AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Auditions #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JRM

JRM

Date d'inscription : 14/11/2009
Nombre de messages : 4


Auditions #2 Vide
MessageSujet: Auditions #2   Auditions #2 EmptyDim 31 Jan 2010 - 23:17

Deuxièmes auditions de la JRM Entertainement.
JRM ouvrit la porte de la salle de danse. Il n'était pas le premier arrivé. Une longue table avait été installée dans le fond de la vaste pièce. Les murs de celles-ci étaient recouverts de grands miroirs. A cette table étaient installés trois autres personnes, trois membres du jury. Ils avaient l'air de bonne humeur, ce qui était un avantage pour les participants. Sauf un, celui du milieu, le blond. Mais bon, un sur trois, ce n'était pas ça qui devait décourager les participants. Pourtant, faire passer les auditions est une chose plutôt amusante, bien qu'elle demande beaucoup d'attention et de concentration. Vous voyez les gens défiler, chacun avec un talent différent. Pour certains, il ne suffit que d'un regard, d'une parole, d'un geste, et vous savez déjà s'il fera partie de l'agence... ou non! Parfois, aussi, ils sont étonnés. Ils voient ou entendent des choses auxquelles ils ne s'attendaient pas. C'est ainsi qu'ils découvrent les futures Idoles de la JRM Entertainment!

Mais assez blablater! JRM s'empressa de s'asseoir sur le siège qui dominait la grand table. Il sortit les dossiers des participants, prit un bic et lança d'une voix grave :

« Entrez! »
Revenir en haut Aller en bas
Kang Jee Na

Kang Jee Na

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 102
Profession : Présentatrice de talks-shows / TV réalités.
Situation : Libre, puis casée, puis libre, puis casée, puis... Ok, ça change toutes les semaines x.x
Humeur : Energique.


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Amusante ; Souriante ; Indécise ; Courageuse ; Manipulatrice ; Râleuse ; Légère ; Sale caractère en résumé.

Auditions #2 Vide
MessageSujet: Re: Auditions #2   Auditions #2 EmptyLun 1 Fév 2010 - 4:50

    Ce matin-là, Jung Woo n'avait rien ressenti de particulièrement extraordinaire au lever, que ce soit une excitation démentielle quant à la perspective d'entrer à la JRM, ou un léger stress -sa confiance en lui l'empêchant de franchement redouter un échec cuisant aux auditions- d'avant performance, comme la foi où il avait joué Robin des Bois devant la foule en délire, au spectacle de fin d'année du lycée. Certes -et ça, il ne l'avait jamais franchement avoué-, entrer dans l'agence en tant que trainee, ça faisait partie intégrante de ce qui se rapprochait le plus d'un rêve, même s'il serait pour le coup probablement obligé d'abandonner sa place de manager privilégiée, et il savait pertinemment qu'il avait le talent pour s'y faire une place. Ok, niveau chant, il lui fallait de l'entrainement, mais qui mieux que lui scorait à 100 au karaoké tout en effectuant l'entièreté des chorégraphies, hein ?
    Assis à la table du petit déjeuner, il se demanda ce qu'il allait bien pouvoir faire aujourd'hui. Regarder la TV ? Appeler Suk Hwan et aller faire une course de caddie au supermarché ? Voir Hye Na ? Ou alors piquer les copies de Maman et les emporter jusqu'en haut de la tour Namsan -exploit d'ailleurs inutilement réalisé ? En pleine réflexion devant sa boîte de Kellogs, il vota au final pour les quatre : il avait toute la journée devant lui, au final. Peut-être même qu'avec un peu de chance, ils finiraient dans un trio trop classe au cinéma -ne vous en faites pas pour le petit SHINee, c'est Hye Na plutôt que lui qui y tiendrait la chandelle x.x -, avant de finir au PC Bang à jouer à Warcraft.
    Euh, Jung Woo ? T'es pas sensé avoir une audition à passer ? Tu sais, celle pour laquelle t'as répété encore et encore ces derniers jours x.x
    Une audition ? Quelle audition ?

    Ce fut un SMS béni de son meilleur ami qui le ramena à la réalité : si notre héros s'était demandé un instant pourquoi Sukie voulait soudainement jouer à la pom pom, il avait fini par s'exclamer un grand « Oh putain ! », qui à coup sûr avait dû réveiller l'ensemble de la maisonnée. Hey, c'était pour ça qu'il s'était levé aussi tôt, alors ! Ok, tout prenait sens maintenant. Et de fait, un grand sourire confiant s'épanouit sur son visage de chieur : il était clair qu'aujourd'hui, il allait entrer à la JRM, devenir une star, et finir gros et chauve dans une piscine entouré de mannequins.
    Pourquoi, si autant de confiance, t'en as finalement parlé qu'à ta star de pote ?
    Parce qu'au final, pas beaucoup de monde était au courant que la danse, c'était quelque chose de plus qu'un moyen de crâner devant les filles. Et avouer en plus de ça qu'il savait chanter, non merci, ça tuerait définitivement son image de mec viril x.x
    Dis donc, c'est nous, ou tu commences à stresser ?
    Hey, il avait beau savoir qu'il avait monté la chorégraphie parfaite, il se pouvait toujours qu'un incident technique indépendant de sa volonté se produise ! Imaginez que dans la chaîne Hi-Fi ne tombe brusquement en panne ? Qu'on ait subtilisé sa musique pour la remplacer par le générique des Bisounours ? Bon, au moins, sa performance marquerait les esprits, mais pas besoin de ça pour impressionner le jury : lui tout entier, c'était suffisant.

    Excité comme au premier jour de course en chariot, il avait avalé l'intégralité de son bol sans même se soucier de la taille réduite de sa bouche : des céréales dégoûlinant de lait collés sur son menton, il s'était précipité dans la salle de bain, et avait d'ailleurs manqué de se casser une jambe en glissant sur le carrelage, avant de filer sous la douche où il avait répété une énième fois ses pas de danse.
    Techniquement propre, classieusement habillé, et paré à affronter les juges, il avait atterri dans l'entrée, enfilé ses chaussures, et s'était apprêté à sortir lorsque :

    « Im Jung Woo, tu peux m'expliquer où tu crois aller ? »

    Avec une grimace, il avait levé la tête vers sa mère, l'air aussi sévère que d'habitude, qui le toisait les bras croisés depuis le hall d'entrée. Elle était certainement l'une des dernières personnes qu'il voulait mettre au courant : qui mieux qu'une prof de Maths pour vous empêcher de vivre votre vocation ? Pour sûr qu'elle n'aurait pas été franchement réceptive de le savoir passer une audition dans ce qu'elle appelait une usine à fric.

    « J'vais voir Suk Hwan. Tu sais, lui et ses parents viennent de s'acheter une nouvelle maison de campagne du côté de Yeouido, et ça m'a l'air super cosy. Tu savais qu'ils y élevaient des vaches ? »

    « Tu sais qu'aujourd'hui, c'est l'anniversaire de ta grand-mère ? »

    Oups. Qui disait anniversaire de la vieille, disait réunion de famille au sommet, et ce pour toute la journée, bien fringués et tout le toutim.

    « … A bientôt Maman ! »

    Et telle la bise, il avait fendu son chemin au travers de leur immeuble, entendant sa mère lui crier de revenir, et le poursuivant même sur une petite distance. Une fois arrivé à la station de métro, cependant, plus personne. Il était sain et sauf, hurray *o* Sauf qu'à son retour, il serait sûrement puni à vie.
    Oubliant toute grand-mère et autre souci qui pouvaient bien le hanter, il fit sa route jusqu'au bâtiment bien connu de la JRM, et résista même à la tentation d'aller piquer un chariot de ménage : c'est qu'en ce jour, il fallait être un minimum sérieux. Il se présenta aux auditions, et fut affublé d'un numéro dans une salle d'attente où traînait un nombre impressionnant de candidats. Ca en aurait refroidi plus d'un, mais pas Im Jung Woo, oh que non !

    Lorsque vint son tour, et ce malgré toute la confiance en lui dont il pouvait être affublé, il sentit son coeur battre plus vite, et, parant son visage de chieur d'un grand sourire, il s'avança d'un pas confiant dans la salle presque vide, yeux rivés sur les membres du jury qu'il connaissait bien, soit le grand boss, et une partie des A.N. Jell. Il fallait être fort, ne pas demander d'autographe è.é Cela dit, s'il y avait une fille dans le public, ça allait être d'autant plus facile de jouer au danseur qui se la joue.

    « Annyeohaseyo, Im Jung Woo imnida*. »

    Sans jouer au con, il courba respectueusement l'échine, et fit signe à celui chargé de la chaîne Hi-Fi de mettre sa musique. Et c'était parti è.é



    Quand la chanson prit fin,la musique de celle-ci laissa sa place à celle sur laquelle,elle allait dansait.Elle sourit et enchaîna sur sa partie danse.



    Quand la dernière note de musique retentit,Yeon Chan sentit son coeur devenir léger,elle était contente de ce qu'elle avait fait et au moins,elle l'avait fait.Elle se redressa et s'inclina de nouveau,essoufflé de sa prestation où elle avait donné toute son énergie.Elle sortit alors de la salle et se retrouva avec ceux qui étaient déjà passés,à attendre le résultat.La première chose qu'elle fit fut de prendre son portable pour appeler son petite frère.

    *Bonjour je suis Park Yeon Chan
Revenir en haut Aller en bas
Park Han Kyul

Park Han Kyul

Date d'inscription : 05/01/2010
Nombre de messages : 378
Né(e) le : 21/12/1987
Age : 31
Profession : Trainee & Technicien de surface è.é
Situation : Célibataire
Humeur : Baba-Cool


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Facilement distrait ~ joue les gros durs ( mais cache un cœur très sensible ) ~ souvent à la masse ~ orgueilleux ~ drôle ( inconsciemment à cause de sa façon d'être ) ~ grincheux ~ beaucoup trop curieux ~ téméraire ~ unique quoi.

Auditions #2 Vide
MessageSujet: Re: Auditions #2   Auditions #2 EmptyLun 1 Fév 2010 - 17:50

    Inconnue : « Rentre habiter à la maison fiston. »
    Hanki : « HEIIIIIIIIIIN ? Qu’est-ce que tu me chantes encore… »
    Inconnue : « Regarde comment t’as maigris. Aucune mère ne veut voir son fils aussi squelettique »
    Hanki : « C’est ça. Tu veux juste t’amuser à me maquiller parce que t’as rien d’autre à faire de tes journées. J’ai compris ton manège, tu m’auras pas une deuxième fois. Quel idiot j’ai été d’être rentré la dernière fois… »
    Maman : « De toute façon, qu’on soit ici ou à la maison ne changera rien. Papa, vas‘y, je sors ma trousse de maquillage… »
    Un type sort de la petite cuisine, apparaît dans le dos de notre concierge national et l’attrape avec fermeté, l’empêchant de se débattre avec ses bras et ses jambes. Il le force à s’asseoir sur un tabouret et c’est avec effroi que Park Han Kyul regarde sa mère avancer vers lui, pince à épiler dans une main et crayon noir dans l’autre. La journée venait à peine de débuter et tout partait déjà de travers, comme si le Tout Puissant l’en voulait, tellement qu’il voulait le voir souffrir. Le soleil était à peine levé mais tout le voisinage fut réveillé par un cri du cœur du jeune homme. Un retentissant « JE VOUS MAUDIIIIIIIIIIIIIIIS ! » qui fusa de toute part & qui se fit entendre dans tout le quartier.

    Une demie heure plus tard, ses géniteurs étaient partis. Laissant derrière leur sillage un fils souffrant, les yeux dans la vague et le moral en berne. Il était affaissé sur son lit, fixant le plafond l’air sans vie. À chaque fois qu’il rendait visite à ses parents ou que ces derniers se rendaient dans son appartement, ça partait en sucette live. Et depuis que sa génitrice obtint sa licence d’esthéticienne, c’était devenu pire que tout. Sa folie de tout maquiller n’avait d’égal que le tranchant du regard de son fils. Dont les coups de crayons l’avaient rendus encore plus incisifs que jamais. Là, actuellement, l’image d’un tueur au sang froid correspondrait parfaitement à notre jeune homme qui n’avait aucun démaquillant pour retirer cette mascarade.
    Il attrapa ce qui ressemblait à une télécommande et alluma la chaîne HIFI, lançant le CD qui se trouvait à l’intérieur; Du RAP. Un style de musique que beaucoup jugent barbare et sans intérêt alors que notre bonhomme y trouvait, dedans plus qu’ailleurs, quelque chose de profond. Alors certes, il s’intéressait à tous les types de musique et acceptait d’en découvrir toujours plus - bien qu’il n’éprouvait guère plus de sympathique au Visual Rock qu’à un escargot -. Dans sa vie de tous les jours, offusqué par son travail fatiguant et mal payé, la musique était un moyen de se détendre et de s’amuser. Ce n’était pas un dieu de la danse. Son niveau en chant, il l’ignorait encore. Rien n’est plus beau sur terre que de voir Hanki libéré.

    Sa tête bougeait au même rythme que la musique et lorsqu’il toucha sans faire exprès la « HIFIcommande » et que cette dernière passa en mode radio & lança une des musiques en vogues du moment - v’savez, un truc avec les 2NE1 -, le jeune homme ne put retenir un petit sourire du coin des lèvres. Il avait énoncé l’hypothèse comme quoi il pourrait peut-être réussir en tant qu’IDOL dans le monde de la musique. En plaisantant bien entendu, sachant qu’il n’avait aucune chance avec son niveau et ses caractéristiques aussi banales que… Banales, dans cet univers. Et pourtant, il était inscrit aux auditions qui allaient se dérouler aujourd’hui. Pourquoi un tel changement d’avis ? Conscient de ses capacités - les sous-estimant un peu, peut-être -, il savait que c’était perdu d’avance. Mais il n’avait rien à y perdre. Tout à y gagner.

    Et oui. Quand Han Kyul demanda à son supérieur s’il pouvait prendre « congé » pour passer l’audition, ce dernier s’est bien entendu foutu de sa gueule. Un fou rire assez impressionnant qu’il ne lui avait jamais habitué, lui qui était à l’accoutumée si strict et stoïque. Lui non plus, n’y croyait pas en ses chances. La preuve ? Il lui avait promis un an de viande grillée si jamais notre concierge réussissait à passer cette épreuve. De quoi faire baver n’importe quel garçon normalement constitué qui ne mangeait que des légumes depuis quelques semaines. C’était une motivation supplémentaire pour réussir à grimper cet everest. Puis, malgré ce qu’il pouvait dire, il aimerait que ses parents soient fiers lorsqu’ils montrent leur fils sur une photo de famille à leurs amis~

    Bref, faillait partir. Et en arriver en avance serait le mieux. Du coup, Hanki posa une paire de lunette sur son nez, attrapa son sac, une boîte dans laquelle était rangé le CD, ses clés et quitta la maison au petit trot. Puis il partit rejoindre les studios de la JRM ENTERTAINMENT, à pied - non sans avoir fait un petit bye bye à sa bécane -. Il arriva à destination sans trop de soucis. Pas de pots de fleurs qui tombent du ciel. D’accident de voiture ou chien féroce qui aimerait lui manger le bras.~ Plutôt rassurant sur les évènements à venir.
    Le bonhomme s’assit, attendant patiemment son tour. Anxieux ? Pas du tout; Le jeune homme était plutôt « cool Raoul ». Il pensait avoir les armes pour réussir et, même s’il ne réussissait pas, ce n’était pas la fin du monde n’est-ce pas ? D’autant plus qu’il n’y avait aucune raison pour flipper. Il est TOP ! Enfin, ça il ne le savait pas vraiment. Le jeune homme regardait ses « camarades » entrer et sortir, en se demandant combien d’entre eux seraient pris. Tous ? Impossible, on était pas à la Croix Rouge.

    Puis vint son tour. Le concierge se leva, réajusta ses lunettes et entra dans la pièce, se retrouvant devant le Jury. La tension était palpable, mais elle ne changeait en rien la confiance qu‘il s‘accordait à lui-même; « An nyeo haseyo, Park Han Kyul imnida~ » lança notre super héros en sortant la boîte du CD de son sac avant de l’ouvrir. Puis à ce moment là, son petit monde s’effondra. Hanki fouilla rapidement dans son sac à dos si il n’y avait pas d’autres boîtes, mais niet. Rien. Nada. Que dalle. Keutchi. Nothing else. Le CD audio qu’il tenait dans sa main n’était pas le bon. Pas celui où il y avait le morceau sur lequel il devait normalement danser. Il murmura un « C’est pas vrai, merde ! » avant de regarder successivement les membres du Jury, le gars qui attendait son CD et ledit CD. Quelques gouttes de sueur perlaient de son front et son regard en disait long sur le petit problème technique contre lequel il était confronté.

    Là, on pouvait dire que sa confiance avait prit un coup de taupe dans la gueule. Et à mesure que les secondes s’écoulaient, son cœur décidait de battre plus fort. Le gus jeta un coup d’œil sur sa montre, espérant qu’il ait le temps de rentrer chez lui pour revenir. Mais non, il était fichu. PHK lâcha son sac par terre et posa sa main gauche contre sa poitrine, espérant pouvoir calmer son cœur qui n’avait jamais battu aussi fort. Mais rien n’y faisait, il ne savait pas quoi faire. Devait-il abandonner ? Cette pensée effleura son esprit un millième de seconde avant de disparaître. Maintenant qu’il était là, ne serait-ce pas bête de partir comme ça ? L’homme de ménage avança vers le bonhomme qui s’occupait de la chaîne et lui confia ce disque inconnu.

    Hanki essuya d’un revers de la main la sueur qui courait sur son front, avant d’inspirer un grand coup. Espérons qu’il connaissait au moins ce morceau~ La musique se lança. Et Dieu merci, elle lui disait quelque chose. Les paroles seront peut-être pas parfaites et il allait sans doute devoir improviser par ci, par là. Mais il ne serait pas totalement perdu.

    Les paroles sortaient instinctivement; Et lorsqu’il chantait, il sentait son cœur se resserrer puisque la mélodie lui évoquaient des vieux & tristes souvenirs. Mais c’était un moment assez magique puisqu’il chantait de toute son âme. Son allure de gangsta à lunette se mélangeant étrangement avec les paroles d’une chanson bien triste.

    Puis à la fin de celle-ci, il se stoppa. Le bonhomme n’eut pas vraiment à danser. Sa performance n’était peut-être pas géniale, pour lui. Mais il y avait prit un plaisir infini. Le bonhomme leva la tête, jetant un dernier coup d’œil aux membres du Jury avant de s’incliner, puis de partir. Sans rien dire d’autre. Première chose qu'il fit en sortant de la pièce ? Se frapper le crâne contre le mur.


Dernière édition par Park Han Kyul le Lun 8 Fév 2010 - 23:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lee Ha Young

Lee Ha Young

Date d'inscription : 22/11/2009
Nombre de messages : 223
Né(e) le : 10/12/1989
Age : 29
Profession : Chanteuse ○ Compositrice ○ Actrice (ou Trainees) x.x
Situation : F R E E!
Humeur : Fatiguée...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Indifférente, énergique, têtue, bornée, généreuse.

Auditions #2 Vide
MessageSujet: Re: Auditions #2   Auditions #2 EmptyLun 1 Fév 2010 - 19:03



    Cela faisait deux mois qu'Ha Young attendait avec impatience les prochaines auditions de la JRM Entertainment, elle était assez pressée de pouvoir les passer, elle n'avait pas fait de son mieux la première fois, alors elle avait opté pour un style plus adulte pour ses prochaines auditions. C'est avec le soutien d'Hooni son meilleur ami, qu'elle avait choisi une nouvelle chorégraphie ainsi qu'une nouvelle chanson. Durant ses deux mois, Ha Young avait entrainé sa voix, doucement de peur de ne pas être bonne le jour J. Elle avait perfectionnée ses mouvements de façons à ce qu'ils en sois presque parfait.
    Ha Young se regardait dans le miroir de sa salle de bain, un air calme sur son visage. Elle venait d'enfiler son habituel short blanc en coton ainsi qu'un tee-shirt très large lui retombant sur les épaules laissant apparaitre les bretelles d'un petit caraco en dessous-. Elle avait attaché ses cheveux en un grand chignon haut-placé, son visage était déformé par l'impatience et l'excitation d'avoir peut-être une deuxième chance. Cette chance, elle allait la prendre, et à pleines mains!

    Il était trois heures passée et Ha Young se dirigeait d'un pas très pressant vers la grande bâtisse de la JRM Entert. Elle marchait tellement vite qu'elle percuta la moitié des passants -chercher l'erreur de sa maladresse =.=- Quand elle arriva devant le bâtiment, elle respira un bon coup avant de n'y pénétrée, tête haute et air digne, elle demanda à la secrétaire ou se trouvait la salle - oui elle avait déjà oublié depuis la dernière fois..- puis celle-ci lui indiqua quel ascenseur et étage prendre. Ha Young pénétra dans le bloque de fer, assez à l'aise et toujours pas stressée, du moins pas encore. Elle regardait droit devant elle, comme si elle était seule dans l'ascenseur, elle fit le vide dans sa tête, puis elle souffla un bon coup quand les portes métalliques s'ouvrirent, elle sortie très lentement, concentrée par ses pas, elle ouvrit lentement la portes des vestiaires. Dedans, s’y trouvaient beaucoup de monde, quelques vingtaines d'étudiant ou autre qui se pressait par-ci, par là, une assistante courait de partout en appelant plusieurs personnes en même temps. Puis c'est la que vint le nom de "Lee Ha Young" aux oreilles de celle-ci. Ha Young avait posé son sac et enlevé ses écouteurs, elle s'empara de son CD et elle se dirigea vers la grande porte rouge donnant dans la salle de danse.

    Quand Ha Young rentra dans la salle, le jury était en face d'elle. Ha Young ne connaissait pas vraiment les acteurs et chanteurs de Séoul, car lire les magasines et être une groupie, ce n'était pas vraiment son truck, mais elle reconnu la très célèbre Uhm Sun Kyu, chanteuse du célèbre groupe A.N JELL, accompagnée de Kwon Jin Ki et Cho Yong Sun, les deux autres membres du groupe. Et bien sur, l'imposant Mr.JRM se tenait droit sur son bureau. Les ayants déjà vue, Ha Young ne ressentait pas de peur, mais plutôt de l'assurance en les voyants, chose assez bizarre. Elle s'avança doucement en regardant chacun des jurys dans les yeux.

    Ha Young « Bonjour, je m'appelle Lee Ha Young, j'ai 20 ans, je vais vous interpréter une chorégraphie des Brown Eyed Girl de leur chanson Abracadabra ainsi qu'une chanson de Kim Hyun Joong, mais je n'en dit pas plus car vous avez ma fiche sous vos yeux. »

    Elle avait dit cela d'un ton enjoué et amusant. Ha Young se dirigea vers l'énorme chaine dans le l'angle de la pièce, elle y glissa son CD tranquillement, puis elle se plaça au milieu de la pièce, Une main sur la tête et l'autre dans le dos, les jambes croisée, elle comptait déjà les premiers rythmes de la chanson. Puis elle se laissa allée dès que les mouvements commencèrent à changer. Ha Young étai absorbée par sa chorégraphie, elle suivait ses pas parfaitement, son regard était vitrée, signe de concentration profonde.



    Bam et bam et bam ! Et bim et bim et bim aussi, tant qu’on y était. A fond dedans, elle se sentait prête à enchaîner sur n’importe quoi d’autre. Et tant mieux, parce que la chanson qu’elle allait interpréter n’était pas hyper facile. Quoi ? Fallait viser haut si on voulait atteindre les étoiles ! Son frère lui avait demandé de devenir une star, eh ben d’accord, devenons une star ! La musique s’était arrêtée en même temps que sa chorégraphie. Là, elle aurait bien dit une connerie du genre « sortez vos mouchoirs les amis ! », mais ça ne lui aurait sûrement pas donné de bons points. Enfin, on savait jamais, mais face à un jury, valait mieux éviter de déconner. On n’était pas à la Nouvelle Star ici. En tous cas, la méthode d’imaginer les bonhommes en face d’elle à poil marchait hyper bien pour rester à l’aise ! Depuis qu’elle était entrée dans la salle, elle avait eu quoi… Trois secondes de stress ? En attendant, heureusement que son corps avait pris l’initiative, parce que si elle avait écouté sa tête, elle serait probablement en train de se demander s’il fallait vraiment pénétrer dans la salle. Ou l’antre du diable ? C’était du pareil au même, zut ! Premières notes de la chanson, Eun Na avait aussitôt fait disparaître son sourire. Tsss… Si Pamela et Yugi Oh savaient qu’elle chantait un air comme celui-ci, ils se foutraient d’elle. Ces foutus fourbes èé ! Ne pas y penser. Elle aurait tout le temps de le faire après.


    Elle chantait. A s’en défoncer la voix, certes, mais elle donnait le meilleur d’elle-même. Comme ça, elle n’aurait aucun regret. Eun Na était comme ça. Fallait être débile aussi pour pas être à fond alors qu’il s’agissait peut-être de l’un des jours les plus importants de sa vie. Certes, son frère le lui avait demandé, mais c’était aussi son rêve. D’y arriver. Fermant parfois les yeux pour être un peu plus dans sa chanson, pour l’incarner vraiment, elle n’avait pas montré qu’elle avait lutté à certains moments. Aux dernières notes enfin, elle avait esquissé un nouveau sourire. De la satisfaction ? D’avoir passé cette audition, oui. Maintenant, elle espérait sincèrement être rappelée. Parler du résultat serait stupide. Inutile de s’avancer sur des suppositions débiles. Et puis… Elle s’était penchée, avait ramassé sa célèbre râpe à fromage et s’était avancée pour la poser sur la table du jury.

    « Oui bon, ça c’est parce que je sais rapper aussi ! Merci d’m’avoir écoutée et bonne journée ! »

    Enfin, la demoiselle avait pris son sac et était partie, refermant la porte derrière elle. Minute papillon. Quoi ? T’oublies pas quelque chose ? Ben nan x.x ! Et ton CD abrutie, que t’as laissé dans la chaîne Hi-Fi ! Ah oui. En effet x_x ! Se mordant la lèvre inférieure dans un « eh merde x_x ! », elle était évidemment retournée dans la salle en se faisant le plus discrète possible, dans un « excusez-moi, j’le referai plus ! Et là j’pars pour de bon ! ». Voilà comment, en gros, s’était déroulée l’audition de la stupide Goo Eun Na.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Auditions #2 Vide
MessageSujet: Re: Auditions #2   Auditions #2 EmptyVen 5 Fév 2010 - 21:15

    « Tic Toc… BIP BIP BIP »

    Quelle heure est – il déjà ? Hein dis-moi ? Seulement 06h30 du matin, et je flâne encore au lit. Je n’ai pas dormis de la nuit… Depuis si longtemps. J’étais tellement occuper à peaufiner ma chorégraphie. Je savais qu’avec Han, on allait passer une journée de folie aujourd’hui. A tout les deux, on voulait passer une audition pour devenir encore plus connus que nous l’étions un peu déjà. Je peux vous dire que ca vous remue l’estomac, lorsque vous vous dites qu’un jour, on passe devant un groupe de personne qui choisiront comment se terminer votre destin. Il ne faut qu’un mot pour changer une vie. Juste une seconde pour que tout un avenir se retrouver changer. Que ce soit en bien ou en mal. Mon destin, aujourd’hui, je le prends en main.

    - Aish… Saleté de réveil…

    Tiens, d’ailleurs, lui, il a fais un aller simple pour la bassine de linge, contre le mur d’en face. Je soupirais longuement, me demandant juste un moment, ce que je pouvais bien porter aujourd’hui. En tant que DJ & danseur, je n’avais pas de soucis pour avoir des fringues à en perdre le début et la fin, dans mon armoire… mais ca me posait problème, quand il s’agissait de savoir ce que j’allais porter dans la journée. Et puis, je me posais également, une autre question. Est – ce qu’une personne comme moi avait ses chances de participer à l’audition. Parce que j’ai beau regard autour de moi, tout le monde semble tous ce ressembler. Que des couples de filles avec des mecs et inversement… Mais rare se font les paires qui se ressemblent. Tu sais, toi, le lecteur qui me lit. Tu te demande surtout pourquoi je pense ainsi. C’est tellement simple pour moi. Je me demande juste si un jour, j’aurais juste la chance d’être apprécier pour ce que je suis… pas pour être rejeter ou fuit juste a cause de mon orientation. Ce n’est pas parce que les hommes m’attirent que je ne sais pas me retenir. Dois – je mentir pour que l’on m’apprécie ? Changer toute une vie pour être aimer telle que je ne suis pas ? Si c’est ca vivre, je préfère encore mourir. Mon choix, cela fait tellement longtemps que je l’ai fais. Je suis venu au monde ainsi… et je compte bien m’être fidèle… pas comme tout le monde, qui se fiche que leurs passer soit tous différent du présent.

    - C’est partit pour une heure… de réflexion intense ! Aish…

    Je regardais ma prestation à la boite de nuit, vérifiant chacun de mes défauts pour les corriger encore… Je soupirais un peu. Mettant en pratique chacun de mes pas, prenant le soin de faire attention à chacun de mes gestes. Me fixant au passage dans le miroir, ayant ainsi une auto – jugement de moi – même. J’étais plutôt assez content de moi, bien que je savais que ce n’était pas aussi parfait que les SHINee, 2NE1 et les autres groupes connus de la JRM. Pourtant, je me dirigeais enfin vers mon armoire. Enfilant un slim blanc, une paire de shoes blanches aussi, un marcel blanc et pour finir un gilet sans manches noir. Avant de me rendre dans ma salle de bain et faire de mes cheveux, un véritable feu d’artifice. Tous étaient dresser en flèche droite qui montait toujours plus haut vers l’avant, ressemblant légèrement a un coq, du a la crête original que j’avais sur la tête. Mais l’avantage, c’est que j’aimais cette coupe de cheveux.

    - Bon, faut que j’appelle ma danseuse, moi

    Et l’air de rien, je composais déjà le numéro, lui parlant du lieu de rdv, celui ou je devais la retrouver… « STOP » Quoi stop ?... « C’est quoi cette histoire de danseuse ? » Ho, ca, c’est juste que j’ai prévu de faire comme tout le monde… de m’afficher avec quelqu’un. Pourquoi ? Ca te dérange ? « Non, c’est pas ca… mais… c’est bizarre de te voir avec une fille, sachant que tu es gay à la base… Mais bon, j’arrête de faire ma chieuse, continue ton histoire… Mon Chou… Déjà que tu as du mal à tenir en place a cause de moi 8D ! *I’m a babo, je sais XD* » Ce que tu es folle, ma joueuse… « Je sais T_T… Bref, revenons à nos moutons… » Moutons ?... « Oui x)… à ce que tu disais… tu devais appeler ta danseuse … pour que tu la retrouve à tels endroits pour je ne sais quoi… » Oui… bref, bon soit.

    - Kim Joong Shi? … o_o ? C’est qui celui lui la ? …. Aish… omona. Haaaaa… arasseo. C’est lui le chorégraphe qui nous montrera les pas ? Ho d’accord. Annyeong, princesse.

    Et je raccroche, avant de me diriger dehors de la maison. Me rendant pour ainsi dire a l’agence, ou m’attendait cette « princesse » et Joong-ssi apparemment. A vrai dire, j’avais de la chance de connaitre une des princesses connus dans le monde de la musique. C’est pour ca qu’elle m’avait fait venir et surtout fait en sorte que je passe l’audition. Oui, je sais, c’est compliquer. Mais c’est grâce à elle, que je suis ce que je suis aussi, en ce moment.

    - Annyeong’.


    Disais – je pour être poli avant de me diriger avec eux, juste qu’a la salle de danse. Lorsque nous y pénétrons. Cela était en fait, mon tour. Aish, Je regardais les jurys, pendant que le chorégraphe et mon amie m’attendaient près de la porte. Ils voulaient juste voir comment je pouvais me débrouiller seul. Moi, mon entrée, je vais vous la raconter. Je vais vous surprendre mais, je restais ainsi, sans rien dire, sans bouger. En simple position avant de me mettre a chanter et danser. Je suis trop bien différent de tout le monde, je suis encore plus sensuelle que les autres également. J’en fais peut – être trop, ou pas assez mais je suis comme je suis, et je ne pourrais de ce fait, jamais changer. C’est le destin qui m’as permis d’exister, et il jugera, aujourd’hui, si je devrais faire partit d’un monde encore plus luxueux que dans lequel, je vis… ou non.