour ça ! Elle avait même battu son record personnel, attention, elle vient juste de passer une professionnelle dans son genre ! éè Bon, d'accord, reprenons sérieusement. Il était peut-être temps de se préparer. Ne pensez pas, qu'elle va se pomponner pour donner une bonne impression au jury, ce n'est pas du tout son genre ! Elle voulait juste changer de vêtements, histoire de ne pas ressembler à un sac de patates. Oui, parce que Suna était encore en pyjama ! La voir en pyjama donne l'impression de regarder un gros sac à patate. Si vous voulez savoir, elle ne s'est pas donné ce « surnom » toute seule, elle aurait sûrement trouvé quelque chose de plus joli ! C'est juste qu'à une fête, elle était venue en pyjama e.e Hey ! Ce n'était pas de sa faute, on ne la prévenu qu'au dernier moment, elle ne pouvait pas faire autrement. Se changer à la va vite ? Elle y avait pensé mais, c'est plus facile à dire qu'à faire é.è Mince, je m'éloigne o.o Une fois prête, la jeune femme attrapa un petit sac avec tout ce qui lui fallait, son portable, une bouteille d'eau, un truc à manger en route et, la chose la plus importante pour son audition ... une paire de lunettes ! Non, c'était une blague, à quoi lui servirait des lunettes ? Hein ? C'était son CD, voyons ! THE CD ! Sans lui, elle ne pourrait pas chanter, enfin, si elle pouvait mais, sans musique en fond, ça le ferait moins. Suna ouvrit son sac pour une dernière vérification, tout y était ! Son CD était soigneusement rangé à côté de la bouteille d’eau. C’était peut-être le moment de partir non ? Oui, c’était le moment, sauf si elle tient à arriver à la bourre, comme à son habitude. Chaussures mises au pied, elle s’apprêtait à passer la porte de la maison avant de s’arrêter net. Elle avait oublié quelque chose, faut juste trouver quoi ! Sac ? Sur les épaules. Chaussettes ? Au pied ! CD ? Dans le sac, monsieur le commandant ! Oppa ? Au travail ? O.o Suna ouvrit grand la bouche, tapa dans ses mains avant d’aller chercher un bout de papier et écrire quelques mots dessus. Le pauvre oppa ne savait pas qu’elle passait une audition aujourd’hui, il fallait quand même le prévenir non ? Elle accrocha le fameux papier sur la porte du frigo avant de quitter - pour de bon - la maison. Si elle courrait un peu, avec de la chance, elle réussirait à attraper le bus pour la Jrm Entertainment mais, je dis bien avec de la chance ! Allez, un petit sprint ne te fera pas de mal, hein ? Elle courut le plus rapidement possible et atteignit son bus juste au moment où les portes se refermaient. Jusqu’à là, elle avait du bol, sauf que le chauffeur du véhicule ne voulait pas ouvrir les portes ! Ohla ~ Tu vas les ouvrir oui ? éwè Après dix minutes à toquer contre la porte, à lui faire les yeux de chiens battus, Monsieur le chauffeur, eu la graaaaande gentillesse d’ouvrir les magnifiques portes de son bus. Oui, j’exagère.

    Une fois arrivée, elle alla gentiment remercier le chauffeur avant de descendre du véhicule. Elle se retourna et vit les portes de l'agence lui faire face. Wouah ! C'était quand même impressionnant ! Suna n'avait pas eu l'occasion d'entrer dans la Jrm, en même temps, ce n'était pas une employée des locaux ou encore une Trainee. Elle passait juste de temps en temps devant quand elle allait à son lieu de travail. La jeune femme respira un bon coup et avança lentement vers la porte principale. Poussant la porte, elle vit un petit écriteau « audition, JRM » suivi d'une petite flèche qui pointait vers la gauche. Pas de problème ! Suna avait comprit, il fallait aller vers la gauche, c'est donc ce qu'elle fit. Oui, mais, toujours à gauche ou à gauche puis tout droit ? O.o ... Et la voilà donc qui s'était perdue dans les couloirs de l'agence ! Il lui fallut donc une dizaine de minutes avant de trouver le bon endroit. Heureusement qu'elle ne passait pas en première. Elle alla s'asseoir sur une chaise dans la salle d'attente et attendit. Dix ? Vingt minutes ? Elle ne savait pas depuis combien de temps elle était là, assise sur une pauvre chaise pas très confortable. Elle croisait et décroisait les mains, son foutu stress revenait à la charge. La jeune femme regardait chaque candidats rentrer et ressortir de la salle de danse, certains avaient l'air content de leur performance, d'autres moins.

    Elle se répétait en boucle les paroles de la chanson dans sa tête. Révision de dernières minutes ? Oui, on ne sait jamais, elle pouvait avoir un trou de mémoire à tout moment. « Yook Sun Ha, rentrez dans la salle de danse ! » Oui ? Quoi ? On l'a appelé ? Elle regarda tout autour d'elle sans comprendre. Quoi c'est son tour ? Suna attrapa son sac et se dirigea vers une grande porte ouverte. Elle y passa la tête et regarda, ça devait sûrement être là. Elle entra timidement et s'inclina plusieurs fois. Le jury était composé de cinq personnes, oui c'est ça cinq. Elle savait encore compter, c'était déjà ça. Parmi les cinq membres du jury, elle en connaissait deux, enfin ... Parmi eux, il y avait sa cousine adorée ! Hyo Rin ! Ça faisait longtemps qu'elles ne s'étaient pas vus, peut-être un peu trop longtemps à son goût. Après, il y avait Yong Sun, lui, c'était plus une bonne connaissance. Il venait souvent l'écouter quand elle jouait dans la rue, c'est même lui qui a insisté pour qu'elle passe une audition ! Par contre, elle ne connaissait pas trop les trois autres membres du jury. A part le blond. Mais, oui, c'est le batteur des A.N.Jell, elle ne l'avait vu qu'à la télé. Après les deux autres ... o.o S'inclinant encore plusieurs fois, elle sortit son CD et alla le mettre dans la chaine Hifi. Ouais, c'est bien beau mais, c'est où qu'on met le CD ? La jeune femme passa quelques minutes à chercher où mettre le CD, c'est que ce n'est pas du tout pareil qu'à la maison é.è Avec un joli coup de bol, elle réussi à introduire le disque. Elle alla se mettre en place, pile devant le jury, prête à chanter. Allez, respire un bon coup et tout ira bien !

    La musique démarra. Sun Ha avait tout pour réussir, elle connaissait les paroles par coeur, elle s'était entraînée pendant deux semaines et elle était moins stressée. Les paroles venaient toutes seules, elle se sentait bien. C'était peut-être le meilleur moment qu'elle avait passé depuis qu'elle s'était réveillée.