AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 A new day, a new sun...[PV: Mi Hee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zhuo Alan

Zhuo Alan

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 69
Né(e) le : 10/11/1981
Age : 37
Profession : Réalisateur de clips~
Situation : En manque d'affection...
Humeur : Crazy?!


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

A new day, a new sun...[PV: Mi Hee] Vide
MessageSujet: A new day, a new sun...[PV: Mi Hee]   A new day, a new sun...[PV: Mi Hee] EmptyDim 20 Juin 2010 - 23:04

« Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. [Henri Le Saux] »

6h00
Alan avance au milieu de la foule d’invité, les flashs des appareils photos éclairant chacun de ses pas. Un sourire aux lèvres, les lunettes de soleil sur le nez, il s’amuse à faire de petits signes aux femmes qui se trouvent là, ce qui a pour effet de les faire hurler, les poussant au bord de l’hystérie. Elles se jettent à ses pieds, crient son nom avec passion, mais l’une d’elle en particulier retient son attention... Il s’avance vers elle, bien décidé à en savoir plus sur cette bombe rousse qui lui fait un clin d’œil. Alors qu’il arrive devant elle, le réalisateur ouvre pour la bouche comme pour parler et... « Waouf, Waouf ! » Comment ça, Waouf ? Alan grogna légèrement alors qu’il sentait une masse poilue se frottait contre lui en aboyant. Le berger allemand avait posé ses deux pattes avant sur le lit, et poussait du nez son maître, bien décidé à réveiller ce dernier. Le repoussant d’une main, le réalisateur essayait tant bien que mal de se remettre sous sa couette, dégoûté d’avoir du mettre fin si brutalement à son si beau rêve. Et puis, dimanche, quoi, le seul jour où il pouvait enfin dormir tranquillement! Des fois, il se disait que le sort était vraiment contre lui. Comment faisait-il pour garder toujours le moral? Bah, ce doit être naturel chez lui. Mais ce que les chiens peuvent manquer de tact, parfois ! Comme le chien continuait à aboyer, Alan mit sa tête sous l’oreiller, hélas, sans grand effet. Enervé, il se redressa sur ses avant-bras et regarda méchamment son chien (ça lui apprendra à le sortir d'un rêve si bien parti è.é) :

« Uther ! Shut up! »

Aussitôt, le berger allemand se tut et s’assit à terre, juste à côté du lit de son maître. Il gémit doucement en inclinant la tête sur le côté, montrant qu’il ne comprenait pas la situation. En effet, et Alan semblait l’avoir oublié, il avait dressé Uther pour qu’il le réveille chaque matin à 6h00 précise. Et il était exactement cette heure-ci ! Et oui, quand on ne supporte pas les réveils électroniques, il faut s’attendre à être surpris. Comment pouvait-il l’en blâmer ? Et puis, il l'aimait beaucoup son chien, après tout il était un super chien de garde! Soupirant en se rallongeant paresseusement, le taïwanais se maudit intérieurement, s’avisant qu’à présent, il lui serait impossible de se rendormir... Se levant d’un bond, il se dirigea péniblement vers la salle de bain, Uther sur ses talons. Après avoir obtenu les caresses attendues, le « Dog-Alarm » s’en alla dans le salon rejoindre son panier. Pendant ce temps, Alan prit une douche tiède, parfaite pour se réveiller et surtout qui lui permettrait de ne plus ressembler à l’ours grognon qu’il a vu dans la glace quelques minutes plus tôt. Une fois ready, il prit des fringues presque sans réfléchir et ensuite passa dans le salon, dans lequel Uther l’attendait avec impatience... Et bien oui, le bougre savait très bien que c’était l’heure de la promenade.

« Tsss, evil dog, I can’t even take a breakfast ? »

Alan soupira longuement en levant les yeux au plafond. Attrapant vite fait sa veste avec son portefeuille, il saisit de son autre main la laisse de son chien et le siffla pour qu’il le suive. L'animal ne mit d'ailleurs pas deux secondes pour venir le rejoindre, la queue frétillant d'excitation. Il y en avait au moins un d'heureux ...
Une fois dehors, ses pas le conduisirent vers le café qu’il fréquentait presque tous les matins et où il prenait un petit-dèjeuner quand il n’avait pas eu le temps de manger chez lui, ou plutôt quand Uther ne lui en laissait pas le temps. Avec un sourire satisfait, il remarqua que sa table préférée était libre. En effet, lorsqu’il était assis à celle-ci, il avait une vue stratégique sur tout ce qui se passait sur le boulevard, et ça, c’était parfait pour son inspiration. Comme d’habitude, il n’y avait pas grand monde à 7h00 du matin, mais il aimait voir la rue s’animer de plus en plus, jusqu'à ce qu'elle soit noire de monde. Et puis, comme c’était dimanche, il pouvait rester plus longtemps que d’ordinaire, pas besoin d'avaler son café en quatrième vitesse... Ses yeux chocolats se posèrent sur un groupe d’hommes assis à la même terrasse que lui. Ceux-ci ne semblaient pas très frais, encore des travailleurs qui avaient passé la nuit à boire pour oublier leurs déboires. Pathétique. Il ravala une remarque acide à leur encontre, comme quoi ils feraient mieux d’aller se coucher pour décuver que de rester assis ici comme des serpillières. Mais bon, ce n’était jamais bon de s’énerver dès le matin, alors il les ignora, du moins pour l'instant.

Il attendit patiemment qu’on vienne prendre sa commande, tandis que son chien venait se coucher à ses pieds tranquillement. Il avait toujours sur lui sa caméra numérique, au cas où il trouverait quelque chose d'intéressant à filmer. Il vit même passer un groupe de filles, aparemment collégiennes, qui parlaient hystériquement des Idoles, que lui-même devait mettre en scène... Quelle ironie! C'est lui qui apportait la gloire à ces groupes populaires grâce à ses clips, mais lui, on ne le remerciait même pas! Son succès n'était reconnu que dans son milieu, et les fans se fichaient pas mal de savoir qui réalisait les clips! Pfff heureusement qu'l n'était pas pessimiste, sinon il y a longtemps qu'il aurait abandonné! S'amusant à les regarder avec son sourire délicieusement ironique, les filles s'éloignèrent, effrayées par ce mec à l'air totalement pervers...xD Manquant éclater de rire, Alan tourna la tête, cherchant du regard les serveurs ou serveuses du jour... Parce que c'était pas le tout, mais il commençait sérieusement à avoir faim!
Revenir en haut Aller en bas
Han Mi Hee

Han Mi Hee

Date d'inscription : 02/05/2010
Nombre de messages : 19
Né(e) le : 10/08/1989
Age : 30
Profession : serveuse dans un café.. pour le moment e.e
Situation : célibataire endurcie et incasable u.u
Humeur : joviale et joueuse 8)


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

A new day, a new sun...[PV: Mi Hee] Vide
MessageSujet: Re: A new day, a new sun...[PV: Mi Hee]   A new day, a new sun...[PV: Mi Hee] EmptyMer 23 Juin 2010 - 21:43

Un soupire se fit entendre dans l'une des chambres du petit appartement habité par trois jeunes filles. L'une d'entre elle était assise sur le bord de son lit et soupirait avec tout son cœur. Il était environ cinq heures du matin et la demoiselle peinait à se lever. Le regard vide, fixant le bas du mur auquel elle faisait face, Mi Hee se plaignait intérieurement de devoir à nouveau s'en aller se faire exploiter dans ce café soit disant « bien réputé ». Après un dernier soupire, la jeune femme se résigna : à quoi bon rester là à ne rien faire tel un zombie ? Ça n'arrangerait probablement pas la situation. A vrai dire, si c'était pour se plaindre, valait mieux pas qu'elle postule dans ce café. Il faut s'en prendre à soi-même seulement dans ces cas là. Oui enfin, elle ne pouvait pas savoir, c'est vrai. Et puis, ce n'est pas si horrible qu'elle ne veut bien le faire penser ce petit boulot de serveuse. Il lui arrive même de faire de belles rencontres parmi les clients ! Non, en vérité le plus énervant selon l'asiatique, c'est le fait de se lever tôt. Certes, elle a la réputation d'être une véritable pile électrique mais il faut savoir que cela marche seulement.. lorsqu'elle est bien réveillée. Parce qu'elle sait se montrer totalement feignante la petite !

« Bon, quand il faut y aller : il faut y aller ! Fighting ! è.é »

Parler toute seule ? Il n'y a rien de mal à s'encourager soi-même voyons. C'est avec une mine faussement déterminée que la coréenne se leva pour se diriger vers la salle de bain qui se trouvait non loin de sa chambre. Point positif du levé tôt : la salle de bain est libre car tout le monde dort ! Pas besoin de se disputer pour y aller.. Après avoir prit peur devant sa coiffure totalement décoiffante, elle tira une grimace toute mignonne puis prit une douche tiède. La douche le matin.. rien de tel pour vous réveiller et puis, les beaux jours arrivants, on a chaud la nuit et se laver n'est pas négligeable. Oui, c'est une pensée élégante que voilà, mais elle totalement vraie !

Environ dix minutes plus tard, voilà la petite Mi Hee ( oui petite parce qu'elle l'est e.e ) fraîchement réveillée qui sort de la dite douche, serviette en guise de vêtement, et se dirige vers sa chambre afin de vêtir la tenue règlement du café. Oui parce que c'est trop gênant de la mettre directement là-bas sachant que les « vestiaires » sont mixtes. La demoiselle tient à sa pudeur ! Elle enfila donc en quatrième vitesse sa petite jupe noir ainsi que son haut à manches courtes de la même longueur, qu'elle avait parfois eu ordre de transformer en joli décolleté plongeant.. De toute façon, s'il est porté façon « none » c'est moche alors ! Une fois habillée, direction les tiroirs remplis de bijoux dans lequel la demoiselle piocha un petit bracelet en argent qu'elle mit à son poignet droit ainsi qu'une chaine de la même matière dont le pendentif était un petit cœur plein de diamants.. Oui c'est gentil, c'est mignon et tout ce que vous voulez ! Seulement, sans trop savoir pour quoi, la demoiselle y tient comme à la prunelle de ses yeux.

Bon, séance coiffure après tout cela. Mi Hee choisis d'adopter un style plutôt simple pour ses cheveux cette fois qu'elle ne martyrisa pas avec un fer à lisser. Elle choisis de les laisser naturels, à savoir : semi lisses, semi frisés ! Aller savoir comment c'est possible, la partie supérieure de son dégradé est frisé alors que la partie inférieure ( la plus longue ) se trouve presque lisse.. Enfin, on ne va pas la plaindre d'avoir une chevelure si facilement à dresser hein. Bref ! Chaussettes aux pieds, elle se traina jusque dans la cuisine de l'appartement pour y prendre son petit-déjeuner de façon « expresse ». Pas le temps de trainer, le devoir l'appelle !

La coréenne enfila ses petites chaussures noires, son sac à main qui contenait son portable, son porte-feuille, tout un tas de papier inutile, des stylos, maquillage et tout ce que prend une jolie demoiselle avec elle. Quittant l'appartement, elle referma derrière elle avant de prendre sa voiture direction son lieu de travail. Autre point positif du levé tôt : il n'y a personne de garer proche du café et toutes les places sont libres, il n'y a que l'embarra du choix pour notre jeune femme. Une fois posée sur la place de parking, Mi Hee sortit sa palette de maquillage de son sac à main et se peinturlura le visage discrètement avec du un trait fin noir sur les yeux ainsi qu'un peu de ricil puis une touche de gloss transparent sur les lèvres. La voilà enfin prête pour aller travailler.. Chouette.

Elle eut à peine le temps de déposer son sac dans son casier du vestiaire qu'on lui demandait déjà d'aller s'occuper d'un client.. La journée commençait bien en ce dimanche ! Respirant un bon coup avant de récupérer le sourire qu'elle se forçait à faire tous les jours, elle se dirigea vers la table qu'on lui avait indiqué. Et là.. OMGee ! Le client était en fait un jeune homme – assez séduisant soit dit en passant – qui possédait une telle classe. Et puis, un semblant de déjà vue traversa l'esprit de la jeune femme qui resta bloquée un instant. Hum, elle se réveilla un quart de seconde plus tard pour ouvrir la bouche peut-être..

« Bonjour Monsieur ! Qu'est-ce qui vous ferait plaisir de boire ou manger ? »

Haha, toujours aussi joviale avec une pointe de gaminerie.. Enfin, on ne lui en veut pas. Mais où avait-elle bien pu voir ce charmant jeune homme ? A la télé ? Dans un magasine ? Où ?? Elle se perdit dans sa réflexion intense en attendant la commande de l'asiatique qui la prendrait probablement pour une folle. Comme tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Zhuo Alan

Zhuo Alan

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 69
Né(e) le : 10/11/1981
Age : 37
Profession : Réalisateur de clips~
Situation : En manque d'affection...
Humeur : Crazy?!


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

A new day, a new sun...[PV: Mi Hee] Vide
MessageSujet: Re: A new day, a new sun...[PV: Mi Hee]   A new day, a new sun...[PV: Mi Hee] EmptyVen 16 Juil 2010 - 23:35

Perdu dans ses pensées, certainement en train de mettre au point son prochain clip, le réalisateur ne faisait pas du tout attention à ce qui pouvait l’entourer. Son regard passait d’un objet à un autre, contemplant de temps à autre telle ou telle voiture, captant par moment des conversations qui lui semblaient intéressantes ou s’amusant à compter combien de personnes il voyait passer avec des Iphones en main. On n’a pas idée du nombre de personnes qui peuvent en posséder un ! Et c’est ainsi que notre grand Taïwanais ne vit pas arriver la jeune serveuse. Et pourtant, ce n’était jamais le dernier à repérer les jolies filles autour de lui... A vrai dire, le premier à saluer l’arrivée de la jeune femme fut le berger allemand Uther ! Comme on dit, tel maître, tel chien. Bref, le digne représentant de la gente canine se leva soudain de son panier improvisé et avança vers la serveuse en secouant joyeusement la queue. Avide de caresses, le chien vint pousser doucement du nez la jeune fille, sans se demander, évidemment, si la demoiselle en question avait peur des chiens... Imaginez la crise ! Heureusement, Alan choisit ce moment précis pour revenir sur terre, tournant la tête brutalement pour poser ses yeux noisettes sur la serveuse du jour. Un sourire joyeux vint illuminé son visage, tandis qu’il se disait qu’il avait de la chance de tomber sur une fille aussi charmante.... Hem.... Comment ça des sous-entendus ? Mais pas du tout ! Enfin... Retirant ses lunettes de soleil d’un geste plein de classe, le réalisateur de clips attrapa d’une main le collier de son chien, l’éloignant ainsi de la serveuse afin qu’elle soit plus tranquille. Incitant son animal à s’asseoir à côté de sa chaise, Alan posa de nouveau ses yeux sur la jeune fille, alors que celle-ci lui proposait joyeusement de commander quelque chose.

Soudain de très bonne humeur, le Taïwanais répondit dans un coréen tout approximatif, s’appliquant cependant pour être compréhensible –ce qui était loin d’être facile pour lui, il faut l’avouer-, tandis qu’Uther se rallongeait, déçu de ne pouvoir être le sujet de l’affection de la jeune fille:

« Désolé... Mon chien est très...comment on dit ?... très affectueux. Il vous aime bien. »

Très vite, il reprit, histoire de ne pas laisser la jeune fille sans réponse :

«Si c’est...servir...euh servi avec un si joooli sourire, alors... Je bien veux... je veux bien prendre tout ! Enfin n’importe quoi ! »

Bon, c’est vrai, c’était un peu ridicule, et franchement, il avait l’air de passer pour un demeuré, mais il ne fallait pas oublier que cela ne faisait que deux mois qu’il était là, et qu’il était déjà très doué dans la langue... Et ça, il avait tendance à l’oublier. Et puis bon, avec son accent super bizarre, genre americano-chinois, c’était parfois hilarant la façon dont il parlait. Même s’il avait remarqué, et pour son plus grand bonheur, que cela faisait craquer pas mal de femmes... Après tout, ce n'était pas JeeNa qui allait dire le contraire. En pensant à elle, Alan eut ce petit sourire en coin à la fois ironique et affectueux. Ah cette femme allait le rendre fou! Leur petit jeu était son préféré et parfois il se languissait de la voir... Il revint cependant à la réalité, qui était d'ailleurs plutôt agréable. Enfin, ne voulant pas embêter la jeune femme avec ses commandes qui n’en sont pas, il rajouta :

« Un café et des croissants... Si possible ? Et.... Puis-je savoir le...nom de ma charmante serveuse ? »

Tout ça, évidemment, servi avec l’un de ses sourires colgate spécial bonne journée ! Décidemment, il sentait que l’inspiration allait lui venir dans très peu de temps. Après tout, cette satanée inspiration faisait toujours des siennes et se montrait uniquement lorsqu'il ne voulait pas qu'elle survienne. C'était à la fois énervant et totalement stimulant, surtout pour quelqu'un qui était bourré d'optimisme et de créativité. Soudain, une idée traversa son esprit. Et mais.... Pourquoi pas un clip qui se passerait dans un café ? Un des chanteuses pourraient être serveuse... Il faudrait aussi de l’action... Une bagarre dans le café entre bandes rivales qui se déchireraient le territoire autour du café? Ou alors la serveuse-chanteuse serait une agente-secrète en infiltration, bien décidée à ? Ouais... C’était pas mal du tout, ça ! Heureux d’avoir eu des éclairs de génie (hem), le grand réalisateur eut un sourire d’enfant et se levant d’un coup pour rattraper la serveuse qui venait de tourner les talons, il lui attrapa doucement le bras et demanda d’un coup :

« Vous voudriez tourner... euh jouer comme fig.. figurante dans un clip ? »

Bon, ok, c’était direct et clairement inattendu. Quel besoin avait-il de demander MAINTENANT si ça l'intéressait de tourner dans un clip qui n'existera peut-être jamais? Des coups à saper le moral de sa nouvelle figurante! Mais Alan était quelqu’un d’hyperactif, de franc, qui fonctionnait à l'impulsion et lorsqu’il avait besoin de savoir quelque chose, il aimait bien l’apprendre tout de suite. Impatient, sauf lorsqu’il travaillait, le Taïwanais regardait la jeune fille avec des yeux de passionné, dans lesquels dansait cette petite lueur de folie qui rendait ses clips si uniques... Encore fallait-il que la serveuse ne prenne pas peur face à lui... Oh, il ne ferait pas de mal à une mouche, mais il était parfois si imprévisible qu'on pouvait craindre le moindre de ses mouvements. Mais bon, il était comme ça, et rien ni personne ne le changera... A part peut-être le grand amour, si tenté qu'il existe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A new day, a new sun...[PV: Mi Hee] Vide
MessageSujet: Re: A new day, a new sun...[PV: Mi Hee]   A new day, a new sun...[PV: Mi Hee] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

A new day, a new sun...[PV: Mi Hee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; Topics Libres (ouvert) :: Topics libres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit