AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chang Hye Lim

Chang Hye Lim

Date d'inscription : 09/06/2010
Nombre de messages : 54
Né(e) le : 15/12/1991
Age : 27
Profession : Étudiante en Arts de la scène ♥
Situation : Libre comme l'air, mais à peur de retomber amoureuse ...
Humeur : Joviale, comme toujours !


I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon Vide
MessageSujet: I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon   I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon EmptyVen 18 Juin 2010 - 12:06


I'll always be right there
Hye Lim & So Yeon


La musique a toujours été très importante pour l’homme. Chose particulièrement tangible dans l’école des Arts de la scène de Séoul, où elle occupe une place capitale. Hye Lim ne faisait évidemment pas exception à la règle, vivant par les rythmes des morceaux qu’elle écoutait. Sachant cela, et connaissant aussi les problèmes de son amie pour se lever le matin, et son allergie à tout synonyme de ponctualité, So Yeon lui avait un beau jour fait un cadeau en conséquence. La meilleure amie de Lim avait trouvé dans une grande surface une chose très pratique : un réveil sur lequel on peut brancher son iPod. La jolie base noire laquée avait rapidement atterri dans la chambre de Hye Lim. Ornée d’un joli ruban rose, So Yeon lui avait donné, tout sourire, en s’écriant « Maintenant, tu n’as plus aucune raison d’être à la bourre le matin. Ca te motivera ! ». Après avoir passé des heures à le configurer, (enfin, à regarder Yeonie se débattre avec le mode d’emploi en esquissant un sourire angélique dès qu’elle tournait la tête vers elle), elle remercia son amie de ce cadeau génial. Il avait été réglé en aléatoire, si bien qu’elle serait réveillée par une chanson différente chaque jour. Ce que So’ n’aurait jamais pu prévoir, c’était l’effet que ce présent aurait sur son amie. En effet, depuis qu’elle était la propriétaire de ce charmant objet, son humeur ne dépendait que de la chanson qui la réveillait le matin. Aimant les chansons qui bougent et les sons qui pulsent, elle se réveillait souvent en pleine forme et pleine d’énergie. Malheureusement, quand une chanson triste ou du rock coup de gueule l’éveillait, c’était moins bien parti.

En cette sublime journée de vacances d’été, aucune chanson n’aurait pu mettre la jeune femme d’avantage de bonne humeur. Tout en s’étirant comme un félin dans son lit, elle chanta à tue tête avec la chanson. Des rayons de soleil pointaient à travers les rideaux à moitié tirés de la petite chambre qu’occupait Hye Lim (c’est ça, de faire la fiesta et se coucher tard : on fait les choses de façon très relatives quand on va au lit xD) Elle se leva un peu trop vite, faisant tourner sa tête brièvement avant de se reprendre. Danseuse passionnée, elle ne pouvait jamais s’empêcher de se remuer dès que quelques notes se faisaient entendre. Ce matin ne faisait pas exception à la règle, et elle esquissa quelques pas de danse dans son pyjama short blanc tout en se dirigeant vers la salle de bain. On ne peut rien entreprendre dans la vie avant d’avoir pris une bonne douche, c’est un fait. Tout en se dirigeant vers la porte en bois, elle croisa son reflet dans le miroir sur sa coiffeuse et lui dit avec entrain : « Kick, Snare, Hat-Ride! » Elle ne put s’empêcher de sourire, tellement que ça lui en fit mal aux joues. Aujourd’hui allait être une bonne journée. Elle farfouilla dans son esprit afin de se remémorer quel genre de projets elle avait pour aujourd’hui. C’était important à savoir pour un tas de raisons : son timing, son humeur, et surtout, sa tenue. Bon, elle avait prévu d’aller répéter au studio de danse cet après-midi, comme tous les jours, en fait. C’était les vacances, et elle en profitait à sa façon : un max de fêtes, un max de danses et de chants, un max d’amis. D’ailleurs, en parlant d’amis, elle avait rendez-vous dans 40 minutes avec la personne la plus chère à ses yeux, une amie, mais bien plus encore, sa meilleure sœur, So Yeon.

Les relations amicales sont toutes uniques en leur genre : parfois difficiles, parfois indifférentes, parfois fusionnelles, en tout cas, le moins qu’on puisse dire, c’est que les deux jeunes femmes s’adoraient l’une l’autre. Quand elles étaient petites, il leur arrivait d’avoir de grosses disputes pour des broutilles, elles ne se parlaient plus pendant 10 minutes, mais comme elles s’ennuyaient l’une sans l’autre, elles faisaient la paix et reprenaient leur jeu là où elles l’avaient laissé. En grandissant, ces rapports s’étaient un peu modifiés, et ce pour le meilleur. Très proches, elles se confiaient tout, passaient beaucoup de temps ensemble et revendiquaient leur amitié, qui était leur fierté. So Lim, c’est un mode de vie ! Etre à l’université avec sa meilleure amie, c’était comme un rêve pour Hye Lim. Son amie la conseillait, l’aidait, lui donnait des tuyaux, était là quand elle en avait besoin, mais elles avaient également chacune leurs passions, leurs rêves, leurs réseaux sociales. Bien que Lim ait toujours pris So’ pour modèle, elle n’était pas du genre à la suivre partout et à tout faire comme elle.

Comme de bien entendu, Hye Lim allait être en retard. Yeonnie avait l’habitude, bien qu’elle ait de nombreuses fois tentées de corriger ce trait de caractère chez elle. Hyehye sortit de la salle de bain 45 minutes plus tard, habillée d’un top large, d’un jeans gris slim et d’une paire de ballerines noires. Ses cheveux étaient lâchés sur ses épaules, bouclant dans son dos et elle n’avait fait que très peu de concessions maquillages. La jolie brune sortit en trombe de la salle de bain, se rendant compte de l’heure, et saisit son sac fourre-tout en vérifiant tout juste si les affaires vitales pour elle s’y trouvaient bien. Après quoi elle quitta sa chambre en véritable ouragan. Elle traversa le campus, s’arrêtant à peine pour saluer les personnes qu’elle connaissait et se dépêcha vers la cafétéria. Un coup d’œil à l’heure : zut, 15 minutes de retard. Elle entra dans la grande pièce avec un énorme sourire, toute heureuse d’aller voir son amie, et la vit immédiatement, assise à sa place habituelle à leur table habituelle : dans le fond, près d’une baie vitrée. Hye Lim fila vers le comptoir se chercher son traditionnel milkshake à la fraise et se hâta près de sa sœur. Bon, elle préférait éviter de dire qu’elle était à la bourre car elle avait fait la fête hier et qu’elle avait eu envie d’essayer son nouveau shampoing ce matin mais qu’elle avait dû se battre avec l’emballage pour l’ouvrir. Elle déposa son sac sur la chaise à côté d’elle, s’assit sur sa chaise habituelle, et avant même de saluer sa sœur, tenta vainement de s’expliquer :

« Bon, d’accord, je suis en retard, mais écoute : un opossum gigantesque est entré dans ma chambre, et j’ai du me battre avec lui ce matin ! Tu vois, il m’a sauté dessus et là il s’est mis à mettre le bazar et … »


Dernière édition par Chang Hye Lim le Ven 18 Juin 2010 - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nam So Yeon

Nam So Yeon

Date d'inscription : 29/05/2010
Nombre de messages : 126
Né(e) le : 18/05/1991
Age : 28
Profession : Étudiante en Arts de la scène.
Situation : Libre.
Humeur : Heureuse ♪


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Curieuse - Créative - Déterminée - Impulsive - Timide - Attentive - Têtue - Lunatique - Rêveuse - Sensible - Jalouse - Drôle - Gentille - Attachante - Gourmande - Susceptible - Possessive.

I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon Vide
MessageSujet: Re: I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon   I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon EmptyVen 18 Juin 2010 - 19:12

Enfouie au fond de son lit douillé, les yeux de So’ s’ouvrit doucement mais sûrement. Il lui fallait toujours un temps d’adaptation entre les rêves et la réalité, mais une fois qu’elle était réveillée, c’était une très bonne chose de faire. Pour se réveiller plus facilement, elle se retourna, s’emmêlant rapidement la figure dans ses cheveux. Les cheveux dans la bouche, elle souffla en ayant l’espoir qu’ils partent, mais rien à faire. Et puis, la chanson changea. Un rythme endiablé sortit rapidement de son réveil. C’était le signal qu’il fallait se lever alors rapidement, elle s’extirpa de ses couvertures et se mis debout en un rien de temps. Et avec une envie folle, elle commença à balancer son popotin à droite et à gauche. On se demande comment la jeune femme pouvait avoir autant d’énergie le matin, surtout un lendemain de fête alors qu’elle s’est couchée à 4 heures du matin. Seulement quatre heures trente de sommeil dans son organisme avait suffit à revitaliser le petit bout de jeune femme qu’elle était. Et alors que le soleil commençait son ascension parmi les immeubles enneigés, So Yeon était déjà debout et dansait dans son jogging bleu et débardeur blanc en guise de pyjama. Les cheveux en pagaille, elle bougea la tête de droite à gauche, en avant et en arrière avec des mouvements de pieds assez bondissants.

« Gakeumssik sure chmihae jeonhmalgeoro jigeum saekyeok deseossiban.
Neon tto dareun yeojaui ireumeul bulleo no no !
»

Elle continua. Elle était dans son monde, dans sa bulle et nul ne pouvait l’en sortir. Personne ? A vrai dire une petite masse en face d’elle commençait elle aussi à s’éveiller, enfouie dans sa couette. Mais contrairement à Yeonie, le sommeil qu’elle avait eu était trop peu et elle en avait d’avantage, et comment dormir avec une colocataire dansant et chantant comme elle …

« Hmmmm…So’…arrête la musique … »

« I don't care, gumanharle niga ohdiehso mor hadon.
Eejeh jongmar sangguan ahnharke bikyuhjoorleh …
»

« SO YEON ! »

Se stoppant rapidement, la jolie brunette se retourna vers sa colocataire et explosa de rire. Elle avait l’air d’un zombi qui sortait tout droit d’un film d’horreur. Vous savez ce genre de tête qu’on déteste tous un lendemain de soirée à cause du manque de sommeil, de l’alcool s’évaporant peu à peu, de vos pieds qui ont durement souffert de vos escarpins. Oui, cette tête là qui vous effraye lorsque vous passez devant un miroir, et bien, c’était exactement la tête que sa colocataire arborait.

« Désolé. »

Elle jeta sa tête en arrière qui atterrit directement sur son oreiller tandis qu’elle fourrait sa couette en mode « hivernal ». Le sourire aux lèvres, Yeonie ouvrit sa commode, et débuta sa recherche sur la question existentielle de chaque matin : comment s’habiller ? Elle adorait l’été, porter des trucs rapides qui ne l’étouffent pas, des jupes volant dès le moindre coup de vent. Optant rapidement pour une jupe et un T-shirt à manche 3/4, elle passa rapido dans la salle de bain. Elle ne restait pas si longtemps dans la salle de bain pour une fille, 5 minutes sous la douche, 5 minutes pour s’habiller, et 5 minutes pour se coiffer et se maquiller. Et encore, elle préférait de loin le naturel, alors en guise de maquillage, une simple crème hydratante et un coup de crayon noir. Le tour était joué. Sortant de la salle de bain, elle mis ses bijoux – des perles blanches en guises de boucles d’oreille et un pendentif que son père lui avait offert le jour de ses 18 ans -, enfila ses spartiate en cuir noir, récupéra son sac et son portable posé sur le rebord de son bureau en train de se charger. Avant de partir, elle regarda la pendule. Vingt minutes d’avances. Parfait et à l’heure pour son rendez-vous. Non, elle n’était pas du genre à arriver en retard et c’était l’une de ses qualités. Fermant la porte tout doucement afin de ne pas réveiller pour une seconde fois sa colocataire, et sortit de son dortoir. C’était une belle journée d’été. Elle se dirigea premièrement vers la salle de musique, où hier elle avait oublier son cahier à partition. Elle passait le plus claire de son temps la bas, à composer, à tester de nombreuses mélodies sur son piano avant de les créer sur ses platines. La musique était une grande partie de sa vie, c’était l’essence même de son âme. Et dans la famille, la musique était bien plus pour chaque personne. Leurs parents s’étaient rencontrés dans un bar de concert. Une belle famille tout ça ?

Hye Lim, sa meilleure amie, c’était son rendez-vous. Elles avaient pris l’habitude de se prendre un petit déjeuner ensemble chaque matin, afin de se raconter les petits potins des journées précédentes. Un rituel que So Yeon tenait à la prunelle de ses yeux, parce qu’elle était avec son amie. Oui, cela pourrait étonné, mais les deux jeunes filles s’entendent à merveille. Depuis toutes petites, elles ne pouvaient rester loin de l’autre pendant dix minutes, alors vous comprenez une journée entière sans se voir alors qu’elles sont dans la même université, cela relève des défis pour elle.

Quelques minutes en avance, So’ poussa la porte de la cafétéria et alla directement commander son chocolat chaud. Pour une jeune adulte, ça choquait souvent parce qu’elle n’aimait pas le café et était obligé de prendre souvent comme les enfants. A vrai dire, ce n’était pas si important pour elle. Enfin bref, la brunette alla s’installer directement à leur table, une belle table au fond, loin des regards, et prêt du grande baie vitré afin de profiter du temps. Tout en attendant Lim, elle regarda les passants. C’est alors qu’un sac vint se poser en face d’elle, et son amie vint se positionner dans son champ de vision. So Yeon regarda sa montre en rapide : quinze minutes de retard. C’était inévitable, Hye Lim est toujours en retard. Et à chaque retard, elle lui disait des excuses peu probables.

« Bon, d’accord, je suis en retard, mais écoute : un opossum gigantesque est entré dans ma chambre, et j’ai du me battre avec lui ce matin ! Tu vois, il m’a sauté dessus et là il s’est mis à mettre le bazar et … »

« Oui, bien sure et c’est alors qu’un autre de ses camarades est venu pour l’aider et ta bloquer le passage afin que tu puisses t’enfuir … Je crois que tu me la déjà faite il y a un mois. Tu devrais renouveler les excuses. »

Rapidement, So’ lui sourit, comme une gamine. C’était à chaque fois pareil entre elle. Une petite taquinerie, remplir d’amour. Mais qu’est ce qu’elle aimait passer du temps avec elle … Elles avaient toujours grandis ensemble et se manquaient très rapidement. Bien qu’elles ne soient pas collées l’une à l’autre comme ces jumelles qui s’habillent pareil et finissent les phrases de l’autre. Au contraire, leurs styles étaient très différents. Elles avaient une solidarité sans faille qui avait fait d’elles deux des maillons forts du lycée, des amies prêtes à tout pour l’autre. Malheureusement, leurs caractères étaient parfois un peu trop différent ce qui provoquait quelques disputes, mais rien de bien méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Chang Hye Lim

Chang Hye Lim

Date d'inscription : 09/06/2010
Nombre de messages : 54
Né(e) le : 15/12/1991
Age : 27
Profession : Étudiante en Arts de la scène ♥
Situation : Libre comme l'air, mais à peur de retomber amoureuse ...
Humeur : Joviale, comme toujours !


I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon Vide
MessageSujet: Re: I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon   I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon EmptyVen 18 Juin 2010 - 20:12

Elle avait beau se dire qu’un jour, leurs chemins à elle et So Yeon devraient se séparer, elle savait au fond d’elle-même qu’elles n‘étaient pas faites pour vivre séparées. Elle voulait Yeonie à ses côtés le jour où elle réaliserait son rêve, le jour où elle serait diplômée de la fac, le jour de son mariage, de la naissance de ses enfants, jusqu’au jour où elle sera tellement gâteuse qu’il faudra la forcer à entrer dans un home. Malgré leur relation si fusionnelle, elles étaient extrêmement différentes. Comme, par exemple, leur rapport à la ponctualité. So Yeon était du genre toujours à l’heure, souvent en avance à attendre patiemment, alors que Hye Lim est celle constamment en retard, à la bourre malgré elle. Aujourd’hui ne faisait pas exception à la règle, et bien qu’elle ait plus d’un quart d’heure de retard, So’ ne semblait pas à bout de patience ou énervée. Elle était comme ça, toujours compréhensive et à l’écoute. Pourtant, elle n’eut pas l’air vraiment convaincue par cette histoire d’opossum … Lim frappa le bras de son amie, faussement vexée, tandis que celle-ci lui tirait la langue.

« Vas-y, moque toi So’, mais quand ce sera à ta chambre à toi qu’ils s’attaqueront, tu riras beaucoup moins ! Tu sais ce qu’on dit : rira bien qui rira de l’opossum ! »

Il y eut un petit moment de flottement, après cette phrase complètement absurde. Mais ce qui devait arriver arriva. C’était totalement prévisible : elles explosèrent de rire toutes les deux. C’était encore un de ces grands moments de n’importe quoi amicale qui, pourtant, était si important aux yeux de la petite brune. Il est clair que Hye Lim avait toujours eu une imagination débordante, et quand elles étaient petites, elles s’inventaient des jeux, des mondes parallèles… Elles allaient traquer le tigre à dent de sabre au fond du jardin, et accédaient au monde de Narnia par la trappe du grenier. Aujourd’hui, cela avait à peine changer, la preuve : Lim se battait avec des rongeurs féroces dans sa petite chambre d’étudiante. La routine, quoi ! Calypso enleva sa veste et la laissa sur le dossier de sa chaise avant de siroter une longue gorgée de milkshake. C’était sa tradition à elle, son milkshake à la fraise du matin, accompagné d’une pomme ou d’un muffin quand elle avait faim. Sinon, elle ne mangeait pas à cette heure là, mais venait se chercher quelque chose sur le coup de 11h. So’, elle, était avec son chocolat chaud, pour ne pas changer également. L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ! Et alors que bien des étudiants dormaient jusqu’à midi pour récupérer de leur soirée de la veille, les deux jeunes amies étaient du genre à prendre les choses en main. Du moins, So Yeon était ce genre là et influençait fortement sa sœur. Elle semblait d’ailleurs en pleine forme, fraîche et dispose, alors que Hye Lim savait qu’elle avait fait la fête hier. Elle aussi, mais elles ne s’étaient pas rendues au même endroit. Raison pour laquelle Lim demanda des infos supplémentaires.

« Alors, c’était comment cette fiesta, hier ? C’était où, encore ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon Vide
MessageSujet: Re: I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon   I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll always be right there | Hye Lim & So Yeon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; Topics Libres (ouvert) :: Topics libres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit