AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Chaned with you [ Ji Wook ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


Nahm Hye Bin

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 30
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyLun 15 Fév 2010 - 21:00

    Elle était là, au milieu de la forêt. Entourée de sept nains rieurs avec leurs bonnets jaunes beiges, hideux. Ils s'avançaient vers elle et souriaient. Leurs deux mains en avant, les dix doigts bougeant frénétiquement comme s'ils allaient jouer du piano. Sauf que là, ils allaient jouer de tout, sauf d'un instrument de musique quelconque! Non, non, non. Là, ils s'approchaient dangereusement de la petite Hye Bin, un air pervers résolument accroché sur le visage s'accordant avec des petits ricanements malsain. Eh bah, n'empêche que si elle était capable de s'en faire sept à la fois, elle était sacrément balèze la Bibine. Ouais, je sais que je suis hors-sujet. Mais il me faut bien une intro, et j'ai trouvé que ça, alors on va s'en contenter. Bref. Ainsi donc la jeune demoiselle blonde et totalement en détresse reculait vainement de quelques pas, les yeux rivés sur les petits nains en cas d'attaque traître ! Parce que, vous savez, les petites personnes, elles sont fourbes. Et je sais de quoi je parle, croyez moi ! Enfin, bref … Toujours est-il que, comme dans tout bon cliché, il arriva un moment où Hye Bin trébucha malencontreusement sur une foutue branche qui se trouvait comme par hasard ici. De ce fait, elle était à la hauteur des nains qui s'approchaient encore et encore, bras tendus vers elle, faisant craquer leurs doigts pour mieux les assouplir et, ainsi, mieux pouvoir profiter de la petite blonde. Niark.
    Cric, crac … Cric, crac … Cric, crac … Cric …


    «  Aaaaaaaaaaaaahhhhh!! »

    Le réveil fut rude. Face contre le parquet, jambe gauche sur le lit, jambe droite sur le sol. Buste à moitié dans les airs, poitrine sauvagement aplatie – déjà qu'elle n'en avait pas beaucoup – et bras éparpillés un peu partout. Un puzzle humain cette demoiselle. Autant dire que elle avait fait un beau cauchemar. Si, si. Les nains étaient vraiment méchants. Et puis bon, il fallait bien dire que même si elle n'avait pas fait ce rêve étrange, elle n'aurait pas aimé sa journée. Son portable affichait 14/02. Ah zut. Elle connait un Valentin, va falloir qu'elle lui offre un cadeau en plus du cadeau de son petit ami. Ahah, elle se trouvait drôle aujourd'hui, dès le réveil. Pas de Valentin, et pas de petit copain. Alors, aujourd'hui allait être un jour terriblement monotone. Encore pire que les précédents. Et vraiment … Rose ? Ouais, avec des cœurs partout et tout ça. Ça pue l'amour. Autant que la solitude. Ouais, en fait nan, ça pue l'argent parce que c'est commercial et puis voilà <= vaine tentative de se remonter le moral. C'est encore plus nul que les feux de l'amour; la série ou tout le monde couche avec tout le monde et moins palpitant que plus belle la vie; la série où le personnage apparaît à peine que tu sais déjà ce qu'il va se passer. Bref. Je vais pas m'étaler sur le sujet, la Saint Valentin, c'est pas bien et puis c'est tout ! Et Hye Bin est un peu d'accord avec moi. Mais pas trop. Elle trouve ça mignon de s'offrir des cadeaux avec des cœurs et de s'échanger de belles paroles … Voui, soit on est niais, soit on l'est pas … Bref !

    Elle se releva donc. Pas très sure d'elle et encore à moitié endormie. Elle jeta un léger coup d'œil rapide au miroir qui se tenait face à elle et soupira un bon coup. Dieu qu'elle était moche ! Et, oui, vous aurez compris que je parle de la jolie trace rouge sur son nez qui a commencé à faire perler un peu de sang … Commençons donc la fête de l'amour par le sang!
    La blondinette se dirigea vers la salle de bain où elle se doucha comme chaque matin, se brossa les cheveux et se lava les dents. Non, elle ne prenait pas de petit-déjeuner, elle n'avait strictement pas faim. Allez savoir si c'était l'odeur du sang dès le matin ou autre mais, non, ce matin elle n'avait pas faim. Quoi que ? Peut-être irait-elle prendre un thé plus tard dans la matinée. Mais dans l'état actuel des choses, elle n'en avait juste pas envie. Bah, peu importe. Je vais pas raconter l'histoire d'un pauvre thé sur dix lignes non plus …
    En fait, elle avait entendu l'ouverture de ce parc d'attraction et … Bah elle avait bien envie de le tester. Non pas qu'elle soit fan de sensations et tout ça, non, disons juste qu'en fait elle avait envie de tester autre chose que ce qu'elle faisait d'habitude. On était dimanche, et la JRM était donc fermé. Impossible pour elle de faire genre que son travail de trainee l'emporte sur la Saint Valentin. Eh bah tiens ! En plus, elle était certaine que cela aurait été un jour férié si cette fête serait tombée un Mardi. Pourquoi férié ? J'sais pas, mais elle était convaincue de ça. Elle voyait tout en noir aujourd'hui. Et pourquoi un Mardi ? Parce que je rame tellement à écrire mon post que ça ne m'étonnerait guère que je ne le finisse que Mardi à la place de Lundi soir. Ouais, bon.

    L'amnésique avait pris les premiers vêtements qui lui étaient tombés sous la main. Même s'il lui avait été tentant de prendre un short, une veste de football américain, de grandes bottes roses, un tee-shirt blanc et des pom-pom pour gueuler dans la rue « Oppareul saranghae ♪ » histoire de plus être célibataire; elle se ravisa au dernier moment et préféra prendre un jean noir slim, un tee-shirt gris un peu long avec une veste beige. Ouais, et non, elle n'a pas pris l'appareil photo à ce moment-là parce que sinon elle allait faire touriste en plus de ne pas être très nette à la base. Et si jamais tu vois pas de quelles fringues je parle … Bah t'as qu'à aller voir le clip Seoul Song des SNSD et Super Junior. Parce que, ouais, Hye Bin va devoir se taper sept ans et quelques de formation pour finir dans un groupe a succès qui volera tous les cœurs des coréens. Histoire de se venger de sa solitude du quatorze février. Mais en fait on s'en fout parce que je suis totalement hors-sujet, là. La jeune blondinette n'eut pas besoin de sortir le lisseur dernier cri capable de monter jusqu'à 6 000° pour te lisser les cheveux puisque, étant coréenne, elle les avait naturellement lissés. Blonde ou pas. Ce qui est un gain de temps remarquable. Une demi-heure en moins, moi je dis, c'est bien. Donc ! Elle sortit finalement de sa petite maison dans la prairie – qui en fait est un appartement miteux en plein milieux de Séoul – et longea les rues grises qui servaient de décor à la capitale de la Corée du Sud et se dirigea tout droit vers le fameux parc d'attraction. Devinez quoi ? Comble de l'originalité: de loin elle voyait une roue. Yiha ! Il était nettement mieux que les autres rien que pour ça ! … Bon, okay, elle était pas enthousiaste. Pas du tout même x.x cette fille avait tellement pas de bol qu'elle sentait qu'elle allait se retrouver bloquée tout en haut de la roue avec un couple qui ne se gênerait pas pour jouer avec les amygdales de chacun … Eurk.
    Une fois à l'entrée, elle fut outrée de payer ! Non, mais quoi ! Ce mec de l'accueil était un vrai con ! Si, si, je plaisante pas. Le couple qui était passé devant elle, eh bah ils avaient pas payé. Et elle, quand elle avait pointé son joli minois, il avait eu un sourire sadique en disant « DIX EUROS ! ». Oh, coco ? Elle était la première célibataire que tu croisais ou quoi ? Pis dix euros, c'est pas donné. Et, avant qu'on me le dise, je sais que là-bas on paie en won, mais je sais pas du tout comment calculer, alors on va parler en euro. On pourra dire que, en fait, il lui a demandé en won et que, justement, comme on a aucune traitre idée de combien ça vaut en euro; ben j'ai déjà tout transcris. Je suis trop gentille, hein ? Et si j'étais à la fin de mon post, je serais bien sortie. Mais malheureusement pour toi, j'ai encore deux-trois trucs à raconter.
    La jeune femme était donc entrée dans ce parc qui lui semblait antipathique rien qu'à cause du gars de l'entrée. Elle était révoltée et si elle n'aurait pas été si près de l'entrée, moi j'vous parie qu'elle aurait gueulé « SALE CON! » sauf que non, parce que c'est pas son genre du tout.
    Bien. Elle était un peu rassurée à vrai dire. Il y avait là des personnes avec leurs deux mains de libres. Et avec les côtés de libres aussi … Ouais, bon, célibataires quoi ! Peut-être qu'ils s'étaient dit que, en venant, ils pourraient séparer quelques couples en prenant le/la garçon/fille. Ohh, trop fun ! Hye Bin se faisait déjà ses films. Elle qui sortait avec un certain monsieur x; et que monsieur y vient en courant au ralenti style Alerte A Malibu (mais sans le maillot ridicule) pour s'agenouiller devant elle, un bouquet de roses à la main, venant lui demander mariage.


    Ouais, non, en fait sur ce coup là elle était aussi con que le caissier de l'entrée.

    Souhaitant s'éloigner des endroits romantiques genre la fameuse roue qui allait tomber en panne dès que la jolie blonde aurait mis un pied dans une cabine, ou encore la maison hantée pour que la jeune et frêle fille se blottisse dans les bras de son prince charmant parce qu'elle a peur et que lui, vaillant guerrier, sorte une épée d'on-ne-sait-trop-où afin de défaire les ennemis se dressant sur la route qui le mènerait lui et sa dulcinée vers le bonheur ! … Putain, je suis pas une L pour rien.
    Et pour ce faire, elle décida donc de s'éloigner et de se diriger vers un attraction avec pleins de buissons. Ouais, des buissons. Enfin, ça ressemblait à des buissons en tout cas. Sauf si de pauvres mecs étaient payés à se déguiser avec de l'herbe sur la tronche. Ahah. Euh, je m'égare encore … J'espère que tu m'en voudras pas trop et que ce post n'aura pas été très désagréable à lire, mais je te promets que le prochain sera mieux ♥️. Juste les débuts qui sont durs. Euh. Bref.
    Notre protagoniste féminin du jour s'avança donc vers la caisse et fut plutôt contente de lire « LABYRINTH » dessus. Ahah. Pour séparer les couples, ça ! C'est le bien ! Bravo ! Et juste pour cela, elle décida de la faire. Mais …


    « Trente euros! »

    Qu'il avait annoncé avec un sourire malicieux.
    Elle croyait rêver. Trente euros pour se perdre dans les bois ? Autant aller au Brésil !


    « Je vous demande pardon ?
    _ C'est trente euros l'attraction. En revanche, si vous êtes en couple, vous ne paierez rien. »

    Injustice.

    « Et si l'on est … Seule ?
    _ Eh bien vous pouvez vous assoir sur ce cailloux et me regarder manger des gaufres au nutella en attendant que quelqu'un de célibataire daigne pointer le bout de son nez. »

    En fait, je crois bien avoir décidé que tout le staff du parc d'attraction seraient des cons.
    Hye Bin, qui se serait normalement faite démoralisée en moins de deux, décida alors de se retourner afin de s'assoir sur la pierre en question et de regarder cet abrutit de brun dans les yeux pendant qu'il aurait du nutella pleins les dents. Sauf que, voilà, dès qu'elle se tourna, tête baissée, elle se heurta à quelque chose. Et au bruit que la « chose » fit, elle devina aisément qu'il s'agissait d'un être humain. Et de sexe masculin parce que sinon la fille se serait plein que Hye Bin venait de lui aplatir ses seins encore plus qu'ils ne l'étaient déjà. Ouais, les coréennes sont plates, c'est un fait, on y peut rien éwè. C'est pas plus mal des fois et, une fois de plus, on s'en tape parce que je dérive.
    L'amnésique leva les yeux et aperçut donc un homme. Elle regarda à droite et à gauche. Personne o.o. Hallelujah ?
    Dès lors, le caissier taré sortir d'un bond de sa cabine avec … O.O
    Même pas le temps de réagir que PAM. Elle était menottée à celui dans qui elle venait de foncer tête baissée malgré elle. Eh bien … Quel bon moyen de faire connaissance. Sans sous entendus sado-maso en plus de ça. Tout à fait sain comme rencontre, tu parles. Hye Bin ah voulu faire sa rebelle un peu, histoire de montrer qu'avoir sa main qui frôlait celle d'un inconnu ne l'enchantait pas plus que cela et que en plus il ne devait pas être très heureux lui non plus. Sauf que …


    « Excusez-moi, mais ...
    _ Tutututut ! Cupidon a frappé ! Bonne chance à vous deux ! »

    … Elle jeta un regard intrigué à l'inconnu qui n'avait pas ouvert la bouche depuis toute à l'heure histoire de voir sa réaction …

_________________
    Chaned with you [ Ji Wook ] 11jc6zq
      Chaned with you [ Ji Wook ] Junghye12
Revenir en haut Aller en bas
Kang Ji Wook

Kang Ji Wook

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 30
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyMer 17 Fév 2010 - 17:58

    TENUE


    'Cause this is thriller, thriller night, And no one's gonna save you from the beast about strike,You, know it's thriller, thriller night, You're fighting for your life insi... PAF. Non Ji Wook n'était pas en train de chanter avec énergie un des plus grands tubes de Michael Jackson en plein milieu de sa chambre à dix heures du matin, ce n'était que la super sonnerie de son portable. Et il même s'il adulait cet artiste, être réveillé ainsi par sa voix à une heure pareille ne lui plaisait guère. Ce n'était pas vraiment de sa faute à lui si quelqu'un avait eu la mauvaise idée de lui envoyer un message sachant qu'il dormait tard mais quand même, c'était sa voix à lui qui venait le tirer de ses rêves torrides ! Torrides ? Non, même pas vrai, ce n'était pas son genre du tout d'imaginer la standardiste de la JRM en tenue d'infirmière lui faisait une piqure, pas du tout. Les yeux encore à moitié fermés et l'expression grognon, le coréen émergea entièrement de sa couette et tenta d'attraper son téléphone. Sortir le bras pour appuyer sur le bouton avait déjà été un exploit en soit vu son état, mais là, ça dépassait ses capacités. Ce n'est qu'après cinq bonnes minutes qu'il réussit enfin à s'en emparer et à l'amener vers lui sans renverser les objets faisait barrage entre eux. Il allait savoir qui était le suicidaire qui venait de signer son arrêt de mort. Tokyo Jin ? Non il y avait vraiment peu de chances que son meilleur ami soit réveillé de si bon matin, lui. A part lui, il ne voyait vraiment pas, et lorsqu'il reconnu le nom affiché sur son écran, son visage se décomposa. Eun Kyung, ou la tarée avec qui il avait passé sa soirée deux jours plus tôt. Mais pourquoi diable lui envoyait-elle un message ? Avec tout l'incompréhension dont il pouvait faire part, le coréen ouvrit le message et fit une grimace encore plus terrible lorsqu'il lut les premiers mots. 'Bonne St-Valentin'. WHAT IS THAT JOKE ! Premièrement Wookie n'était même pas au courant que ce jour-là était le fameux jour des amoureux, et deuxièmement pourquoi cette fille lui envoyait un tel message ? Il aurait sûrement une explication dans la suite du message.. 'J'espère que tu vas bien mon bébé, je pense à toi en ce jour merveilleux ! Ah et vas regarder dans ta boite aux lettres, haha. Bisous' … Pourquoi Dieu était il si cruel ? Le danseur avait du être terriblement mauvais dans une vie antérieure pour mériter de tomber sur un phénomène pareil, passer une soirée avec une fille ne voulait pas dire qu'elle devenait sa petite amie. Était-elle niaise à ce point ? Wookie n'aimait déjà pas ce jour si commercial et ridicule, mais pour le coup, elle venait de ruiner toutes ses chances de s'y intéresser. Qu'elle ne le réveille pas un jour de plus ou Wookie Wookie serait bien capable de sortir les crocs... Ah mais, elle avait bien parlé de boite aux lettres ? Il relu à nouveau la fin et confirma ce qu'il pensait, cette dégénérée lui avait fait une surprise. A la bonne heure ! Non seulement elle le sortait de son sommeil pour une connerie pareille mais en plus, elle le forçait à sortir de son lit, et de son appartement aussi d'ailleurs. Même si son corps lui criait de ne pas l'écouter et de rester bien au chaud, Wookie ne put s'empêcher de se lever. La curiosité est un bien vilain défaut. Sortir en caleçon dans l'immeuble ne le dérangeait pas plus que ça vu son physique de rêve mais ses voisins risquaient de ne pas être content, aussi il n'oublia pas d'enfiler un bas de jogging et un tee-shirt avant de sortir de chez lui. Il croisa un couple dans l'escalier qui s'embrassait à ne plus en finir ce qui le répugna au plus au point. Arriva enfin la boite aux lettres et l'horreur qu'elle pouvait contenir. Une expression étrange sur le visage, Ji Wook l'ouvrit puis en sortit une boite qu'il ouvrit également sur... un gâteau à la crème en forme de cœur. Mon Dieu, le comble du comble. Il découvrit à côté une petite note qui lui donna des frissons, 'Tu remercieras le concierge, c'est lui qui m'a donné les clés pour pouvoir mettre le gâteau dedans. Il pouvait pas rentrer sinon, hahaha.' En effet, hahah...

    Une fois de retour dans la chaleur de son luxueux appartement, le jeune homme balança avec un manque de grâce certain le gâteau qu'on lui avait offert. Comme chaque matin, il eut le réflexe d'allumer son écran plat qui lui fut la merveilleuse surprise de diffuser des clips spécial amour. Diantre, cette journée s'annonçait particulièrement catastrophique. Histoire de se remonter un peu le moral, il retourna chercher la douceur et y plongea son doigt afin de la gouter. Il était bon, c'était au moins ça de gagné. Le gros feignant qu'il était alla s'installer sur son canapé, gâteau en main, et zappa pendant une demie-heure à la recherche d'un programme potable, qu'il ne trouva pas. Bien bien, le monde était aujourd'hui contre lui ! Soit, il allait sortir et faire la misère à tous ses gens à cause de qui il avait été obligé de sortir du lit à dix heures. Dans les dents ! La boite se retrouva à nouveau balancé sur le comptoir de la cuisine et il fila directement dans sa salle de bain pour se préparer. Tout un tas d'idées machiavéliques lui virent à l'esprit pendant que l'eau bouillante lui coulait sur le corps. Ces satanés petits amoureux allaient payer, haha. Non pas haha, hors de question de s'abaisser à l'âge mental de cette idiote. D'ailleurs, savait-elle dire autre chose que haha ? Sûrement que non, heureusement que sa poitrine était là pour rattraper sa bêtise.. Une fois bien propre, il passa ses vingt minutes habituelles devant son armoire à chercher une tenue et que ce fut enfin fait, il s'habilla avec une vitesse déconcertante. Un coup d'Armani Code de Gorgio Armani, et voilà il resplendissait le coco. Il se trouva tellement beau ce matin qu'il eu du mal à quitter son reflet dans le miroir d'ailleurs.

    Chaussures mises, Ji Wook quitta les lieux, armé de son iphone qu'il démarra sur Break Of Down de Michael Jackson. Et ben non, il ne l'écouterait pas aujourd'hui pour le punir de l'avoir réveillé, ah ! Il changea donc de piste et marcha tranquillement dans sa rue bondée sur le son élétrique de Rock That Body des Black Eyed Peas. Le nombre de couples qu'il croisa était impressionnant. Un d'eux eu d'ailleurs la malchance de se prendre le pied du coréen qu'il avait malencontreusement laissé trainer devant eux, oups comme on dit. Il s'apprêtait à faire une nouvelle farce immature quand ses yeux se posèrent sur une chose inhabituelle. Depuis quand y avait-il un parc d'attraction à cette endroit ? Et bien, ça ne lui réussissait pas de rester pendant des jours à hiberner dans son appartement. Avait-il dormi tout l'hiver ? Non, pas possible puisque nous étions que le 14 février. Ah oui, ce jour maudit. Soit, il laissa sa vengeance de côté et se dirigea vers l'entrée du parc en question. Il paya sans soucis l'entrée, ce n'étaient pas dix minables euros qui allaient faire mal à son compte en banque. Les mains dans les poches, chantant sans gêne le refrain généralissime de I Get Money de 50 Cent, Wookie déambula à travers les attractions. C'est alors qu'il tomba nez à nez avec.. un buisson géant ? L'air perplexe, il observa la chose pendant un instant avant d'apercevoir un panneau décrivant l'attraction, à savoir un super labyrinthe. Génial, il allait pouvoir se cacher dans les coins et effrayer les petites minettes accompagnées de leur amoureux ! Tout content de cette trouvaille, Ji Wook s'avança vers l'entrée mais il se fit stopper par un homme à la moustache de nutella.

    HOMME : « Hop hop ! On entre pas seul jeune homme »
    JI WOOK : « Haaa ? »
    HOMME : « Spécial St-Valentin mon chou.. »

    Le jeune coréen releva sa manche gauche, histoire de faire croire qu'il allait lui foutre un poing dans la tête mais l'homme ne sembla pas effrayé. Ji Wook grincha et accéléra vers l'entrée pour s'y glisser, mais l'autre goinfre était plus rapide qu'il n'en avait l'air. Il lui répéta qu'il n'entrerait pas seul, mais il voulait y aller bon sang de bonsoir èé Il repéra alors un gros caillou vers lequel il alla pour se poser. Il posa son regard sur le gros et commença à chercher une façon de rentrer. C'est alors que tout alla très vite pour lui. Il sentit quelqu'un lui rentrer dedans, il n'eut même pas le temps de voir qui c'était qu'il se retrouva debout et surtout, le poignet menotté à.. une parfaite étrangère. Ha ? Mais bordel, c'était quoi ce délire aujourd'hui ?

    FILLE : « Excusez-moi, mais … »
    HOMME : « Tutututut ! Cupidon a frappé ! Bonne chance à vous deux ! »

    Ji Wook lança un regard glacial vers le glouton mais son expression s'adoucit bien rapidement lorsqu'il découvrit le charmant visage de la fille à laquelle on l'avait accroché. De jolies cheveux blonds, des yeux pétillants, un style soigné. Elle lui plaisait bien et finalement, les choses pouvaient s'avérer être amusantes..

    JI WOOK : « Salut ! Moi c'est Kang Ji Wook, ravi de faire ta connaissance.. Et tu t'appelles ? »

    Avant qu'elle ne puisse lui répondre, ils furent poussés dans le labyrinthe. Tant pis, ils n'allaient pas rester plantés là de toute façon, elle pouvait bien lui répondre en marchant. Ji Wook lui lança un petit sourire charmeur puis s'aventura entre deux haies immenses. Lui qui voulaient piéger les couples, il se trouvait être également une victime. La hauteur des buissons l'impressionnait tellement que ses yeux étaient fixés sur leur cime, ne voyant donc pas ce qu'il pouvait y avoir devant lui. Il se retrouva en moins de deux étalé par terre à cause d'une pierre qui trainait là, la jolie inconnue totalement sur lui. En effet, il aimait la tournure que prenait les choses. La situation l'amusa tellement qu'il ne put retenir une plaisanterie.

    JI WOOK : « Houla, t'es du genre rapide dis donc ! Mais bon si t'as envie qu'on fasse ça maintenant, pourquoi pas. J'ai jamais essayé avec une main attaché mais comme on dit, y a un début à tout, nan ? »

    Ceci dit, il plongea ses yeux dans ceux de la demoiselle et lui servit un sourire colgate blancheur.
Revenir en haut Aller en bas
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


Nahm Hye Bin

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 30
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyJeu 18 Fév 2010 - 0:14

    Bien. Ils étaient deux à détester la St Valentin. Et fallait qu'ils se retrouvent enchainés. Bah tiens, hasard quand tu nous tiens. Sauf que Cupidon avait super mal visé ! Quelle idée de mettre la personne la plus modeste au monde avec un gars amoureux de son propre reflet ? Aouch. Il avait eu tout faux sur toute la ligne. Et même si ce n'était pas le genre de Hye Bin de juger dès le premier coup, il fallait bien avouer que sa phrase l'avait rendue bien perplexe. Ouais, on aura compris que je ne parle pas de la phrase qui consistait à demander le nom de la jeune fille, quelle idée. Ça n'a rien de traumatisant, enfin pas à ma connaissance, et j'ai beau faire de ma perso une cruche finie, je doute qu'elle le soit à ce point. Kang Ji Wook … Les trois syllabes se détachaient lentement les unes des autres dans sa tête. Cela lui disait bel et bien quelque chose. Mais, non, elle ne connaissait pas. De toutes façons, il était bien difficile d'oublier quelqu'un comme lui si l'on venait à le croiser au moins une fois dans sa vie. Vu son caractère, il aurait sûrement marqué Hye Bin d'une manière ou d'une autre. Et, chapeau coco, tu peux être sûre que tout le reste du temps que tu vas passer avec elle, elle sera bloquée quand à cette phrase que tu as dite. La seconde bien sûr.
    En parlant de cela, cela lui fit comme un choc, comme si l'on venait lui annoncer la mort de quelqu'un. On reste là, bouche bée, inerte à ne pas parler et on met un certain temps avant de comprendre vraiment ce qui a été dis, le temps d'encaisser la nouvelle en fait. Puis, fallait bien avouer que ce gars n'était pas un sac d'os alors c'est pas comme si elle s'était cogné en tombant sur lui, non, on peut même dire qu'il était un parfait coussin si vous voulez mon avis éwè. Ouais, enfin bref. Le nez sur son torse, sa main gauche effleurant maladroitement la sienne puisqu'elles étaient enchainées l'une à l'autre, et la seconde sur sa clavicule puisqu'elle avait malgré tout tenté de se rattraper … Fallait avouer que c'était pas bien … Comment dire. Disons que si quelqu'un arrivait après eux et venait à les voir, pour sur qu'il se dirait qu'il a affaire à un couple. Et disons un couple d'exhibitionnistes. Ou alors deux acteurs qui s'apprête à tourner un film porno, au choix. Pour résumer, son cothurne avait beau être confortable, il n'en restait pas moins que leur position était, elle, inconfortable en tout point. C'est pourquoi, au bout de quelques secondes à rester le nez à regarder le tee-shirt noir de Ji Wook parce que, ouais, elle avait eu de la chance de pas s'être mangé la fermeture éclair sinon bonjour les éclaboussures de sang et le manège foutu en lair, la jeune blonde se releva subitement. Tellement rapidement qu'elle fut forcée de se cogner à lui de nouveau. Hé, ma jolie, t'aurais pas oublié que t'étais enchainée à lui par hasard ? … Elle releva simplement la tête, rouge comme une pivoine la cocotte. Elle se confondit en excuses toute plus confuses et incompréhensibles les unes que les autres avant de murmurer « Non, c'est pas ce que tu crois, je … ». Elle laissa tomber l'idée et reprit en chuchotant un un simple « désolée … » qui, lui, était parfaitement compréhensible. Et ne préféra pas relever quand à sa remarque avant d'aller définitivement se cacher derrière un buisson. Sauf que, manque de bol, il se trouvait qu'il était attaché à elle et qu'il prendrait cela pour une invitation … Euh. Ouais. Bon. C'était vraiment pas son genre du tout. Tu sais, les coups d'un soir, les gâteaux, les « haha », toussah. Non, pas vraiment pour Hye Bin. Contentons nous de faire comme si l'on avait rien entendu. Même si, HS total, ça a bien fait rire la joueuse IRL. Bref.

    Peu après, elle dut faire de la gymnastique avec ses jambes pour les passer autour de celle de son compagnon d'infortune afin de se retrouver à quatre patte au dessus de lui. Bon. Elle s'était levée, c'était déjà ça ! Ensuite, elle fut obligée d'attraper la main menottée à la sienne pour l'attirer vers elle et, ainsi, remonter leurs deux bustes en position assise. Hé mon mignon, elle galère comme une paysanne, ça te dirait pas de l'aider un peu ? Une fois qu'ils furent face à face, assis, elle sur ses genoux, elle baissa immédiatement le regard, comme si elle était capable de lui cacher sa gêne évidente. Mais rien à faire, tous deux étaient dans un sale pétrin et devaient faire des positions artistiques pour s'en sortir. Sans harmonie, pas de couple. Avec harmonie, couple, et moyen de faire les choses ensemble et DOOONC moyen de se lever, de s'en sortir et de dégager rapidement d'ici sans trop de gêne. Oui, oui, tout cela avait germé dans son esprit alors qu'elle était écrasée contre le torse du jeune homme. Enfin bon, continuons donc. Peu après, elle leva ses fesses,en arrière, offrant une vue imprenable dans le décolleté de la jeune fille. Sauf que, haha, elle n'en a pas 8D. Le laissant retirer ses pieds et se retrouver accroupi pour pouvoir, enfin, se relever debout. Une fois ceci fait, elle soupira de soulagement. C'était pas trop tôt, vraiment gênant, elle espérait que ce genre de scène ne recommencerait pas, sinon ça elle allait vraiment finir rouge. Voyons le positif des choses => elle sera assortie aux chaussures, à la veste et la casquette de son … Copain ?éwè. Okay, je préfère le terme de compagnon d'infortune pour le moment. D'ailleurs, en parlant de casquette, elle était encore au sol, sur la poussière évidente qu'il y avait. L'amnésique lâcha la main du garçon et se pencha pour la ramassa, l'entraînant légèrement au passage bien entendu. Elle la tint d'une main tandis que la seconde s'attelait à l'épousseter pour enlever un maximum de poussière. On se doute bien qu'elle n'avait pas choisi sa main gauche – celle menotté à Ji Wook – pour l'épousseter, sinon bonjour le truc, il allait bouger dans tous les sens le coco. Enfin, du moins sa main.
    Une fois ceci fait, elle sourit au jeune coréen et lui mit sa casquette sur la tête.


    « Hye Bin. »

    Actuellement, elle avait les yeux rivés sur la casquette, tentant de la mettre un peu droite parce que sinon ça allait la stresser. Oui, elle a des tocs la petite, mais ça, c'est parce que je l'ai décidé, elle n'y est pour rien. Une fois que c'était assez convenable mis pour elle, elle laissa ses mains sur la visière de la casquette et plongea ses yeux dans ceux du coréen qui devait, malgré tout, avoir quelques centimètres de plus qu'elle vu qu'elle était petite. C'était peut-être ça, d'ailleurs, le message de son subconscient qui l'avait fait rêver de nain pervers: essaie pas cocotte, tu es destinée à te marier avec quelqu'un de ta taille et qui sera petit. Tu parles d'un subconscient, merci le soutiens quoi! Euh, bref. Je disais donc qu'elle avait laissé le bout de ses doigts sur la visière et avait enfin osé regarder l'infortuné dans les yeux sans rougir, déjà qu'elle avait les yeux pas mal rosies … Elle lui adressa un sourire en coin et continua.

    « C'est mon prénom. »

    Sur ce, elle rompit tout contact et se tourna vers l'horizon qui semblait bien loin tout à coup. Bon ! Aller ! Espérons que l'on ne se perde pas, enfin dans le labyrinthe je veux dire, parce que Ji Wook et Hye Bin ne risquent pas de se perdre de vue; et que l'on arrive au bout de ces buissons géants le plus rapidement possible. Et, maintenant, si le coréen comptait regarder le ciel, Hye Bin, elle, regarderait bieeeen le sol. Histoire qu'aucuns cailloux traitre ne refasse leur apparition soudaine parce que niveau positions, elle avait donné là. La jeune trainee jeta un œil à ses vêtements et se tapota rapidement les fesses – avec sa main droite bien sûr, pas moyen que celle de Ji Wook ne vienne effleurer ne serait-ce qu'une parcelle de plus de son corps – et tout ce qui semblait avoir été touché par cette maudite poussière avant de se tourner de nouveau vers le jeune garçon. Bien, qu'allaient-ils faire maintenant ? C'était la question qu'elle comptait poser. Étant nulle en sens de l'orientation, elle se disait qu'elle n'avait en aucun cas à la ramener puisque elle allait les perdre encore plus, pour sûr. Et puis bon, c'était lui l'homme n'est-ce pas ? À lui de diriger parce que là, elle était carrément encore plus perdue que Jack Shepard dans Lost, les disparus. Ouais, bah si ça continuait, la jeune fille allait nous faire un remake de cette série avec son compagnon s'il avait zéro en sens de l'orientation. Au pire, la JRM appellerait pour savoir s'il n'y a pas une de leur trainee complètement paumée dans les bois avec un second trainee dont elle ignorait parfaitement tout sauf le nom et prénom. Bah, au moins, les quelques heures qu'ils allaient s'apprêter à passer ensemble leur permettrait de se connaître un peu plus. Non ? Okay, maggle. En attendant une quelconque réaction de la part de son … Ouais, enfin de Ji Wookinounet quoi. Eh bien elle l'observa attentivement. N'imaginez soudainement la grosse groupie avec la bave au coin de la bouche hein èwé. Non, non, elle se disait juste que … Elle aurait pu tomber sur pire. Largement d'ailleurs. Bon, admettons qu'un autre se soit pointé à sa place et soit, effectivement, tombé comme un demeuré dans les cailloux en emportant avec lui la frêle jeune fille. Si le garçon en question n'avait pas été un temps soit peu bien constitué, la jeune fille si serait pété le nez ! Un point pour Ji Wook. Ensuite, la réaction du présumé prétendant quand elle aurait été sur lui aurait, sans nul doute, pas été la même que Ji Wook. C'était clair et net. o.o. Enfin, à moins qu'elle tombe sur un connard, un vrai =.=.. Et puis, après tout, qu'est-ce qui lui garantissait qu'il ne l'était pas, lui ? Bah, tant qu'il n'essayait pas de la peloter quelque part derrière les buissons cela lui allait. Soyons positifs again => il faut sortir de là le plus vite possible et boire du thé. Aucuns rapport ? Je sais. Mais elle avait soif de thé, là. Écoutez, c'est pas sa faute si elle est pas douée. Enfin, voilà.
    Maintenant, elle attendait une quelconque réaction de la part de Ji Wook. N'importe quoi pouvait faire l'affaire tant qu'il ne restait pas en mode statue devant elle, parce que sinon la petite elle allait devoir prendre les devants. Et quand ça arrive, c'est un peu comme le tsunami qui s'est passé il y a de cela quelques années: c'est une catastrophe et ça laisse des séquelles. Pour la santé mentale du coréen en tout cas. Il était confortable, fallait pas gâcher ça … Non?
    Elle hésitait à toucher sa main pour le faire réagir. Mais se ravisa au dernier moment, non, non, il allait prendre ça pour une invitation … x.x. Timidement, et les joues encore légèrement cramoisies, elle lança un:


    « On … Fait quoi ? »

    On retourne dehors piquer le nutella du caissier, tu crois ?

_________________
    Chaned with you [ Ji Wook ] 11jc6zq
      Chaned with you [ Ji Wook ] Junghye12
Revenir en haut Aller en bas
Kang Ji Wook

Kang Ji Wook

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 30
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptySam 20 Fév 2010 - 15:48

    Le problème quand on s'appelle Kang Ji Wook c'est qu'on est tellement populaire qu'il nous est impossible de se souvenir des gens qu'on croise. En effet, le jeune coréen n'est pas seulement populaire par son incroyable charisme et son talent fou, mais aussi parce que lorsque l'on vient d'une famille aisée, on a forcément beaucoup plus de noms dans son répertoire. Depuis ses années de lycée, il en avait vu défiler des personnes, surtout des filles il fallait l'avouer. Alors quand il se retrouva face à cette jolie petite blonde il n'eut pas cette même impression qu'elle ressenti. Certes ils avaient du se croiser de nombreuses fois dans les couloirs de la JRM mais non, il ne se souvenait pas d'elle. Dans l'histoire, il passait pour plus amnésique qu'elle. Mais il ne fallait pas lui en vouloir au petit, des blondes il y en avait de plus en plus dans la capitale. C'était la nouvelle mode, comment pouvait-il retenir le visage de chacune d'elle ? A la regarder comme ça, malgré son charmant visage, elle n'était pas bien différente des autres filles. Alors il était clair que si rien de particulier ne se passait dans les allées de ce labyrinthe, Wookie risquait fortement d'oublier la demoiselle. Peut-être allait-elle se révéler plus intéressante qu'elle n'en avait l'air ? Et si l'envie de la revoir après être sortis – s'ils sortaient un jour bien évidement – lui prenait ? Voyons voyons, il ne fallait pas trop précipiter les choses non plus. Rares sont les jeunes filles qui méritent un second rendez-vous avec le danseur. C'est ça quand on est un gosse pourri gâté, mais ce qui est encore pire avec lui, c'est qu'il assume complètement.

    Son super souvenir qui risquait de rester graver à jamais dans sa mémoire et elle avec arriva peut-être plus rapidement qu'il ne put l'imaginer. Wookie avait beau avoir beaucoup d'expérience, se retrouver menotté à une inconnue, étalé dos contre terre entre deux buissons géants il n'avait encore jamais eu l'occasion de le vivre. Et heureusement pour lui, il n'était pas claustrophobe. Comprenez qu'être si bas, entouré d'immenses haies et presque étouffé par un autre corps c'est pas génial. Quoi que le corps en question n'était pas si terrible que ça, le coréen réussit même à sentir quelques formes – pas très généreuses il était vrai –de la demoiselle. Tout ça la dérangeait, lui pas. Il trouvait ça tellement marrant qu'il aurait volontiers explosé de rire mais à voir les joues rosies de l'inconnue ce n'était pas une très bonne idée. Mais quand on réfléchit bien, son éclat de rire n'aurait été que minime à côté de la proposition complètement sans gêne qu'il venait de lui faire. Voyons, quel âge avait-elle pour réagir ainsi à une proposition ? Elle ne pouvait pas être si innocente que cela quand même, non.. Cette idée était tout aussi plaisante en fin de compte, dépraver une jeune et faible créature était diaboliquement excitant. Mais s'il ne tenait pas à réveiller le monstre dans son pantalon et au passage à traumatiser encore plus sa camarade de jeu, Wookie avait plutôt intérêt à arrêter de penser à de telles choses, surtout lorsqu'il continuait de se dire qu'elle était en train d'essayer de se relever, en se remuant sur lui... Tiens d'ailleurs, elle semblait bien décidée à sortir de cette situation le plus vite possible. Si bien que le danseur n'eut même pas le temps de réagir, elle essaya une première fois de se soulever mais manque de bol, c'est la tête sur la mâchoire du garçon qu'elle réussit à atteindre. Aïe. La première chute avait été agréable mais s'il avait pu, Ji Wook aurait volonté rayé cette deuxième du programme. C'est ainsi qu'il se préoccupa plus de se masser la mâchoire plutôt que de tenter d'aider la blonde. Et quand il se décida à la regarder, il afficha un nouveau sourire resplendissant. Elle était mignonne à essayer de se débattre vainement comme ça, avec une tenue plus légère et un peu de boue le spectacle aurait été vraiment.. Non ! Hors de question de retourner sur ce terrain là ! Le jeune homme inspira un bon coup et déglutit longuement avant de se soulever lui aussi. Ses abdos lui furent bien utiles quand il du rester en suspension pendant quelques instants alors que la jeune fille était bien tranquillement posée sur ses genoux.. Mais rien de grave, il avait un corps d'athlète, il en fallait plus pour le fatiguer. Et après plus de cinq minutes de combat acharné, les deux jeunes gens réussirent enfin à se remettre debout, Wookie étrangement plus sale qu'elle. Haeum.

    Son premier réflexe fut bien entendu de retirer la poussière présente sur son pantalon quand il sentit quelque chose l'attirer vers le bas. Bah, qu'est ce qu'elle était en train de faire là ? Ah, sa casquette. Elle lui nettoyait en plus, décidément elle était bonne à marier celle-là. Et l'envie de la dévergonder se faisait de plus en plus présente, haha. Mais non on a dit. Il se laissa donc faire quand elle lui posa sur la tête et ouvrit des petits yeux ronds quand soudain, elle lui lâcha son nom. Avec tout ça, Ji Wook avait complètement oublié qu'elle n'avait pas répondu à sa première question. A sa deuxième non plus d'ailleurs, mais il n'attendait pas forcément de réponse à celle-ci.. Et comme si elle pensait qu'il était beau mais bête, blondie trouva le moyen de préciser qu'elle venait de lui donner son prénom. Et bien tu m'en apprends une bonne, j'étais persuadée que tu me donnais l'heure èé Mais galant qu'il était, le coréen répondit par un charmant sourire et inclina légèrement son visage, en signe de révérence polie.

    JI WOOK : « Enchanté Hye Bin »

    Un silence de mort s'installa alors entre les deux, une horreur. S'il y avait bien une chose que Ji Wook ne pouvait pas supporter – son père mis à part – c'était le manque d'action, et donc les blancs. Il fit une grimace, prenant bien évidemment le soin de tourner la tête pour ne pas la froisser et reposa son regard sur elle en silence. En lui demandant son prénom il s'était attendu à une réponse beaucoup plus développée, il fallait l'avouer. A la voir comme ça avec sa petite tête mignonne il aurait pensé qu'elle était plutôt du genre bavarde mais ça ne semblait pas être le cas. Damn. Ou alors elle était extrêmement timide et n'osait pas ouvrir la bouche devant lui. Ou il l'avait juste beaucoup trop contrarié en lui faisant des avances pour vouloir lui adresser la parole. Cette hypothèse était encore plus terrible et rien que de penser qu'il risquait de passer des heures sans parler, il frissonna. Car c'était vrai ça, combien de temps allait-il passer dans ce maudit endroit ? Il ne comptait pas sur ses dons pour se retrouver, le sens de l'orientation avait certainement était oublié dans la recette lors de sa fabrication. Et quand on a un chauffeur qui vous emmene partout où vous voulez, c'est sûr que ça aide pas à développer quoi que ce soit. Comme quoi, c'est pas vraiment faux quand on affirme que les pauvres sont plus débrouillards que les riches. Et l'argent ne fait pas le bonheur tant qu'on y est. Et bien tant pis, Ji Wook aimait sa situation de jeune homme affreusement malheureux dans ce cas. Mais son compte en banque ne risquait pas de l'aider dans un moment pareil. Qu'il appelle à l'aide ou non, personne ne pouvait l'en sortir, et puis il l'imaginait bien l'autre gros naze de l'entrée, empêcher des gens d'entrer pour aider ses victimes. Wookie se le jura, lorsqu'il sortirait de ce labyrinthe il lui casserait la tronche !

    HYE BIN : « On … Fait quoi ? »

    Ah, la muette n'était pas muette. Le jeune coréen baissa la tête vers elle et sourit lorsqu'il remarqua la teinte de ses joues. S'il pouvait, il lui aurait bien tiré d'ailleurs mais hors de question de lui faire encore peur et de réellement risquer de ne pas parler du tout. Elle avait l'air décider à faire quelque chose, il ne fallait pas gâcher ça. Mais, il n'avait pas plus d'idée qu'elle. Il se retint de lui répondre une connerie du genre on reste assis là et on attend que nos corps se décomposent et eu finalement une bonne idée. Puisque bien évidement c'était sa main droite qui avait été menottée, Wookie eu plus de mal à atteindre son but. Il tenta d'atteindre sa poche droite avec la main gauche pour en sortir son iphone mais celui-ci était tellement enfoncé qu'il ne réussit pas. Tant pis, il allait utilisait la droite ! Il lança un petit regard en coin vers blondie et plongea sa main droite dans sa poche, un bout de celle de la jeune fille avec. Le clin d'œil qu'il voulait lui lancer serait vraiment mal vu dans une telle situation mais cette fois-ci, ce fut plus fort que lui. Il avait même hâte de voir la réaction de la jeune fille.. Enfin, il sortit tout de même de sa poche, iphone en main et laissa échapper un cri triomphal. Si ce truc était aussi performant qu'on le disait, son GPS serait probablement capable de les localiser et de les aider à se retrouver là dedans. Mais, ah...

    JI WOOK : « Connexion internet impossible... »

    Une nouvelle grimace puis aussi inattendu que cela puisse paraître, Wookie prit une photo de la petite Hye Bin avec son éternel sourire.

    JI WOOK : « Voilà, comme ça ils auront une photo récente et réussie de toi pour la mettre dans les journaux quand ils retrouveront nos cadavres ! »

    Ah, zut, sa blague pas drôle avait fini par sortir. Histoire de montrer qu'il avouait avoir dit une connerie, Wookie frotta ses tempes, ébouriffant au passage quelques unes de ses mèches de cheveux. Bon, il enregistra tout de même la photo qu'il venait de prendre et remit son téléphone à sa place d'origine. Au final, ils en étaient toujours au même point. Il trouva cependant dans la poche interne de sa veste un paquet de petits gâteaux.

    JI WOOK : « Hey ! On a qu'à faire comme le petit poucet. »

    Il plongea son regard dans celui de Hye Bin

    JI WOOK : « Ou tu préfère les manger peut-être ? T'as l'air assez gourmande comme fille, je t'imagine bien baver devant les vitrines des patisseries.. Ça me fait penser que j'en ai un de gateau qui m'attend chez moi. Et dire que je ne vais peut-être jamais le finir.. Tu sais quoi ? Si on sort d'ici je t'invite à venir le finir avec moi ! Ça marche ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


Nahm Hye Bin

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 30
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyMar 23 Fév 2010 - 15:49

    Pour dire la vérité, elle fut surprise qu'il ne la connaisse pas. Jusqu'ici dès qu'elle avait eu le malheur de décliner son identité et donc dire que son prénom n'était autre que Hye Bin, elle avait eu droit à des regards interloqués, voir carrément choqués. Elle se souvenait encore la réaction de quatre crétins qu'elle avait rencontré en compagnie de Yong Sun … Ils l'avaient traité d'un peu tous les noms qui ne lui ressemblaient vraiment pas du tout; « Miss de l'Univers », « Barbie Mania » … Qui aurait cru qu'une personne si innocente que la jeune femme avait été une garce sans nom ? Elle n'en savait rien mais se posait de sérieuses questions; avait-elle été une pouf dans un passé – plutôt proche par ailleurs – comme ils le lui avaient si gentiment laissé croire ? Eh bien oui. Pourrie jusqu'à la moelle la petite. D'ailleurs peut-être même qu'elle avait du rencontrer Ji Wook à cette époque-là puisqu'elle faisait partie du club des gosses de riches pourris. Enfin, manière de dire évidemment puisqu'aucun clubs n'existait. Oui, je sais que je tiens à les avoir fait rencontrer dans une vie antérieure, mais il fallait dire qu'à l'époque de Hye Bin-la-méchante ça aurait été tellement probable. Et puis on s'en fout après tout, elle n'était pas obligé de connaître tout le monde, comme tout le monde n'était pas obligé de la connaître non plus. Tant mieux même. Qu'on oublie l'ancienne elle. Bref, pas besoin de remuer le passé. Surtout quand on l'a oublié.
    Mais qui aurait cru qu'il serait « enchanté » de la connaître ? Pas elle en tout cas. C'était peut-être pour cette raison qu'elle se mit à sourire franchement. Bien. Alors toutes les avances qu'il pouvait lui faire n'avaient aucuns rapports avec l'ancienne Hye Bin. Tant mieux ! Elle se sentait déjà mieux ! … Quoi que non en fait. Quelle gêne x.x

    Alors qu'elle remuait activement ses méninges en regardant Ji Wook afin de savoir quoi faire alors que, en fait, ils n'avaient juste qu'à marcher tout droit et décider s'ils allaient à droite ou à gauche; le jeune homme en question eut l'excellente idée de sortir son portable. Sauf qu'il ressemblait plus à une chien tournant sur lui même pour attraper sa queue qu'autre chose étant donné que son portable était dans sa poche droite et que … Bah sa main était menottée à celle de la blonde. Tentative vaine. T'as les bras trop courts mon petit. La jolie blondinette ne réagissait pas tellement, regardant passivement son compagnon se combattre avec lui-même. Mais gosh ! Ses poches avaient deux mètres de profondeur ou quoi ? … à croire que oui puisqu'il se décida à mettre sa main droite dans la poche en question. Embarquant celle de Hye Bin au passage. Très mauvaise idée … De quoi donner une tête écrevisse à la demoiselle pour toujours. Ou du moins pour les quelques heures qu'il lui restaient à passer avec Ji Wook. Ou les quelques jours … Ou la fin de sa vie sinon x.x. De même qu'elle n'avait jamais été aussi rouge de toute sa vie et aussi proche d'un connu. Ouais, Kiki mis à part, mais là elle était en état de panique et de peur. Et quand elle est dans ces états là, elle change du tout au tout. Bref.
    En deux secondes chrono, elle se retrouva de nouveau collée à lui, quelques uns de ses doigts ayant également glissé dans la poche du jeune homme. Aïe. Nouveaux rougissements de la part de l'amnésique qui, automatiquement après le clin d'œil du jeune homme, tourna son visage à l'opposé du sien en fermant les yeux et fronçant les sourcils, comme si elle ne voulait pas voir ça. Comme s'il avait quelqu'un en train de mourir devant elle. Qui mourrait ? Son innocence ? Non, je déconne HyeHye, tu resteras pure jusqu'à la fin. Au bout d'interminables secondes aux yeux de la coréenne, Ji Wook parvint enfin à extirper son portable de l'enfer sa poche. Il le brandit fièrement, la main de la trainee au passage, en laissant échapper un petit cri. Ce qui fit immédiatement ouvrir les yeux de la demoiselle qui jeta un œil dessus. Oh wow, iphone! Il devait pas vivre dans les cartons celui-là! … Sauf que no connection. Wtf ?è.é Quand bien même il y eut une connexion quelconque, elle doutait fortement qu'un GPS ait l'itinéraire d'un labyrinthe en plein milieu de Séoul qui n'a rien à faire là dans un parc d'attraction ! Mais bon, il y aurait eut un petit espoir … Comment cela « ou pas » ?
    À la vue du portable, la petite coréenne avait sourit innocemment. Genre ce petit truc était le sauveur. Sauf que dès que Ji Wook prononça ces trois mots, son sourire s'effaça net, laissant place à une moue adorable quoi que boudeuse. Ses joues toujours teintées de rose, elle … CLIC ! … WTF ?


    « Voilà, comme ça ils auront une photo récente et réussie de toi pour la mettre dans les journaux quand ils retrouveront nos cadavres!
    _ EEEEEEHHHHH ????? »

    … Le genre de blague à ne surtout pas faire à la petite … Elle avait des réactions exagérées qui la poussaient à faire des choses qu'elle ne ferait jamais d'ordinaire et faisaient peur à beaucoup de monde. Kiki – encore lui je sais – en aura fait les frais. Lui et ses pop-corns … Revenons à la petite Hye Bin qui, après s'être exclamée ainsi, porta ses deux mains devant la bouche – trois si on compte celle de Ji Wook – les yeux ronds comme des billes. D'une traite, et sans prendre de respiration, elle s'exclama:

    « Non, non, non, non, non, non, non ! J'veux pas mourir moi ! Tu crois vraiment ? Nos cadavres ? Ohlàlàlàlà, oh mon dieu ! Non mais qui va nourrir mon chat si je reviens jamais hein ? Si tu survis, tu prendras les clefs dans ma poche et tu iras lui donner sa pâté, hein ! Elle est dans le meuble de gauche dans la cuisine ! Ah mais non, tu vas mourir aussi .. J'espère que t'as pas de chats ! Mais non, je serais jamais idole si je meurs ! Je refuse, pas question : On va s'en sortir ! Believe ! J'ai un sens de l'orientation totalement en dessous de zéro, mais si on est deux, on devrait s'en sortir nan ? Si jamais tu veux tourner à droite et moi à gauche … Ben le mieux qu'on puisse faire ce sera d'aller tout droit okay ? Quoi que non, je te suivrais au pire ! Quoi que … Pardon …  »

    … Mais non, elle est pas folle.
    Comprenant soudainement qu'elle avait poussé le bouchon un peu trop loin – mais c'était pas de sa faute, en cas de panique elle perd les pédales – elle resta là. La bouche entrouverte, fixant Ji Wook d'un air choqué. Choquée par elle-même peut-être? Non, choquée parce que, merde, elle venait de se rendre compte qu'elle avait recommencer à réagir comme une gamine puérile x.x. Et le pire dans tout cela, c'était qu'elle le croyait totalement. C'est beau la naïveté, hein ? … Oupas. Elle était certaine qu'elle allait mourir ici. Mais au pire, ils passeraient à travers les buissons pour sortir de là et iraient chercher un chalumeau ou autre pour faire fondre les menottes, hein ? … Ou un serrurier, oui. T'as vu un peu ? Pas si muette quand on lui fait peur, hein.
    Et encore ! Heureusement qu'il n'avait pas eu l'idée d'attraper ses gâteaux avec sa main droite. Quoi que, vu l'état de la jeune fille maintenant, elle n'y aurait plus tellement fait attention. Mais tout de même un peu, cela va de soit.
    Mais WHAT ? Hye Bin gourmande ? Ça voulait dire quoi, au juste ? Elle était grosse c'était cela, hein ? Dis, l'indélicat, elle a l'air d'avoir un kilos en trop ? Ou ne serait-ce qu'un gramme ? T'en as vu beaucoup des filles avec un ventre aussi plat que le sien et des cuisses fines, hein, dis ? Nonmaisoh. Tu crois qu'elle va les manger tes gâteaux ? Sans mousse au chocolat ? Sans chantilly ? Sans crème Anglaise ? Sans coca ?! … Quoi ? ôO …
    Un gâteau qui l'attend ? Et en plus il l'invitait carrément chez lui. Il était rapide le coco. Non mais hey, sa mère lui a appris à jamais suivre les inconnus qui proposent des bonbons ! …

    « Gardons les gâteaux en cas de famine … Et si on parvient à sortir vivant d'ici, alors je ne ferais qu'une seule bouchée de ton gâteau! »

    … Sauf que lui il a proposé des gâteaux alors c'est pas la même chose. Hein? C'était pas du tout son genre d'aller chez des gens comme cela. Sur le coup, c'était plutôt des paroles en l'air parce qu'elle pensait réellement qu'ils allaient y rester étant donné la précédente phrase du jeune homme. D'où l'idée de garder les biscuits. Et, comme il y a de cela quelques secondes avec sa réplique de panique du tonnerre, ce ne fut qu'après avoir dit sa phrase qu'elle se rendit compte … Qu'elle avait accepté. Quel courage ! Aller chez un gars qui t'a clairement fait des avances douteuse et un petit clin d'œil qui va avec, si c'était pas courageux ça ! Téméraire ouais ! Et peut-être fortement stupide. Mais on s'en fout de toutes c'est 2012 avant l'heure et on va tous mourir entre deux buissons … Enfin on en sait rien, si faut ce type est quelqu'un de tout à fait honnête dans le fond. Mais il doit juste être un peu joueur … ? Oui, oui. Ça c'est Hye Bin qui tente de se rassurer après avoir accepté l'offre, quoi que alléchante, de son compagnon d'infortune.
    Bon; passons à autre chose parce que, là, elle venait de comprendre ce qu'elle avait dis et ses jours, qui avaient failli reprendre leur couleur blême initiale, se mirent à rougir de nouveau. Quelle tarte. Ce qui expliqua le fait qu'elle tourna sa tête à droite, cachant son visage à Ji Wook, et apercevant le premier croisement qui les attendait … La jeune Nahm plongea son regard dans celui du jeune homme et hocha doucement la tête, demandant silencieusement s'ils pouvaient y aller, maintenant. Elle lui sourit doucement et commença à marcher direction la seule issue possible. Du moins pour l'instant …
    Ils parvinrent donc au croisement en question qui n'avait été qu'à deux pas de leur endroit initial, Hye Bin fixant le sol pour qu'aucun caillou traitre ne pimente encore plus les choses déjà bien … Assaisonnées. Bref. Une fois au dilemme droite-gauche, la blonde regarda son compagnon et s'exclama:


    « Comme j'aurais dis droite, allons à gauche ? »

    Ne le laissant pas répondre, elle l'embarqua vers la gauche, sûre de son geste. Seulement au bout de quelques pas, ils entendirent de bruits fort … Singuliers ? Si Hye Bin avait décidé qu'elle mourrait entre deux buissons, ces deux-là avaient bel et bien prévu de faire … Autre chose. D'un air absent, elle lâcha:

    « Eh bah, y'en a qui essaient une main menottée ... »

    Oups! C'était sortit tout seul! Elle leva de nouveau ses mains pour les porter à ses lèvres et regarda Ji Wook d'un air sincèrement désolé, comme si elle avait fait la plus grosse erreur de sa vie. Arf, voilà, en état de panique … Encore et encore, va falloir qu'elle arrête et qu'elle se calme parce que c'est une vraie catastrophe … Elle décida de ne plus parler, au moins plus aucune connerie ne pourrait s'échapper de sa bouche.
    La jeune coréenne ne souhaitait forcément pas continuer dans cette voie. Sans un mot, elle attrapa le majeur et l'index de son cothurne et commença à l'embarquer dans la direction opposée pour emprunter le chemin d'origine. Soit droite. Enfin, qui serait en face maintenant … Bref. Une fois revenue au croisement, elle se tourna vers Ji Wook et soupira en haussant les épaules.


    « Ok, c'est toi qui dirige parce que je suis décidement nulle pour ça … »

    Elle espérait qu'il n'oserait pas revenir sur le pas pour aller surprendre les autres o.o? Quoi que ça pourrait être fun dans un sens …?




    [ Sorry, sorry, c'est vraiment pas terrible éwè ♥ ]

_________________
    Chaned with you [ Ji Wook ] 11jc6zq
      Chaned with you [ Ji Wook ] Junghye12
Revenir en haut Aller en bas
Kang Ji Wook

Kang Ji Wook

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 30
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyMer 24 Fév 2010 - 15:59

    Cette Hye Bin ? Une vraie garce adepte des soirées luxurieuses ? Si quelqu’un venait annoncer une telle chose au coréen il était certain d’affirmer que jamais il ne le croirait. Elle avait des traits si fins et doux, comment imaginer qu’ils puissent être durs et méchants ? Sa voix était quand à elle beaucoup trop mélodieuse pour pouvoir dire de blessantes paroles. Non vraiment, à la voir comme ça avec ses petits joues bien roses, ses yeux pétillants, son petit sourire attendrissant et son caractère naïf impossible de croire que cette fille ai pu fréquenter le même genre d’endroit que Wookie. Mais, qu’est ce qui lui prenait à la fixer comme ça ? Comme si sa proposition n’était pas déjà assez osée, voilà qu’il risquait de passer définitivement pour un pervers à la reluquée ainsi, surtout après l’avoir pris en photo avec son portable après seulement quelques minutes passés ensemble. Tiens d’ailleurs, il ne se souvenait même plus des raisons qui l’avaient poussé à faire ça. Prendre des jolies filles en photo pour se confectionner un album souvenir c’était vraiment pas le genre de Don Juan. Cela aurait été plutôt amusant de conserver le visage de chacune de ses conquêtes mais il lui aurait fallu pour cela la meilleure des mémoires pour être en mesure de tout sauvegarder. Et puis de toute façon le sujet n’avait absolument pas lieu d’être : il n’avait pas appuyer sur le bouton dans ce but là dans un premier temps, et ensuite cette Hye Bin n’était pas une de ses conquêtes. Oh et puis, ce n’était pas comme si cette idée pouvait lui déplaire, elle était vraiment mignonne à bien regarder…

    HYE BIN : «Non, non, non, non, non, non, non ! J'veux pas mourir moi ! Tu crois vraiment ? Nos cadavres ? Ohlàlàlàlà, oh mon dieu ! Non mais qui va nourrir mon chat si je reviens jamais hein ? Si tu survis, tu prendras les clefs dans ma poche et tu iras lui donner sa pâté, hein ! Elle est dans le meuble de gauche dans la cuisine ! Ah mais non, tu vas mourir aussi .. J'espère que t'as pas de chats ! Mais non, je serais jamais idole si je meurs ! Je refuse, pas question : On va s'en sortir ! Believe ! J'ai un sens de l'orientation totalement en dessous de zéro, mais si on est deux, on devrait s'en sortir nan ? Si jamais tu veux tourner à droite et moi à gauche … Ben le mieux qu'on puisse faire ce sera d'aller tout droit okay ? Quoi que non, je te suivrais au pire ! Quoi que … Pardon … »

    Ah oui, c’était ça la raison de son acte. Mais enfin qu’est ce qu’elle avait à réagir comme ça ! Lui qui était complètement perdu dans ses pensées avait manqué la crise cardiaque avec sa brusque intervention. Ça pour ne pas être muette elle ne l’était vraiment pas, il en était sûr. Comme quoi, les filles n’étaient pas les seules à avoir ce fameux sixième sens. A moins que Ji Wook soit un de ces tomboy ? Une fille mal dans sa peau qui se serait travesti en beau garçon, ah la blague. Comme si lui, Kang Ji Wook pouvait avoir ne serait-ce qu’une once de féminité chez lui.. Son gout pour les soins du corps mis à part bien entendu.. Enfin, n’empêche qu’il ne s’était pas trompé à propos d’elle . Une vraie naïve. Qui pouvait croire à une blague d’aussi mauvais goût ? Le jeune homme n’avait même pas pris soin d’ajouter du réalisme ou du dramatique à son ton, il avait simplement dit cela pour détendre l’atmosphère, et aussi parce que dire des conneries aussi grosses que ses tablettes de chocolat était une de ses habitudes . Mais il ne s’attendait vraiment pas à une réaction aussi exagérée. Et puis c’était pas comme si elle s’était contenté de lui hurler dans les oreilles – détruisant sûrement au passage ses pauvres tympans -, nan elle lui avait aussi brusquement tiré la main en prenant son visage dans les siennes. Hey mais, ces menottes étaient bien trop serrées pour qu’elle se permette de faire des gestes aussi brusques ! Et voilà qui lui apprendrait à faire de mauvaises blagues, en tout cas il avait bien retenu la leçon. C’était d’ailleurs bien la première fois que Wookie enregistrait le message du premier coup, pas si inutile que ça la petite. Tiens d’ailleurs, il s’était tellement focalisé sur l’effet de surprise qu’il n’avait même pas fait attention à ce qu’elle était en train de lui raconter. No soucis, il n’y avait qu’à la regarder d’un air sérieux et faire comme si il avait suivi depuis le début, il ne devait pas avoir raté grand-chose. En tout cas le passage auquel il venait de s’atteler le laissa perplexe. Clés ? Pâté ? Meuble de gauche ? Maaaaais, la chute lui avait fait un trou dans la cervelle ou quoi ? Non seulement elle croyait réellement à la perte de sa vie mais en plus, elle comptait sur le danseur pour nourrir son chat à sa mort. Et puis quoi, est-ce qu’il avait vraiment une tête à avoir un animal de compagnie appelé cookie et à se laisser embrasser par une langue puante ? Nan mais, elle rêvait. Enfin enfin, bien heureusement il n’aurait jamais à faire ça puisque de toute façon ils n’allaient pas mourir et puis comme elle venait de l’ajouter, si elle y restait, lui aussi. Adieu minou. Non, ça c’était méchant. Même si son petit cirque lui avait fait peur sur le coup, il fallait avouer que la compagnie de la jeune fille était bien agréable. A rougir pour un rien et à s’exciter si rapidement, elle risquait de lui plaire plus qu’il ne l’aurait pensé.

    JI WOOK : « Oui on fera ça hein.. »

    L’épisode passé, le coréen récupéra enfin sa main qu’il massa avec la deuxième, observant avec effroi la petite rougeur que le fer avait provoqué sur sa peau. Bon, c’était pas si grave que ça, une petite marque comme ça passerait bien rapidement. Et puis de toute façon il n’eut pas vraiment le temps de s’occuper plus longtemps de ses petits soins puisque les dires de sa camarade d’infortune lui attirèrent encore l’attention. Voilà qu’elle recommençait à parler sérieusement alors que lui avait simplement proposer qu’elle mange ses gâteaux. Les garder en cas de famine, non mais quel délire . Si les deux jeunes passaient réellement plus de temps que prévu dans ce labyrinthe ce n’était pas ce petit paquet de gâteaux qui allait combler la faim du coréen. Quand on est jeune et beau on a tout le temps faim, oui je sais aucun rapport mais c’est pas grave. N’empêche que lui ça ne lui suffirait jamais et vu qu’il faudrait en plus de cela les partager avec elle, aucune chance qu’il survive. Allez, il ne fallait pas relever son manque certain de rationalisme et plutôt se concentrer sur la suite de sa réponse. Hee ? Elle venait sérieusement d’accepter son invitation ? Se moquait-elle de lui ou bien ? Comment une fois aussi timide et qui venait de l’ignorer complètement pouvait par la suite accepter de venir chez lui seule.. Il y avait deux hypothèses : elle jouait avec lui ou elle était décidément trop innocente et son amour pour la pâtisserie avait surpassé sa peur de se faire violer par un inconnu. Ah mais n’importe quoi, comme si Wookie pouvait faire une chose pareille, il n’avait eu aucune arrières pensées malsaines derrière cette invitation ! A vrai dire il n’avait même pas réfléchi et avait balancé ça sans y penser avant. Oh, ça ne le dérangeait pas d’accueillir une si charmante demoiselle à son domicile. Leur parcours pouvait maintenant s’arrêter, il était sûr de passer encore pas de mal de temps avec elle, temps qui lui permettrait de rigoler un peu..

    A trop penser, Ji Wook n’avait pas remarqué qu’il avançait, suivant de près – de toute manière il avait pas beaucoup le choix – la petite Hye Bin. Et quand ils furent arrivés à un croisement une question existentielle se présenta à elle. La voir se remuer les méninges comme ça était si amusant que le coréen ne l’aida pas dans son choix et resta muet, préférant de loin l’observer. Ils finirent donc par tourner à gauche, sans paroles, toujours. Sauf que cette fois ci, le jeune homme n’eut pas le temps de briser ce blanc puisque quelqu’un le devança. Ou plutôt deux personnes. Et bien, il y en avait qui avaient l’air de bien s’amuser ici. Un petit sourire bizarre et à la limite de la perversion s’afficha sur son visage tandis que la jeune fille le surprit à nouveau.

    HYE BIN : «Eh bah, y'en a qui essaient une main menottée ... »
    JI WOOK : « Ils en ont de la chance.. »

    Un petit rire et Wookie se rendit compte qu’il avait pensé bien trop fort. Il jeta un rapide coup d’œil vers elle qui avait remis le coup en lui tirant la main. Haha, ce qu’elle était mignonne quand elle mettait ses mains comme ça.. Bref, il avait été clair : pas de bêtise e_e Et comme si elle semblait vouloir la même chose, la trainee lui attrapa les doigts – ce que c’était chou – et reparti en arrière, lui avec. Seulement quand ils arrivèrent à nouveau au croisement, elle décida de s’arrêter et de lui demander son avis. Le passage du téléphone n’avait pas été assez clair pour elle ? Il n’avait pas plus un bon sens de l’orientation qu’elle, il ne fallait pas lui faire confiance pour cela.. Mais, sa phrase lui donna tout de même une folle envie de la taquiner à nouveau. C’était pas entièrement de sa faute, elle lui tendait des perches si grandes..

    JI WOOK : « Je te propose qu’on leur montre que nous aussi on sait s’amuser.. »

    Et sans ajouter un mot, il prit un air sexy et approcha doucement d’elle, la plaquant presque contre la grande haie qui se trouvait dans son dos. Les mains posés sur ses bras, il plongea son regard dans le siens et passa sensuellement sa langue sur sa lèvre inférieure, approchant de plus en plus son visage de celui de la jeune fille. Quand il fut à quelques centimètres de celui-ci, Ji Wook souleva sa main droite – emmenant celle de Hye Bin avec – et l’amena vers ses cheveux.

    JI WOOK : « T’avais une brindille dans ta boucle, elle s’est sûrement coincée là quand on est tombés tout à l’heure. »

    HA ! Tu t’y attendais pas à celle-là ma cocotte ! Wookie retint un rire et prit à nouveau ses distances avec elle. Mais son idée de s’amuser aussi était toujours là, et il ne comptait pas l’abandonner. Il s’empara alors de la main de la jeune fille et se mit à courir en direction du bruit. Quand ils arrivèrent au niveau de la haie, il chercha du regard une motte de terre et quand il en trouva enfin, il se pencha pour la ramasser. Les deux tourtereaux étaient de l’autre côté, il n’aurait aucun mal à les viser. La main toujours dans celle de Hye Bin, il lança la boule de l’autre côté et entendit deux immenses cris bien différents des premiers. Ji Wook explosa de rire et se laissa glisser à terre, dos contre le buisson géant, entrainant la coréenne avec lui qui de toute façon était toujours empoignée par sa main.

    JI WOOK : « Ça leur fera les dents à nous empêcher de nous concentrer sur le chemin ! »

    Il en prit une nouvelle et la tendit à Hye Bin :

    JI WOOK : « Tu veux en lancer une aussi ? C’est marrant tu verras ! »
Revenir en haut Aller en bas
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


Nahm Hye Bin

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 30
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyDim 28 Fév 2010 - 18:53

    Comme ça, on peut se dire que Hye Bin est devenue habituée aux diverses remarques toutes plus … Foireuses les unes que les autres de Ji Wook. Cela devait faire au moins cinq bonnes minutes qu'ils étaient à présents menottés l'un à l'autre. Et pourtant il n'avait fallu que deux secondes à Hye Bin pour comprendre que ce gars était tout sauf innocent. Non, en fait, elle ne l'a pas encore compris. Mais je crois qu'elle commence à s'en douter depuis le temps. Oui, oui, elle est un peu lente, mais elle n'y peut rien. Elle prend tout au sérieux et ne comprend pas grand chose, la pauvre. À croire que le dicton « Sois belle et tais-toi » lui correspondait parfaitement … Ah que non ! Elle est très intelligente. Mais pas en … Drague ou quoi que ce soit d'autre d'approximatif d'ailleurs. Ceci expliquant cela, elle ouvrit de grands yeux ronds lorsqu'il répliqua que les gens en question avaient bien de la chance. La jolie blonde tourna son visage vers celui du coréen mais … Non ça va, il ne la regardait pas d'un air « faisons le aussi! » et tant mieux parce que sinon elle allait courir en trainant Ji Wook derrière elle. Genre, pas le peine de courir, il t'aura quoi que tu puisses faire! Mais nondidiou elle n'était pas une fille facile et elle comptait bien lui prouver qu'à part son gâteau qui l'attendait, jamais elle ne toucherait à quelque chose appartenant à ce garçon. Que ce soit matériel ou … Une partie de son corps. Bon, cela dis, elle était trop polie pour entrer chez lui, avaler le gâteau et lui dire salut et à la prochaine hein ! Non non. Elle allait certainement lancer un sujet de conversation histoire de pas paraître trop accro aux sucres en tout genre. Et puis quoi, peut-être verrait-elle un gentil bonhomme à travers lui dans sa maison ? Non pas qu'il était méchant, hein. Mais elle se disait que, peut-être, que ce n'était qu'une façade ? Qu'il paraissait dragueur mais qu'en fait à l'intérieur c'était un bisounours craquant fidèle et tout et tout ? Ouais. Elle espérait ça en sachant que elle serait certainement pas très loin de sa chambre. Haha. C'est beau l'innocence. Enfin bon.

    Comme son sens de l'orientation frôlait les – 40, elle avait eu l'idée de faire l'inverse de ce que son esprit dirait. Soit, aller à gauche plutôt que droite. Chose qui n'avait pas été très brillant il fallait dire. À croire que son esprit la guidait vers la chasteté et qu'elle préférait choisir la perversion … Quoi? Peu importe. Un temps soit peu paumée et complètement gênée et confuse, elle tenta de se rattraper en faisant demi-tour, les faisant tout deux revenir au point de départ. Ah, quelle déception. Elle servait vraiment à rien la pauvre petite. Elle soupira. Et plutôt que de se re-planter encore une fois, elle préféra donner cette lourde responsabilité à Ji Wook. Tu es l'homme non ? À toi de gérer les situations de crises ! Et là c'est une grosse crise, coco. De toi dépend la survie de … Vous deux. Believe ! Elle le veut ce gâteau. Et tu la veux alors, t'as intérêt à assurer … What ôO? … Euh. En prenant les choses en main, je ne m'attendais pas à ça ! … Proposer que vous savez vous amuser vous aussi ? Hein? Sans rien comprendre et en quelques secondes, l'amnésique fut retrouvée plaquée contre la haie. Par chance, il n'y avait pas de branches traitresses qui seraient venues lui torturer le dos. C'était déjà ça! Mais il y avait quelque chose d'encore plus effrayant que la branche en question … Sa … Sa langue. Était-ce possible de trouver une langue sexy e_e? Non? Et pourtant je vous assure que la manière dont il se lécha la lèvre inférieure fit à ce que la jeune fille se mordit les siennes. Han. Respire, tu fais quoi là ? Elle tenta de reculer son visage le plus possible, mais il fallait dire qu'elle ne comptait pas rentrer sa tête dans les feuillages non plus donc elle était totalement … Bloquée, oui, c'est ça. Bloquée. Foutus playboy. Y'a pas à dire, ils savaient y faire ceux-là. Et pouvait-on lui expliquer pourquoi son rythme cardiaque s'était accéléré démesurément ?! C'était pas possible, ça. Fallait toujours qu'un truc cloche chez elle. Mais, aussi tactile pouvait elle être, la proximité extrême n'était pas dans son habitude. Et elle n'avait pas souvenance d'avoir déjà été si proche avec un garçon. Ou du moins dans le peu de souvenir qui lui restent. Mais non, non, et non! Elle ne se laisserait pas faire elle a dit, et j'ai dis qu'elle resterait aussi pure qu'un agneau. Alors. La jeune fille entrouvrit la bouche pour bégayer quelque chose, mais à ce moment-là, sa main gauche se souleva en rythme avec celle de Ji Wook pour la passer dans ses … Cheveux. Brindille ? Coincée ? Tombés ? Gnééééé ? … Ha ha ha. C'que c'était drôle. Elle en mourrait de rire là, tu vois ! Et même elle remarqua qu'il en avait une folle envie. De rire s'entend. Elle, là, n'en avait absolument pas envie. Du tout. Tu perds rien pour attendre. Et NON elle ne s'y attendait pas. Mais tu vas voir mon petit. La vengeance est un plat qui se déguste froid ! … What ? Mais qu'est ce qu'elle disait là, elle délirait o.o? Vengeance ? Pourquoi donc ? Pour s'être arrêté avant qu'elle ne le lui dise? Non, elle n'avait aucunes raisons de lui en vouloir. Alors passons outre cette foutue vengeance qui s'est incrustée pour rien et suivons le cours de choses qui … Il venait de lui prendre la main où elle rêvait ? Non, non, elle ne rêvait pas. Et en plus, il courrait de nouveau vers la source du bruit. Haaan, non. Mauvais signe ou bon signe ou … Pas de signe ? Aucune idée mais cela n'enchantait pas tellement Hye Bin qui était contre l'idée d'aller déranger des gens. Écoutes, ma foi, ils font ce qu'ils veulent, pas besoin d'aller les empêcher de faire leurs affaires machins et tout. Si faut il avait pris sa main pour la forcer à courir uniquement pour passer devant eux en … Courant ? Ouais, non. Ils auraient eu à peine l'air stupide. Et quelque chose disait à la blondinette que ce n'était pas du tout du genre au jeune homme de passer à côté de gens sans les taquiner. Ah ben tiens ! Qu'est ce qu'elle disait. Ils s'arrêtèrent tout deux devant la haie qui les séparait des jeunes tourtereaux dont on se passera de commentaires parce que Hye Bin était trop choquées. Trois chocs à la suite, c'était beaucoup trop pour elle! Le coup du « montrons qu'on sait s'amuser », le coup du « je te prends la main et on se tire en courant » et … Sa sensibilité qui avait failli être heurtée à la simple vue du couple. Enfin. Heureusement qu'elle n'avait pas regardé, elle avait tourné la tête de suite. Juste avant de sentir le corps de Ji Wook l'entrainer vers le bas pour ramasser … De la terre ? Gné ? Il était si amoureux de la nature ou quoi ? Entre se trainer dans la poussière, plaquer Hye Bin contre une haie, enlever une brindille coincée dans une boucle de cheveux si … Passionnément? Et finir par carrément ramasser de la terre. Enfin bon, c'était son problème hein. Tant mieux pour lui …

    Dès lors, il … Lança la motte de terre ?! Sur les deux jeunes gens d'ailleurs. Ce qui choqua Hye Bin pour la quatrième fois! Elle resta là, les yeux ouverts comme des billes, ne se rendant pas totalement compte de ce qu'avait fait son cothurne. Jusqu'au moment où elle l'entendit exploser de rire et de se retrouver de nouveau au sol, à moitié contre lui, toujours à moitié hilare de sa bêtise. Elle était contre cette idée mais … Il prononça une phrase qui l'intéressa au plus haut point. Sa vengeance pour leur avoir bloqué la route et les empêcher d'avancer ? Ooohh. Il avait raison sur ce point. Puis, il fit quelque chose à quoi elle ne s'attendait pas. Lui tendre une motte de terre ? Pour qu'elle la lance ? Haaaan !
    Elle leva sa main droite, puisque la gauche était toujours enlacée à celle de Ji Wook, et prit l'arme en question. Baissant son regard vers le tas de terre, elle attendit un moment. Le lancer ? Ne pas le lancer ? Bon. Eh bien … Le lancer ! Elle releva son visage vers Ji Wook et … Vlan ! Dans ta face ! … Et oui. Plutôt que de la lancer sur les deux pauvres gens dont plus aucuns bruit ne s'échappait, elle avait décidé de le lancer sur le jeune homme! Ben tiens ! Vengeance mon petit ! Pour tout à l'heure ! Pour qui t'es-tu pris, hein? Nonmaisoh! Jamais plus JAMAIS tu fais ça à la petite Hye Bin, okay ?! Elle fit la moue un instant et … Radoucit les traits de son visage en voyant Ji Wook. Haaa, sorry sorry! En fait c'était une mauvaise idée … Elle s'approcha et se mit en tête de l'épousseter vite-fait:


    « ça t'apprendra à me refaire des coups pareils ! »

    Qu'elle avait lâché d'un ton peu convaincu. Comme si elle avait tenté de se convaincre elle-même qu'il ne fallait plus qu'il recommence et que elle non plus. Enfin, bon. Sa phrase avait été dis vite-fait, puisqu'elle s'attelait à nettoyer la joooolie veste de son compagnon. Celle qu'elle venait juste de pourrir à l'instant. Pauvre de lui, finalement. Il n'avait rien fait de méchant, il ne méritait pas ça … C'était méchant. Pourquoi avait-elle fait cela ? Elle s'en voulait terriblement … La blondinette lui offrit un jolie petite bouille désolée tandis que sa mains parcourait vite-fait le torse du jeune homme afin d'enlever toute trace de terre. Une fois qu'elle eut fini, elle se rendit compte qu'elle était dans une position fort … Euh. Comment dire. Gênante. Une main toujours nouée à celle de Ji Wook, la seconde posée sur son torse et son visage à quelques centimètres du sien une fois de plus … Avec en bonus, une de ses jambes entre les deux siennes … Ah. Oui. Elle devait être à moitié sur lui pour pouvoir tout épousseter et compagnie … Ses pupilles chocolatées rencontrèrent celles du coréen et elle ne put empêcher un sourire timide. Bon … Que faire maintenant. Question qu'elle se posait sans connaître de réponse. Bon ? Eh bien. Comme j'ai dis, tu es l'homme, c'est toi qui décide mon petit. Une nouvelle fois, elle lui posa une de ces questions que l'on pourrait qualifier de stupide. Ou de perche, c'est toi qui vois. Doucement, elle murmura;

    « On fait quoi ? Tu comptes enterrer le couple ou on fait demi-tour, mh ? »

    Et sur ce, elle lui sourit d'un air doux. Sans aucunes arrières pensées quelconques.

_________________
    Chaned with you [ Ji Wook ] 11jc6zq
      Chaned with you [ Ji Wook ] Junghye12
Revenir en haut Aller en bas
Kang Ji Wook

Kang Ji Wook

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 30
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyVen 5 Mar 2010 - 12:14

    L'humour et Ji Wook, une grande histoire d'amour. Il était loin de se considérer comme un véritable comique et ne l'avait même jamais affirmé publiquement pour se mettre en valeur, mais ce dont il était certain, c'était de son amour étrange pour l'humour idiot. Les blagues les plus débiles venaient toujours de lui pendant les soirées, les plus salaces aussi d'ailleurs. Mais c'était pas de sa faute à lui si il trouvait ça marrant de dire des choses complètement ridicules. Certains de ses amis le voyaient même comme l'as des vannes pourries, il n'empêche que grâce à ce don il était capable de détendre l'atmosphère en moins de deux minutes. Et rien que pour ça, les gens ne lui en voulaient pas de ne pas être un génie humouristique. Mais ces petites farces n'étaient pas les seules à amuser le coréen, celles qu'il préférait de loin c'était les blagues cochonnes qu'il racontait avec joie aux filles, histoire de rire encore plus. Et Hye Bin était tout à fait le genre de personne à qui il adorait faire part de ses nouvelles trouvailles, mais il ne lui en raconterait sûrement pas aujourd'hui, la pauvre avait pour le moment assez souffert. Mais qu'est ce qu'il en avait envie. Il s'imagina lui raconter sa fameuse blague sur les blondes – ce qu'elle était en plus – et la tête qu'elle pourrait faire. Mais si, vous savez celle qui demande quelle est la différence entre une blonde et une boule de bowling. Quoi ? Comment ça personne ne connait la réponse ? C'est évidement pourtant, dans une boule de bowling on ne peut mettre que trois doigts.. Bon d'accord celle là était à limite du trash pour les petites âmes sensibles comme sa camarade d'infortune mais elle faisait partie des préférées du jeune homme. Et Dieu savait combien il pouvait en connaître dans ce genre là..

    Mais ! Il gardait tout ça en réserve, pour le moment il comptait bien la taquiner d'une manière bien différente. Et lui faire croire qu'il allait l'embrasser sans qu'elle n'ai le temps de riposter était la première chose qui lui était passé par la tête. Faire cette blague avait toujours fait partie de ses envie mais disons que jamais il n'avait eu l'occasion de trouver une brindille dans les cheveux d'une fille.. C'était donc le moment idéal et rien ne pourrait l'empêcher de se faire plaisir. Ceci dit, au moment fatidique, lorsqu'il fut si près des lèvres de blondie il manqua de déraper de modifier ses plans. Mais nan, il n'aimait pas ça, s'imposer de la sorte avec les filles. Et puis comme il l'avait remarqué, jamais il ne retrouverait une occasion pareille pour sa farce tant attendue. Hye Bin, tiens-toi prête à mourir face à la connerie incroyablement démesurée de Wookie. Et comme il s'y attendait, la jeune fille recula bêtement vers la haie, rougissant de plus belle et essayant tant bien que mal de l'arrêter. Ouais, y avait pas à dire cette petite était vraiment mignonne quand ses joues prenaient la teinte d'une tomate bien mûre. Mais son incompréhension n'était rien comparé à la tête qu'elle fit quand il balança la chute de sa vanne, soit le fait qu'un simple petit bout d'herbe était coincé dans une de ses boucles d'or. Surprise, colère ? Tiens, pourquoi ses yeux semblaient-ils si frustrés ? A croire qu'elle aurait préféré qu'il l'embrasse. Non, sûrement une simple illusion, il n'était pas nécessaire de s'y arrêter. En tout cas, pour le coup, le petit Wookie avait déchiré. Enfin, lui trouvait même si ce n'était pas forcément l'avis de Hye Bin.

    Et parce qu'il fallait bien changer de sujet un jour ou l'autre et que le bruit des ébats des amoureux commençaient vraiment à l'agacer, Ji Wook se décida pour une nouvelle bêtise. Comme s'il n'en avait pas encore fait assez pour la matinée. Il se trouva d'ailleurs bien trop excité pour un matin de St-Valentin. Son aventure d'un soir l'avait peut-être empoisonné avec on ne sait trop quoi dans son gâteau pour pouvoir venir le violer chez lui sans qu'il ne refuse ? Oui tiens, ça devait sûrement être pour ça qu'il ne pouvait pas se retenir de faire tout à tas de propositions douteuses à la jeune fille. Bon, c'était tout à fait son genre, mais histoire de se défendre il préféra affirmer qu'il n'agissait ainsi que parce qu'une substance chimique l'y contraignait. Enfin, il ne se l'affirma qu'à lui-même puisqu'il se voyait mal balancer ça à son interlocutrice et que, de toute façon ça ne servirait à rien. A ce stade là elle le prendrait sûrement pour plus fou qu'il ne l'était pas. Tant pis, il continuerait de s'amuser et de l'embêter tant qu'il en aurait envie ! Après une petite course durant laquelle il profita de la douceur de la main – froide d'ailleurs, mais ne disait-on pas 'main froide, corps chaud ?' - ils s'arrêtèrent enfin au niveau des deux impolis. Comme elle l'avait surpris avec son histoire de chat et de famine, Wookie laissa perplexe Hye Bin lorsqu'il empoigna sa motte de terre. Nan, elle n'avait jamais fait un truc pareil aux amoureux dans les parcs quand elle était petite ? e_e Bah apparemment, non. Elle avait de la chance, ou pas, d'être tombé sur lui, il allait se faire une joie de lui apprendre les plaisirs de la vie. Tous les plaisirs ? Ça c'était une autre paire de manche. Il lui proposa donc, son sourire colgate blancheur toujours présent, de lancer à son tour une motte sur eux. Pendant qu'il la lui tendait, un pari interne se fit dans sa tête. Il ne savait vraiment pas si elle allait accepter, être timide ne voulait pas forcément dire être coincée, mais bon, elle était si innocente qu'il avait tout de même beaucoup de mal à la voir jeter quelque chose sur des gens sans raison valable. Ce à quoi il n'avait cependant pas du tout pensé, c'est qu'une raison valable de la lancer sur lui, elle n'en avait pas qu'une, mais plusieurs. Son petit regard amusé se transforma en deux billes rondes, comme les yeux des chouettes, quand il vit la main de blondie avancer vers lui. Bon, elle allait certainement tourner son poignet plus tard pour dévier l'arme vers les deux.. Ah ! Elle venait vraiment de le bombarder, lui, pauvre petit innocent qu'il était ! Non ? Non d'accord. N'empêche que là elle l'avait attaqué.

    HYE BIN : « Ça t'apprendra à me refaire des coups pareils ! »

    Après la leçon, c'était la punition. C'est qu'elle n'était pas si gentille que ça hein. Enfin, son caractère doux refit bien rapidement surface quand un air désolé et tout simplement a-do-ra-ble s'afficha à nouveau sur son visage. Wookie laissa échapper un petit rire, il ne lui avait pas fallu beaucoup de temps pour s'en vouloir, mignon. Et pour la deuxième fois en moins de dix minutes, elle se retrouva sur lui. Mais, elle le cherchait ou quoi ? Ou alors elle voulait se faire pardonner à sa manière de l'avoir agressé comme ça.. ? Ah bah non, elle essayait juste d'enlever la terre qu'elle venait de balancer sur sa veste. Bon, c'était toujours ça, il n'allait pas se plaindre. Toutefois, il fut nécessaire au jeune homme de prendre une grande inspiration afin d'éviter toute bêtise et enfin il se décida à l'aider. Il du ouvrir sa veste afin d'en faire sortir les bouts restants et quand tout fut enlevé, il aida la demoiselle à sortir d'entre ses jambes. Si ça tenait qu'à lui elle y serait resté mais bon, ça ne tenait pas qu'à lui. Revint encore la question la plus évidente dans un labyrinthe, que faire ?

    JI WOOK : « Je pense qu'ils ont compris, on peut retourner à nos occupations. Allez debout, on va trouver cette sortie et s'empresser de dévorer le gâteau qui nous attend. »

    Pour accompagner ses paroles, Ji Wook s'était relevé légèrement, aidant Hye Bin à faire de même. Quand tout le monde se retrouva enfin en état de remarcher, il lui sourit et fit demi-tour. Arrivés au croisement il s'avança logiquement tout droit – comme ils auraient du le faire dès le début – et continua de marcher, tournant là où son instinct le guidait. Il était même tellement concentré sur le chemin qu'il ne parla pas pendant un bon moment. Il n'aimait pas les silences, sauf quand il devait réfléchir. Et pour une fois qu'il se creusait la cervelle sans qu'on lui demande, il fallait au moins respecter ça. Quant à Hye Bin elle n'était pas beaucoup plus bavarde que lui pour le coup, sûrement aussi concentrée que lui, ou peut-être toujours trop choquée pour pouvoir dire quelque chose. Cinq bonnes minutes s'écoulèrent pendant lesquelles ils continuèrent de marcher dans les chemins tantôt étroits, tantôt larges, du labyrinthe et aucune sortie ne pointait le bout de son nez. Ils croisèrent cependant deux autres couples, dont un qui se dirigea vers l'entrée, et parce que ça le faisait rire, le coréen ne les avertit pas quant à leur mauvaise route. Mais Dieu sembla vouloir le punir puisque pendant qu'il continuait d'avancer, il sentit quelque chose l'accrocher, puis un bruit de déchirement se fit entendre. Il lui fallu quelques secondes avant de comprendre que oui il était bien bloqué par quelque chose, c'est à dire une branche qui dépassait dangereusement de la haie, et le bruit venait aussi de lui. De quoi ? Oh, c'était tout simplement son tee-shirt qui venait d'être arraché par une épine de cette maudite branche puisque bien sûr il avait continuer de marcher sans réfléchir. Et bien sûr, il n'avait pas pensé à refermer sa veste lorsqu'il s'était épousseter, veste qui elle n'aurait pas craquée si une branche s'y était accrochée. Bah bravo. L'air un peu blasé, il pivota vers sa camarade d'infortune histoire de lui montrer la raison d'un tel bruit. Sa main libre s'empara de la branche et avec beaucoup de soin il l'a dégagea de son vêtement. Ceci dit, à ce stade là il aurait bien pu l'arracher, il était totalement foutu. Si foutu que la moitié de son torse était visible, et l'intégralité de ses abdos aussi, bien sûr. La seule solution qui s'offrait à lui était bien entendu de refermer sa veste mais comme s'il n'était pas assez poisseux comme ça, sa fermeture fit des siennes et refusa catégoriquement de remonter. What was that fuck ? Il leva alors les yeux vers ceux de Hye Bin et afficha un air totalement innocent.

    JI WOOK : « Soit tu m'aides à remonter cette fermeture éclair, soit tu tu devras supporter la vue de mon torse jusqu'à chez moi... »

    Haha, quel dilemme. Peut-être qu'elle préférait baver devant son corps divin après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


Nahm Hye Bin

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 30
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyDim 7 Mar 2010 - 18:24

    Pas de claque ? Pas de retour ? Pas de vengeance ? Rien ?! Oooh … Okay. Eh bien tant mieux, en fait. En fait, suite à sa « mauvaise action » du jour – soit lancer de la terre sur quelqu'un de totalement innocent (innocent, tu parles!) – Hye Bin s'était attendue à des représailles monstrueuse genre lui faire manger des pâquerettes ou PIRE: dire que c'était elle qui avait lancé la terre sur les amoureux! Alors là, elle était finie la pauvre s'il lui faisait ça … Parce que, oui, cela sonnait comme un châtiment horrible à ses oreilles. Et, pourtant, ce n'était pas si grave en soit. Mais peu importe, il ne lui avait rien fait subir alors elle lui en était reconnaissante. Eh, oui, elle se pensait plus coupable que lui. De toutes façons, cette jeune fille était plutôt du genre à ramasser toutes les catastrophes – la preuve, c'était Sun Ye sa meilleure amie – et n'était absolument pas habituée à avoir le « dessus » sur quelqu'un. Aussi insignifiant cela puisse être. Quoi qu'il puisse arriver, elle pensera inconsciemment que c'est de sa faute alors que, techniquement, elle n'y est pour rien. Après, si elle a que des malheurs autour d'elle et que les dieux ont décidés de la rendre poisseuse à n'en plus pouvoir eh beh, eh … C'est leur choix. Quoi qu'il en soit, la blondinette avait trouvé vachement chouette de la part de Ji Wook de ne pas l'avoir incendié de tous les noms pour de la terre. Lui qui semblait plutôt confiant et soigné, c'était obligé qu'il lui réplique quelque chose d'après elle. Dieu sait comment les vantards sont, tous aussi chiants parce qu'on a osé salir leurs « corps de rêves ». Non mais. Je vais t'en foutre moi des corps de rêve ! Ça leur dérange pas d'avoir déjà souillés leurs corps avec une fille chaque soir hein ! … Ou plusieurs ? Qui sait. Pas Hye Bin en tout cas. Et elle n'ira certainement pas chercher à le savoir. Toujours est-il que, contre toute attente, il rit doucement. Rire ? e.e Euh, pourquoi pas. C'était pas le genre de réaction auquel elle s'était attendu même si, dans le fond, elle ne s'était pas attendu à une réelle réaction puisqu'elle n'avait elle-même pas pensé qu'elle allait réagir ainsi, alors si vous pensez qu'elle a anticipé la réaction de Ji Wook due à la réaction de sa stupidité, c'est que vous avez mal compris puisqu'elle a réagi selon son feeling de réactions et donc la réaction de Hye Bin n'était pas aussi prévue que la réaction de Ji Wook qui a réagi avec une réact – … Ok, j'arrête. Ce qui était clair c'est que la coréenne était bien contente qu'il n'ai pas décidé de lui faire manger de la terre en guise de vengeance ultime. Ou la terre qui serait sur son corps. Ah, ça, il aurait aimé, hein ? e.e. Pis peut-être que Hye Bin aussi ? Haha. Ok, j'arrête vraiment …
    Suite à cet … Incident de parcours, il se trouva que la jeune fille – en bonne blonde qu'elle était – attendit encore de l'action de la part de son camarade. Enfin, par action j'entends ce qu'ils comptaient faire. Non, je précise parce qu'on sait jamais avec son copain de menotte, il pourrait peut-être prendre ça comme une invitation. Ou ses rêves pour une réalité, au choix …? Haha. Bref, en tout cas, s'il y a bien quelque chose qui réussit à faire oublier à la demoiselle l'espèce d'ânerie qu'elle venait de faire, c'est bien la phrase du jeune homme. Ah, ça, pour avoir compris, c'était sûr qu'ils avaient compris ! Au point que l'on entendait quasiment plus rien, ce qui n'était pas sans déranger la pure et chaste femme. Mh? Mais non, non. Ce qui retint le plus l'attention de cette dernière fut … Le gâteau ! Oh zut, elle l'aurait presque oublié entre tout cela ! Mais maintenant qu'il lui était revenu en tête, pour sûr qu'il n'était pas près dans sortir. Dépenser tant d'énergie – oui, faire deux pas dans un labyrinthe et lancer de la terre, c'est crevant! – dans un endroit complètement inutile à la société ( n'est ce pas …?) lui donnait faim ! Et d'ici près de dix minutes, son ventre allait certainement se mettre à gargouiller ou quelque chose comme ça puisqu'elle avait déjà l'eau à la bouche du futur goûter. Genre, un gâteau avec du chocolat et du nutella à l'intérieur et, sur le tout, de la crème chantilly ? Ou non ! Mieux, avec de la crème anglaise ! Ou … Non, n'y pensons pas trop … Sinon cela allait accélérer le processus et elle allait se rouler par terre pour avoir son apport de sucre et, croyez-moi, c'est vraiment pas beau à voir. Elle ne le fait que quand y'a son chat chez elle. Jamais elle ne se le permettrais devant sa colocataire mais là c'était un cas d'extrême urgence. Comme il l'avait dis préalablement, si faut, ils allaient mourir ! Mourir en sachant que y'a une pâtisserie plus que bonne qui vous attend chez vous – ou presque – c'est juste trop horrible ! De la pure torture ! Et HyeHye était loin de vouloir mourir sans avoir engloutit ce foutu gâteau qui commençait sérieusement à envahir ses pensées. Seulement, elle était loin de se douter du contenu du dessert. Et elle ne savait pas que Ji Wook se demandait s'il y avait quelque chose de spécial dedans pour que son ex revienne le violer en paix. Si c'est le cas et que Hye Bin en mange aussi, alors … Ah ! N'y pensons plus !




    Bon. Il ne semblait pas motivé à parler. Mais bon ! Il guidait alors ne nous plaignons pas, d'accord ? Pendant que lui se torturait les méninges à choisir une direction malgré son sens 0 de l'orientation – ce qui ne pouvait pas être pire que la demoiselle – la demoiselle, elle, se croyait à la plage. Ouais, enfin, c'est une façon de dire qu'elle ne foutait rien et qu'elle admirait le paysage. Vous savez comme c'est trop passionnant de voir un buisson géant ? Bah voilà. Elle arrivait à trouver ça intéressant donc, pendant les minutes qui suivirent leur route, elle passa son temps à se demander quelles graines étaient capable de produire de si grand buisson. … On va dire no comment, hein? La pauvre petite s'occupait comme elle le pouvait après tout. Elle tenta, bien sûr, de poser des questions au jeune homme histoire d'en savoir plus sur lui. Ou du moins autre chose que sa passion à lancer de la terre et à manger des gâteaux. Mais dès qu'elle prononçait son prénom une fois, deux fois, trois fois, et qu'elle n'avait pas de réponses; la belle laissait tomber et regardait tantôt le ciel, tantôt le sol. Jusqu'au moment où – d'une seule main, s'il vous plait ! – elle réussi à extirper son ipod dans la poche droite de son pantalon. En fait, elle réussit à sortir les écouteurs en premier uniquement et elle mit celui sur lequel « R » était écrit à son oreille droite. Parce qu'elle avait beau être une tarte monumentale en Anglais, il ne fallait pas bénéficier d'une moyenne de dix-huit pour savoir que R équivalait « right » et que cela signifiait droite. Bravo blondie ! Peu importe. La jolie jeune femme ne mit pas le second écouteur dans son autre oreille au cas où le coréen eut une soudaine envie de blablater et lui raconter sa vie en long, en large et en travers … Ce qui l'aurait étonné mais, on ne sait jamais comme on dit. Au bout d'une chanson et quand la seconde enchaîna, elle ne put s'empêcher de « meumeumer ». Parce qu'elle était trainee et qu'elle adorait chanter, voilà tout. Elle ne chantait pas fort non plus hein, mais cela ressemblait à « Oh, oh, oh oh mmh mhh mhhh saranghae ~ » ou quelque chose dans le genre. D'ailleurs, sauf s'il était extrêmement attentif, il ne prêterait certainement pas attention. Et déjà que en parlant normalement, il ne l'avait pas entendue – ou n'avait pas fait attention – alors là, c'était obligatoire qu'il ne s'en rende pas compte. Peu importe.
    Puis, juste après, elle croisa un couple. La fille était carrément collée au à son petit-ami qui souriait en avançant et adressa même un sourire à Hye Bin dès qu'elle et Ji Wook passèrent à côté. Ravale ton sourire ! Y'a que toi qui es en couple ici alors garde ta compassion, coco. Mais n'empêche que la coréenne se sentait vraiment tâche. S'il faut, ils étaient les deux seuls à ne pas être en couple … Ah, c'est triste. Et puis peut-être même que lui était en couple et attendait sa petite-amie sauf que, voilà, la petite HyeHye avait tout cassé … Aaahhh, elle était vraiment inutile … Euh ? Minute ? C'est dans la chanson ça ce grand bruit de déchirement ? La blondinette chassa ces pensées et chercha en haut, en bas ainsi qu'à gauche ce qui avait bien pu pouvoir faire un bruit pareil. Forcément qu'il ne s'agissait pas de Ji Wook parce qu'il n'avait pas semblé bougé donc cela devait venir d'autre part. Mais n'empêche que ce bruit l'inquiétait vraiment. Si faut c'était son pantalon qui avait craqué ?! Bonjour la honte ! … Mais non, voyons, elle avait beau aimé les gâteaux, elle n'était pas grosse et nageait presque dans son pantalon … Option numéro deux … Eh bien. Y'en a pas en fait. D'où est-ce que cela pouvait venir … ?
    à croire que monsieur Kang n'était pas un robot qui se contentait de tourner à droite et à gauche, elle le vit bouger son bras. Oh ouais ! Il était en vie, finalement ! Ahem. Ainsi donc, elle se tourna vers lui et … OMGee. Son bras droit vint instinctivement couvrir les yeux encore innocents de la demoiselle. Non pas que cela la dérangerait à elle – quoi que cela serait quand même bien embarrassant – mais lui devait être extrêmement gêné ! C'est pourquoi elle ne bougea pas d'un pouce quand elle sentit sa main gauche bouger en rythme avec celle du garçon. Ne regarde pas. Respire. Un. Deux. Trois. Souufffle. Et fais partir le rouge de tes joues bon sang ! On dirait une gamine e.e …


    « Soit tu m'aides à remonter cette fermeture éclair, soit tu tu devras supporter la vue de mon torse jusqu'à chez moi... »

    Elle enleva son bras de devant son visage, mais pas la rougeur qui s'était imprégnée de ses joues, et croisa le regard du jeune homme. Bon ? Cela n'avait pas l'air de faire partie des plans foireux made in Ji Wook du début de labyrinthe. Okaaay … Et cela n'avait pas l'air de gêner particulièrement le jeune homme qu'une demoiselle qu'il connaissait depuis même pas dix minutes aient une vue complète de son torse. Étonnamment bien musclé d'ailleurs. Voir ses abdos lui donnait envie de manger du … Chocolat. e.e Rapport abdos = tablette de chocolat = chocolat. Oui, elle partait loin Bambi. Mais là, c'était mort, elle avait la dalle, c'était décidé. C'est pourquoi elle se mordit légèrement les lèvres en restant muette devant son torse. Chocolat sur son torse ça doit être encore meilleur, d'ailleurs …

    Allô Hye Bin, ici la Terre ? Tu as une fermeture éclaire à fermer, je te signale ! … Ce qu'elle s'attela à faire finalement après un léger moment d'absence à se mordiller la lèvre inférieure. Si cela n'aurait tenu qu'à elle, le voir torse nu jusque chez lui ne l'aurait pas tellement choquée. (Ouais, bon, si bien sûr puisqu'un rien ne la choque). Mais c'était surtout dans la rue avec les passants que cela allait poser problèmes. Peu importe le nombre de fois qu'elle essaya, la fermeture avait décidé de bouder. Mais fuck à la fin ! Ils avaient quoi les dieux à s'acharner sur eux ?! Ouais bon, là les dieux étaient sacrément du côté de Hye Bin, mais ce n'est qu'un détail et cela n'intéresse personne … Enfin, réflexion faite, ça devait vachement l'intéresser à lui. Bref ! En gémissant une dernière fois, elle tenta de monter sa fermeture et ammmeeeeeennn, elle avait réussi ! Champagne ! Bon, okay.


    « Voilà monsieur! »

    Qu'elle lança tout joyeusement en ayant gardé sa main sur la fermeture éclair. Oups. Là, par contre, elle souriait un peu bêtement. Breeef … Et, pour tout casser, son ventre se mit à gargouiller. Ouais, là, devant tout le monde. Enfin. Y'avait qu'une seule personne mais c'était quand même « tout le monde ». Elle rompit tout contact en grimaçant et eut une idée, ah beh tiens ! Tant qu'à faire … Son ipod toujours en marche, elle se décida à mettre plutôt l'oreillette gauche et tendit la droite à Ji Wook si jamais il souhaitait la prendre. Ça ne valait peut-être pas Michael Jackson, mais cela avait eu le mérite de ne pas servir de réveil le matin. Haha! Bref. Maintenant, ce fut Hye Bin qui se décida à commander tout cela. Premier croisement; à droite ! Ensuite, à droite ! Et après ? Ben à gauche ! Allons-y, c'est parti, tu vas voir que, elle aussi, elle est capable d'assurer et de parler en même temps ! … Sauf que non. Elle ne parlait pas du tout là, se contentant de « meumeumer » encore la musique jusqu'au moment où elle crut apercevoir la sortie ! Enfin ! Cela lui fait accélérer le pas et elle se mit à sourire jusqu'au moment où CRAC … Oh, gosh, faudra qu'on m'explique l'utilité des cailloux un jour … La voilà qui venait de taper son pied droite contre un caillou traitre caché sur le sol. Genre, ils voulaient vraiment pas qu'ils sortent de ce maudit labyrinthe, hein ?? Forcément le « crac » de sa cheville fut suivi par un cri étouffé de la demoiselle qui failli bien tomber si elle ne se serait pas rattrapée à Ji Wook. Mon pauvre. Tu as la reine des boulettes face à toi, comment tu te sens ? e.e. Néanmoins, comme elle avait décidé de ne pas être trop un poids pour lui et qu'elle avait faaaaim qu'elle pourrait manger un éléphant, elle se dégagea rapidement et lui sourit.


    « La fin du labyrinthe est proche. Ma cheville va très bien alors ne perdons pas de temps et sortons d'ici … »

    Elle tentait de le convaincre lui ou elle …? Toutefois, elle tenta tout de même de marcher en direction de la sortie qui, d'un coup, semblait bien loin puisque leur rythme de marche était nettement diminué à cause d'un caillou. Bah voyons ! Commençons par nous casser la gueule sur un caillou et finissons par se péter le pied sur un caillou ! Logique !

_________________
    Chaned with you [ Ji Wook ] 11jc6zq
      Chaned with you [ Ji Wook ] Junghye12
Revenir en haut Aller en bas
Kang Ji Wook

Kang Ji Wook

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 30
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyMar 9 Mar 2010 - 18:55

    Franchement, Ji Wook avait vraiment la tête du gars prêt à se venger pour une bêtise pareille ? Oui il s'aimait, mais non il n'irait pas obliger la petite Hyehye à manger des pissenlits pourris par la pisse des chats juste à cause de quelques grains de terre sur sa veste. D'ailleurs, il ne s'était jamais vraiment vengé de qui que ce soit dans toute sa vie. Étant quelqu'un de très sociable et ouvert, il a toujours su se montrer très compréhensif et gentil. A vrai dire, il n'y avait même personne dans son entourage qu'il n'aimait vraiment pas, tout simplement parce qu'il était bien trop avide de connaissances et d'amis pour cela. Enfin si, il existait une seule personne au monde qu'il ne désirait jamais revoir et qui était capable de le rendre fou : cette maudite Yook Sun Ha. Jamais, non jamais il ne lui pardonnerait l'épisode dans l'escalier de leur lycée. Mais que lui était-il passé par la tête pour lui tomber dessus comme ça, et l'embrasser, devant tous ces gens ! Ah. N'empêche que malgré ce sentiment qu'il ressentait contre elle, sir Wookie n'avait jamais cherché à se venger. Brave petit agneau qu'il était. Et puis de toute façon, dans une situation comme celle à laquelle il avait à faire ici avec Blondie faire acte de méchanceté était in envisageable, qui était assez fou pour vouloir faire du mal à une fille aussi mignonne qu'elle, hein qui ? e_e

    Après avoir tout de même sagement rangé cet épisode marquant de sa vie, ben oui c'était pas tous les jours qu'on se faisait attaqué à coup de motte de terre, le coréen se décida à reprendre la route. Il savait bien que rester sur le sol avec une demoiselle entre ses jambes n'était pas une bonne idée dans un tel état d'excitation, so changeons nous les idées ! Mais disons que pour le coup, il pensa un peu trop aux autres choses qui l'entouraient et pas à sa camarade d'infortune. Bah oui, monsieur ne se rendait même pas compte que pendant qu'il avançait dans le plus grand des silences, la jeune fille tentait désespèrent de l'appeler pour lui parler. Heureusement qu'il ne s'en rendit pas compte parce qu'il s'en serait vraiment voulu, foutre des vents aux gens n'étaient vraiment pas dans ses habitudes. Et puis encore moins quant il s'agissait d'une fille. Enfin, pour cette fois elle pouvait sûrement le pardonner, son cerveau était en pleine action. Et diable, qu'il était doué quand il voulait ! La fin semblait si proche que son cœur battait à un rythme anormalement rapide. Mais bon, ce phénomène était aussi peut-être du à la fraicheur de l'air, accompagné de la faim et surtout, du stress de se perdre dans un trou à rat pareil. Enfin, pas si paumé que ça le labyrinthe. Qui aurait cru qu'ils finiraient par croiser d'autres personnes ici ? Peut-être même que ces deux tourteaux étaient les indiscrets de tout à l'heure.. Rien qu'à cette idée, Wookie retint un rire sadique et continua son chemin. Mais lorsqu'ils croisèrent un deuxième couple il fut entièrement rassuré : ils n'étaient pas les seuls imbéciles à s'être fait piégé par le mangeur de churros à l'entrée. M'enfin, tous ces gens là paraissaient vachement plus proches que Hye Bin et lui. Les premiers marchaient en chœur et se parlaient, et les deuxième se tenaient amoureusement, tandis qu'eux deux avançaient en décalé et dans le silence le plus total. Zut, ça faisait con tout ça. Et la même question arriva au même moment dans le cerveau des trainees : et si l'autre était en couple ? Et bien si Blondie était vraiment avec quelqu'un en ce moment, le coréen n'avait plus qu'à croiser les doigts pour qu'elle n'aille pas dire à son copain costaud qu'il lui avait fait des avances. Sinon adieu Woody. Mais oui mais oui, je sais bien qu'il s'appelle Wookie mais c'est une phrase culte de Toys Story, bande d'incultes. Enfin bref, là tout de suite le petit coco commençait à paniquer. Et rien que pour ça, il préféra ne pas se tourner pour la regarder, hors de question de s'enfoncer plus qu'il ne l'était déjà !

    #DECHIREMENT#

    Hein ? Quoi ? Qu'est-ce que c'est ? Le coréen secoua la tête dans tous les sens avant d'apercevoir le désastre. Quoi que, pas si terrible que cela le problème puisqu'ainsi il pouvait se mettre en valeur devant la petite Hye Bin. Personne ne pouvait résister à son pack de six, non personne. Mais, ah ! Non, non et non ! Il ne voulait pas que son super petit copain vienne chez lui pendant la nuit pour l'égorger avec la queue de sa peluche géante de marsupilami ! Comment ça il avait pas de peluche Marsupilami ? Mais zut, vous pouvez pas vous taire, vous venez de gâcher toute mon histoire là e_e Enfin, avec autant de raison qu'il avait, il se décida à se rhabiller mais impossible de remonter sa fermeture. Promis, c'était pas de sa faute. Vint alors le moment de supplier sa camarade du regard en l'appelant à l'aide. Sauf que l'image du costaud quitta ses pensées, et une fois en face d'elle, Wookie ne put s'empêcher de sourire. Il remarqua qu'ailleurs l'air ébahi de la demoiselle lorsqu'elle découvrit le corps si bien sculpté du garçon et pour changer, elle cacha son visage. Il allait faire un petit jeu tiens, et s'amuser à compter le nombre de fois où elle ferait ça. Il se concentra à nouveau, mais ses yeux se posèrent sur une expression de Hye Bin : le pincement de lèvres et le regard fixé sur son torse. Oh oui je sais que tu n'as qu'une envie c'est de te jeter sur moi et de me croquer avec sauvagerie ! Ah, maudite drogue.. Cette fois-ci, il mit autant de temps qu'elle pour se remettre de ses émotions et resta captivé tout le temps de ses efforts. Vu d'en haut, c'était tout de même suspect de la voir agiter son bras comme ça au niveau du bas de son ventre e___e

    HYE BIN : « Voilà monsieur! »

    Dieu soit loué, il venait de lui sauver la vie ! Un long et profond soupir de soulagement s'échappa d'entre les lèvres pulpeuses du jeune homme tandis que la jeune fille tapotait gentiment sur sa fermeture avec un sourire assez, niais. Il l'a gratifia d'un sourire quand quelque chose vint briser toute la magie de cet instant, oui j'exagère un peu, soit un gargouillement. Vous savez le genre de truc qui donne l'impression que Gozilla en personne est cachée dans votre ventre et qu'elle hurle de toutes ses forces pour en sortir. Bah là c'était exactement ça. Et pour une fois, ce n'était pas le ventre du jeune homme. Bon au moins il était rassuré, il n'était pas le seul des deux à mourir de faim. Afin d'éviter de ne mettre Blondie mal à l'aise il ne fit aucun réflexion et accepta l'écouteur droit qu'elle lui tendit avec un immense sourire. Et bien, à croire que tout le monde avait les même techniques pour cacher ces petits grognements insupportables. Quand la mélodie arriva enfin à sa cerveau, son sourire s'amplifia. C'était bien le genre de musique qu'il lui associait, quelque chose de joyeux et d'énergique. Comme elle quoi. Et comme lui quelques minutes plus tôt, la demoiselle s'arma de courage et s'aventura dans les routes dangereuses du labyrinthe. Désormais, le coréen était serein. Il écoutait tranquillement la musique, fredonnant l'air avec elle. Plus aucune mésaventure ne pouvait leur arriver de toute façon, tous les pièges de ce maudit labyrinthe avaient été subis. Le traitre de caillou qui les avaient mis à terre, le couple d'exhibitionnistes, la branche tordue et pleine de piques, non vraiment il ne pouvait plus rien arriver. Cependant, il changea bien vite d'avis quand un bruit plus que suspect arriva à son oreille. Soit le compositeur de cette chanson avait très mauvais goût, soit quelque chose était encore arrivé. Par réflexe, il baissa la tête vers ses vêtements mais rien. Il ne restait qu'une solution, c'était Hye Bin la victime cette fois. Et il avait raison, en moins d'une seconde, il se retrouva à jouer les sauveurs en la rattrapant dans sa chute. Décidément, ce sol les attiraient aujourd'hui. Une fois remise sur pied, il chercha curieusement la source du problème et trouva le fameux petit caillou sur lequel elle s'était probablement pris le pied, et vu la tête qu'elle faisait, elle avait eu mal. Ce qui était compréhensible lorsqu'il se rappela du craquement. Et zut.

    HYE BIN : « La fin du labyrinthe est proche. Ma cheville va très bien alors ne perdons pas de temps et sortons d'ici … »

    Effectivement, Ji Wook n'avait même pas fait attention au fait que quelques allées plus loin, une grande source de lumière était là. Mais de toute façon, sortir de ce labyrinthe n'était plus une priorité vu l'état dans lequel elle était. Elle aurait beau lui dire qu'elle pétait la forme avec un magnifique sourire, il ne la croirait pas. C'est vrai quoi, il n'était pas bête, il savait à quel point une blessure à la cheville était douloureuse.

    JI WOOK : « Oh je t'en prie, pas de ça avec moi. Je vais te porter jusqu'à la sortie, ça laissera un peu de temps à la douleur de se calmer. »

    Et sans attendre qu'elle n'accepte – parce que de toute façon ce n'était en rien une proposition -, il cala ses bras musclés au niveau de son dos et hop, voilà qu'elle se retrouvait dans ses bras façon princesse. Si elle mangeait autant de sucreries que ses yeux le laissaient dire, elle pouvait vraiment être fière de sa taille de guêpe. Il en avait de la chance, ça aurait été plutôt ennuyeux de devoir porter un boudin sur cent mètres... Il fit un clin d'œil à la blessée et démarra, moins rapidement évidemment, et ils se retrouvèrent bientôt au bord de la dernière porte de buissons. A peine le pied posé à l'extérieur, Wookie déposa la jeune fille et leva les bras en l'air – le gauche de Hye Bin avec – et hurla de joie :

    JI WOOK : « On est libres ! »

    Quoi que pas tellement en fait, ils étaient toujours attachés. C'est alors que l'autre imbécile arriva vers eux, clés en mains, un air un peu déçu sur le visage. Ben quoi, il aurait préféré qu'ils meurent dedans peut-être ? Après avoir lâcher un grognement bizarre, il les détacha et reprit les menottes. Wookie les aurait bien gardées, m'enfin tant pis. Ceci dit, il ne repartirait pas comme ça.

    JI WOOK : « Hey, viens là ! »
    HOMME : « Un problème ? »
    JI WOOK : « Un peu ouais, la demoiselle est blessée par ta faute alors ça serait sympa d'avoir un dédommagement. »

    Et bien sûr monsieur ne trouva rien à redire, forcément. Il alla donc dans sa petite case et tendit d'un air mal aimable la somme de 30 euros. Bingo. En parfait gentleman, Ji Wook les tendit à Hye Bin et se pencha vers elle pour lui murmurer quelque chose à l'oreille.

    JI WOOK : « Là, c'est le moment de te venger... »

    Allez Blondie, fais lui bouffer son pot de nutella e__e
Revenir en haut Aller en bas
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


Nahm Hye Bin

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 30
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyMer 17 Mar 2010 - 22:15

    Une envie de crier lui vint soudainement. Il avait voulu la prendre dans ses bras, très galant de sa part, seulement voilà ! Avait-il oublié un léger détail ? Ils étaient menottés ! Donc, afin de la soulever, il dut lui retourner le bras dans le dos! Aah, t'avais oublié ça, hein ? Non, mais rassure-toi, ce n'est pas à cause de ça qu'elle avait envie de hurler. Immédiatement après, elle dut passer son bras autour du cou du jeune homme pour ne pas tomber, ce qui amena encore plus près son visage à côté du sien. Si elle avait ses deux bras de libre, alors sûrement qu'elle se serait caché le visage une fois de plus. Sauf que là, elle était genre juste face à Ji Wook, on pouvait même pas placer un double décimètre entre leurs deux têtes. C'est pourquoi elle avait envie de crier. De hurler plus fort qu'elle. Mais n'allez pas croire qu'elle voulait qu'il la lâche ou une autre connerie du genre, non. Elle était bien, là. À part son bras retourné, je vous assure qu'elle se sentait bien. De toutes façons, c'était la … Troisième ? Quatrième ? Fois qu'elle se trouvait collée à lui. Là plus que jamais, certes, mais ce n'était tout de même pas la première fois. Quatre fois en l'espace de quelques minutes, Hye Bin avait beau être tactile, là, il fallait dire qu'elle battait des records si je peux me permettre ! Enfin, disons qu'à chaque fois c'était son compagnon qui faisait à ce qu'ils se rapprochent d'avantage et d'avantage, mais là, c'était carrément le summum. Pour faire plus proche, fallait tout simplement qu'ils s'embrassent ou autre. Et ce n'était pas prévu dans le plan … Toujours est-il que alors qu'elle passa rapidement son bras autour du cou de Ji Wook pour ne pas tomber, son regard se plongea un quart de seconde dans celui du jeune homme et … BAM. Vas-y que je te rougis encore et encore. Mais là c'était une rougeur encore pire que rouge, vous voyez ? En même temps, c'était compréhensible. Une jeune femme aussi pure et innocente qu'elle, lui arriver tant de « malheurs ». Ahlala. Quoi que, en y repensant bien, ses malheurs étaient drôlement bien atténués par les tablettes de chocolat qui était accessoirement porté par son compagnon d'infortune. Et s'il lui avait fais peur au début en lui faisant des avances douteuses, maintenant elle avait pleinement confiance. Oui, je sais, il lui en faut peu pour donner sa confiance, mais que voulez-vous, il s'est montré tellement adorable avec elle que maintenant elle ne pouvait plus être toujours méfiante. En plus, il avait un gâteau au chocolat, arme ultime pour la jeune fille. Alors, voilà. Hye Bin était « conquise » dans un sens, par ce playboy. Même si elle ignorait encore qu'il en était un. D'ailleurs, ce sera un grand choc pour elle quand elle apprendra que le gâteau vient en fait d'une de ses ex qui le poursuit encore. Elle va s'enfuir les bras en l'air en criant qu'elle s'est encore faite avoir en bonne niaise qu'elle était. Alors soyons indulgents et laissons la croire encore un peu que Ji Wook – malgré ses vannes totalement foireuses – est en fait un type bien qui mérite toute l'attention de la petite. Bref.

    C'est donc dans les bras de Mister Biscotto que Hye Bin finit la route. Un peu malgré elle d'ailleurs. Elle se trouvait déjà assez lourde comme cela, pas la peine de rajouter le côté nunuche à niaise. Mais bon, il avait insisté et ne lui avait carrément même pas laissé le temps de répondre, alors la seule chose qu'elle avait fais, c'était serré sa main gauche dans celle de Ji Wook, puisqu'elle avait son bras retourné, alors que sa main droite était tranquillement nichée sur la nuque de ce dernier. Afin de cacher un maximum son teint aussi rouge que ma housse de couette, elle enfouit son visage dans le cou de celui-ci en gardant tout de même un œil sur la route. Les mètres qui les séparaient de la fin du labyrinthe paraissaient tout aussi longs dans le sens où la blondinette se trouvait dans une position tout de même plutôt gênante … Enfin soit, quand arriva le moment où il la déposa à terre, avant d'hurler de joie parce qu'ils étaient enfin sortis, elle grimaça. Et de un, elle était persuadée d'avoir été un poids, et de deux, s'il pouvait la porter encore un peu se serait vraiment … Non. C'est bon, hein, on va se calmer, ma petite e.e. Toujours est-il qu'elle lâcha la main du jeune homme dès que celui-ci l'éleva dans les airs en criant qu'ils étaient liiiibres! La blondinette ne put retenir un sourire et de lancer un cri tout comme lui avant de lui jeter un regard ainsi qu'un sourire en coin. OUAIS. CHOCOLAT ! … Non, je déconne. Finalement, il se trouvait que la St Valentin de la demoiselle n'avait pas été si mauvaise que cela dans l'ensemble. Mis à part cet horrible rêve avec des nains de jardins pervers et affreux, le reste de la journée avait plutôt été amusant. C'était pas tous les jours qu'elle se permettait de rester menottée à des gens ou encore de leur lancer de la terre dessus. En fait, peut-être bien que c'était la première fois de sa vie qu'elle faisait un truc aussi insensé à son sens. Ouais, c'était la première. Et, dans le fond, elle espérait que ce ne serait pas la dernière. Vas-y Wookie, décoince-me là un peu, e.e. Mais pas trop quand même, o.o. Bref.

    C'est là que le diable en personne revint. Run devil devil, run run è.é. Non, je ne suis pas HS. Un air légèrement déçu affiché sur le visage. Bah voyons ! Il voulait vraiment qu'ils s'y perdent et qu'ils finissent bouffés par des vers de terre, c'était clair ! Une chose était sûre, plus jamais elle mettrait les pieds ici ou à moins de cinq-cent mètres de cet être abject sans un garde du corps super musclé à côté d'elle, ça c'était déjà vu ! Un mec genre son copain imaginaire qui défilait dans les pensées de son compagnon de menottes qui ne le fut plus pour longtemps ! Les voilà délivrés l'un de l'autre! Enfin! Le premier réflexe de Hye Bin ? Se masser les poignets. Oui, oui, l'épisode du prince charmant qui la porte mais qui manque de lui casser un bras au passage l'avait carrément traumatisée la pauvre, et en plus, cela lui avait légèrement rougis les poignets. Et en parlant de rougeur, celle de son visage venait tout juste de disparaître comme par magie, dès que le bruit de la clef s'enfonçant dans le serrure avant de les libérer avait retenti dans ses oreilles. Ou disons SON oreille, puisque la seconde était occupée à écouter encore l'iPod. Objet qu'elle ne tarda pas à éteindre une fois ses deux mains de libres. Souriant à Ji Wook, elle lui retira l'écouteur et s'attela à ranger son objet précieux dans sa poche en quittant des yeux les deux hommes dans son entourage. Bon, du regard elle chercha un banc, une chaise, ce que vous voulez, pour qu'elle puisse s'y asseoir. Elle espérait seulement que ce n'était qu'un méchant coup et qu'elle ne s'était pas foulé ou cassé la cheville. Espérons également que Wookie in the kitchen aie de la glace … In his kitchen, e.e. Parce que sinon elle allait perdre son pied la petite. Jusqu'au moment où elle entendit ce dernier commencer à appeler Papy nutella. What ? Il voulait refaire un tour ? Tout aussi surpris qu'elle l'était, il se tourna de nouveau vers les deux ex-menottés et là... Là! LAAAA. Hye Bin voulut couvrir son visage et s'enfoncer sous terre. Il était vraiment obligé de dire qu'elle s'était faite mal ?! Enfin, encore heureux qu'il n'avait pas précisé que c'était simplement en tapant un cailloux parce que là, mal ou pas, gâteau ou pas, elle serait partie en courant maintenant qu'elle était libre. Plus elle y pensait, plus tout ce qui c'était passé dans ce maudit labyrinthe avait été extrêmement gênant pour elle ! Tous les évènements lui revinrent d'un coup et son envie de crier fit surface de plus belle. Seulement elle fut interrompue dans ses pensées par deux billets qui lui furent offerts par un certain Ji Wookie. Elle le regarda, incrédule, avant d'écarquiller grand les yeux et de rougir de nouveau lorsqu'il s'approcha d'elle et qu'il vint lui murmurer quelque chose qu'elle mit dix secondes à comprendre. Venger ? What ? De qui ? De quoi ? Comment ? C'était pas assez clair qu'elle était incapable de se venger ? Au pire, si elle parvient à lui faire une crasse, elle va se mettre à genou devant lui demander pardon après alors, non, non, non et non. Sautillant pour s'avancer de nouveau vers Woo-Woo afin de lui murmurer qu'elle en était pas capable et qu'elle le laissait faire, monsieur moustache de nutella intervint, excédé.

    « Bon, excusez-moi les enfants, mais j'ai pas que ça à faire! »

    Oy. Elle est en train de mourir et toi tu t'en tapes? Okay. Hye Bin se tourna vers lui et se mit à hurler.

    « Aïe ! Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe! »

    Quelle bonne comédienne n'est-ce pas ? …

    « J'ai vraiment trop maaal! Je crois que … Il va me falloir du chocolat pour que je puisse regagner des forces. »

    Insista-t-elle en se laissant glisser à terre. Elle en avait fais trop, comme d'hab, elle était mauvaise, comme d'hab. Mais pour une fois ! Le mec en face d'elle était quasiment aussi incrédule car il grogna un bon coup, entra de nouveau derrière sa caisse et revint avec deux pots de nutella pleins et intact dans une poche. Dès lors, les yeux de Hye Bin se transformèrent en … Diamant. Et non, ce n'est pas un jeu de mots pour appuyer le fait que ses yeux étaient sublimissimes, mais parce qu'à la vue du nutella, la blondinette devenait une toute autre personne. Ahlala, le pouvoir du chocolat, c'était affligeant, hein? Le caissier enfourna sa poche dans les bras du jeune homme avant d'attraper violemment la main de la fillette et de la relever debout et d'hurler:

    « Maintenant, hors de ma vue ! »

    Qui fit pouffer Hye Bin, étrangement … Elle qui n'était pas du genre à rire quand les gens étaient irrités à cause d'elle. Mais là elle s'en foutait, elle avait eu son chocolat, alors elle était contente. Sautillante, elle commença à partir en direction de la sortie de ce maudit parc d'attraction. Mais … Elle oubliait quelqu'un là, non ? On va avoir l'impression que Hye Bin est schizophrène, mais non, non, là elle était contente de son nutella. Deux pots en plus. DEUX! Okay, ça fait deux centimètres en plus au niveau de ses hanches, mais comme c'est bon, on pardonne! Elle revint près de Ji Wook et attrapa son bras en lui souriant et en lui demandant d'un air mesquin. Ou joueur? …

    « Wookiiie~ » Oui, elle était dans un état second, peut-être?« Je ne sais pas toi, mais avoir deux pots de nutella à proximité me donne encore plus faim. On va se le faire ce gâteau ?»

    Question purement rhétorique parce qu'elle n'avait envie de rien d'autres, ses yeux suppliants son nouveau copain du regard. Alllleeeeer, you can't resist her. *O*

    « Ou alors on va refaire une attraction, mais on mange le nutella avant, je te préviens! »

    Finit-elle finalement en lui tirant la langue. Pourquoi était-elle espiègle en ce moment ? Elle n'en savait foutrement rien, ma foi.

_________________
    Chaned with you [ Ji Wook ] 11jc6zq
      Chaned with you [ Ji Wook ] Junghye12
Revenir en haut Aller en bas
Kang Ji Wook

Kang Ji Wook

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 30
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyDim 21 Mar 2010 - 17:23

    Ça pour draguer les filles, il savait y faire le coco, mais quand il fallait réfléchir en même temps c'était toujours un peu plus dur. Ce n'était pas qu'il était bête, non loin de là, après tout il ne faut pas oublier ses études en droit, non disons que c'était pas de son 'kiffe' comme on dit. Moins il le faisait, mieux il se portait. Sauf que pour le coup il aurait été plus intelligent de faire fonctionner son cerveau avant de s'emporter et de prendre la demoiselle dans ses bras. Bah oui, ça lui apprendrait à vouloir faire le super gentleman, voilà que maintenant elle se retrouvait avec un bras de travers. Comme si le mal de sa cheville ne lui suffisait pas tiens. Et puis le pire, c'est qu'il n'aurait sûrement jamais remarqué sa bêtise si elle n'avait pas fait en sorte d'être mieux calée, en se collant à lui et en entourant son cou, par exemple. Mais dans le fond, ce n'était pas plus mal qu'ils soient attachés dans un moment pareil. Pour être proches, ça, ils l'étaient. Et son visage était encore plus beau à cette distance.. Mais ! Never forget : pas de bêtise avec la petite Hye Bin. Il l'observa quelques instants avec ses joues rouges, oui là on pouvait même plus parler de rougir c'était le summum, et repris ses esprits. Son unique objectif à présent était de ramener la jeune fille encore en vie à la sortie du labyrinthe. Il devait pouvoir y arriver, non ? Après tout la sortie n'était qu'à quelques cinquantaine de mètres d'ici, les doigts dans le nez ! Enfin, ce c'est ce qu'il pensait au début. C'est vrai qu'elle n'était pas lourde du tout mais, porter cinquante kilos sur deux cent mètres, avec la main accroché et un corps aussi beau collé contre soit c'est pas forcément évident. Non seulement il devait faire attention à son rythme pour ne pas s'épuiser, mais en plus il devait se retenir de tourner la tête vers elle. Mais cette seconde chose était bien plus difficile à contrôler. C'était pas de sa faute au pauvre si elle s'était collée à lui comme ça, il avait rien demandé à personne lui. Il voulait aider, simplement se rendre utile. Ouais bon, formulé comme ça on pourrait penser qu'il est une victime dans l'histoire mais ce n'est pas vraiment le cas, y a pire comme torture que de devoir subir la vue d'une jolie blondie. Et pour sa défense, ses yeux était attirés tels des aimants et comme tout le monde le sait, il est impossible de contrôler l'attirance entre un aimant et un morceau de fer. Et toc ! e_e

    Heureusement dans tout ça, il restait néanmoins une chose qui lui donnait la force de continuer d'avancer : la musique qui continuait à défiler dans l'écouteur que sa camarade d'infortune lui avait gentiment prêté. C'était tonique, rien de mieux pour lui donner la patate. Il aurait juste peut-être du éviter les quelques petits pas de danse entre deux virages parce qu'avec quelqu'un dans les bras c'était franchement pas évidement. Enfin, malgré tout, ils arrivèrent enfin à destination. La liberté, la lumière, l'espace ! Lorsqu'il posa Hye Bin à terre, une sensation étrange s'empara de lui. C'était comme s'il se retrouvait nu, vide. Mais rien d'anormal quand il repensait à ce qu'il venait de faire. S'il s'était douté une seconde qu'en venant ici il aurait l'occasion de rencontrer quelqu'un et de faire de la muscu tiens.. Mais aussitôt ce sentiment disparu, la joie de se retrouver à l'extérieur triompha. Il n'avait rien contre les espaces clos mais il fallait être honnête, voir autant d'espace autour de lui le rendait vraiment euphorique. S'il n'avait pas été encore accroché à la coréenne, il aurait sûrement été capable de courir dans tout les sens en criant de toute ses forces. Dans un sens, c'était pas plus mal qu'ils soient encore menottés parce que bon.. Mais cet état ne dura plus très longtemps puisque l'homme qui s'occupait de l'attraction vint les délivrer. Un petit coup de clé, et hop, le tour était joué. Tout comme elle, Wookie porta sa main à son poignet qu'il massa avec passion. Maintenant qu'il connaissait la douleur que provoquait ces machins là, il se demanda comment certaines de ses conquêtes avaient pu lui demander de les attacher.. M'enfin, ce n'était pas le moment de repenser à ses excentricités.

    Oui, c'était l'heure du plan vendetta. L'heure de la vengeance avait sonné ! Haha. Sans aucune gêne, il interpella le gros monsieur et lui réclama des dédommagement pour la blessure de Hye Bin. Bizarrement, ceux qui avaient de l'argent étaient toujours les premiers à réclamer d'avantage. La vie est parfois si étrange.. Mais, ce n'était pas comme si il allait partir avec les billets. Bien sur que non, et puis quoi encore. Les rendre à blondie avec une sourire craquant c'était beaucoup plus logique. Mais vu la tête qu'elle faisait, elle ne s'attendait pas à ce qu'il réagisse de la sorte. Tant pis, il assumait totalement son manque de politesse et son amour pour l'argent. Et parce que Hye Bin était une fille, elle ne refusa pas l'argent de toute façon. Attention, rien de sexiste, juste que tout le monde sait que les femmes ça aime beaucoup les billets.. L'histoire n'allait pas s'arrêter là, lui prendre des sous dans sa caisse n'était pas suffisant à son goût, Hye Bin devait se venger personnellement. Elle lui avait bien balancé de la terre sur la figure parce qu'il n'avait fait que dire des conneries, elle pouvait bien faire de même avec lui, nan ? Nan bah nan apparemment ça ne lui plaisait pas trop cette idée. Maintenant qu'ils étaient dehors elle allait l'abandonner ? Non, il refusait de penser à une chose pareille..

    HYE BIN : « Aïe ! Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe! »

    Aïe ? C'était quoi ça ? Elle ne s'était pas plaint une fois de sa douleur depuis l'incident et voilà qu'elle se mettait à crier d'une façon bien étrange qu'elle avait mal. Il y avait un problème quelque part là. Et ce n'est que quelques secondes plus tard que Ji Wook comprit où elle voulait en venir, elle ajouta une couche en clamant haut et fort sa douleur. Si fort d'ailleurs que cela en devenait exagéré et... de mauvais goût. Sa plus grosse erreur était quand même d'avoir demandé avec un ton plein de souffrance qu'elle voulait du chocolat. Qu'elle ne se lance jamais dans la comédie, elle risquerait de se brûler bien rapidement les ailes la petite.. Mais bon, au moins ça avait le mérite de le faire rire. Mais le plus surprenant, c'est qu'il lui donna son chocolat ! Wow. Là, chapeau bas. Avec des yeux ébahis, Wookie regarda le monsieur sortir de sa cabine en tenant deux pots de nutella dans les bras; deux pots qui se retrouvèrent bien vite dans ses bras. Hey mais, c'était pas lui qui lui avait demandé, pourquoi devait-il porter ces machins là ? Et puis, c'est que ça pesait en plus. Franchement, il n'avait pas assez porter de trucs comme ça pour aujourd'hui ? Non mais. Allez, il allait être gentil et supporter le poids pour son ancienne coéquipière. De toute façon, il n'avait plus le temps de peser le pour et le contre, le rire de la demoiselle le dérangea. Était-elle vraiment en train de pouffer de rire alors qu'elle se faisait engueuler par l'homme au chocolat ? Bah, elle s'était prit un coup sur la tête ou quoi ? Mais ce n'était sûrement pas le plus surprenant dans tout ça.

    HYE BIN : « Wookiiie~ Je ne sais pas toi, mais avoir deux pots de nutella à proximité me donne encore plus faim. On va se le faire ce gâteau ? Ou alors on va refaire une attraction, mais on mange le nutella avant, je te préviens! »

    OH MON DIEU ! Mais c'était quoi cette façon de lui parler ? De le regarder ? Ji Wook eu un énorme blocage, si bien qu'il resta immobile l'espace de quelques instants à la regarder dans les yeux. Ils étaient plus que pétillants et son sourire était bien différent. Son ton lui donna un frisson qui le força à se secouer la tête. On reste concentrés ! Lorsqu'elle lui tira la langue se fut fini pour lui, il tourna rapidement son visage vers la droite et ferma les yeux. Non pas que cette vision l'avait effrayé, c'était surtout qu'il était du genre facile comme gars. Une fille aussi mignonne, qui se trémousse avec tant d'excitation et qui lui tire la langue bah, ça lui fait de l'effet. Il devait à tout prix trouver un moyen de sortir ses idées malsaines de son esprit. Il ouvrit à nouveau les yeux et posa son regard sur un stand de tir à la carabine. Yeah ~

    JI WOOK : « Suis-moi, on va profiter encore un peu avant de rentrer »

    Sans lui attraper la main cette fois-ci, de toute façon avec les pots de nutella il ne pouvait pas trop, Ji Wook accéléra le pas en direction du stand repéré. Lorsqu'ils furent tous les deux postés devant, il tendit les deux pots à Hye Bin :

    JI WOOK : « Fais-toi plaisir pendant que je bats le record ! »

    Dès qu'il n'eut plus rien en main, le jeune homme commença sa partie. Il tira un premier coup, et toucha une cible. Puis un second qui lui permit d'en faire tomber une seconde. Et son parcours aurait été un sans faute s'il n'avait pas été dérangé par la toux de son voisin. Mais il était plutôt content de lui, même s'il n'avait pas battu le corps. Un grand sourire sur les lèvres, il découvrit avec plaisir qu'il était maintenant en droit de choisir un cadeau parmi l'ensemble du stand étant donné son excellent résultat. Il trouva alors que l'énorme peluche Hello Kitty était vraiment mignonne et la demanda à celui qui s'en occupait. Une fois celle-ci dans les mains, il se retourna vers Hye Bin et lui tendit, tout sourire.

    JI WOOK : « Tadaaam ~ Pour toi »

    Il manqua cependant de faire un arrêt cardiaque lorsqu'il remarqua un peu de chocolat surà côté de la lèvre de la jeune fille. Mais mais, elle se moquait de lui c'était pas possible. Par réflexe, il se lécha la lèvre – comme si cela pouvait aider à enlever le chocolat – et continua de l'observer avec des yeux brillants. Il se décida finalement à lui dire et se permit de passer lui-même son pouce sur le coin de sa bouche.

    JI WOOK : « T'avais du chocolat.. » souffla-t-il.

    Son regard se posa à nouveau sur le stand et aussitôt, il détourna la conversation.

    JI WOOK : « Tu vois la peluche Mickey là haut ? Bah je la veux ! Et si tu réussis pas à me la gagner et bah je te prends tes pots de nutella et je mange le gâteau sans toi e__e »

    Chacun son caprice ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


Nahm Hye Bin

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 30
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyJeu 25 Mar 2010 - 23:14

    Les yeux de Wookie étant, comme des aimants, attirés par Hye Bin, il y avait là une première conclusion: la demoiselle était un morceau de fer. Bon. Et, ensuite, dès que le vieux refila les pots de nutella à ce même charmant jeune homme, il pensa qu'il avait porté assez de trucs comme ça, conclusion seconde: la blondinette était un truc. Ainsi donc, d'après le théorème de la logique Ji Wookienne, l'on pouvait affirmer et démontrer que la jolie petite coréenne était un truc en fer. Dîtes, il repassera niveau drague celui-ci, hein ! Il avait encore deux-trois trucs à apprendre sur les demoiselles naïves comme ma petite trainee. Ou sur les demoiselles tout court. Quand elles vous posent la question « Tu trouves que je suis grosse ?? » même si elle ressemble au bonhomme Michelin, il faut toujours lui répondre « Tu es très bien comme tu es! » et non pas « Alors on va arrêter un peu le nutella ma jolie parce que là, tu deviens un boudin e.e. ». Enfin … Heureusement que ce n'était pas le cas de Binnie. Et, au pire, si jamais il venait à lui dire qu'elle était un truc de fer, elle bouderait deux secondes avant de se venger d'une manière totalement stupide qui ne volait guère plus haut que son agression précédente dans le labyrinthe. Bref, toujours était-il que, enfin, ils étaient sortis de cette maudite attraction qui, en fin de compte, laissera sans nul doute un excellent souvenir à la blondinette qui s'était plu dans un sens à être livrée à elle-même avec un parfait inconnu qui, même s'il lui avait fais des avances foireuses au début, c'était trouvé être un très bon … Compagnon. À l'heure qu'il était, sans lui, elle serait encore dans le labyrinthe, ayant squatté un couple quelconque en leur demandant de l'aider à sortir sinon elle allait faire un coma dû au manque de sucre … Si, si, elle en était capable, je vous l'assure ! Vous n'avez encore jamais vu Hye Bin effrayée et paniquée. Qu'un bref aperçu avant, mais là c'était pas grave, y'avait Ji Wookie qui allait lui sauver la vie. Mais seule, han, c'était traumatisant. Y'en a qui ont fini à l'hôpital psychiatrique à cause d'elle ! … Bon, okay, j'exagère un tout petit peu, mais c'était vrai quand je disais qu'elle était effrayante. Presque autant que quand la pression et le stress sortait d'elle. Un peu comme … Là.
    Elle avait beau avoir gagné la joie de vivre de tous les habitants du monde simplement parce qu'elle s'était échappée de deux buissons, il était évident qu'elle avait remarqué la réaction du jeune homme. What ? Mais pourquoi tu tournes la tête ?! Bon … Elle se mordit les lèvres deux secondes en se disant que, ok, elle ne le ferait plus … Comme ça au moins, cela ne pourrait plus embarrasser personne. Enfin, disons Wookie, parce que elle, elle ne se rendait pas vraiment compte de ce qu'elle faisait. Elle avait Wookie, le nutella … Que demander de plus, hein ? … Enlever ce fichu mal de cheville. Mais dans un sens, il lui avait apporté le fameux chocolat alors, non, gardons le encore un peu !

    Suite à sa requête, Wookie avait eu l'idée d'aller au stand de carabine. Il s'y dirigea sans aucune difficultés alors que Hye Bin sautillait sur un pied pour parvenir jusqu'à lui et le rattraper. Non mais soyons encore heureux que le stand en question ne se trouve pas loin sinon chiche elle se serait mise à quatre pattes et aurait rampé jusque là bas ! … Non. Pas chiche du tout x.x. Enfin, toujours est-il qu'elle parvint enfin au fameux stand légèrement plus essoufflée que son compagnon qui, lui, était tout sourire devant le magnifique lot de carabines qui s'offrait à lui. Hye Bin avait peur de ce genre de truc. C'est vrai, quoi ! Comme le dit l'adage « Un accident est si vite arrivé~ » genre, il pourrait très bien vouloir jouer comme ça et pis BAM. Binnie's dead, it's over, bye bye & see you soon. Argh, rien qu'à cette pensée, elle tressaillit un instant. Noooooooooooooon. Il n'oserait pas ! Dès qu'il se tourna vers elle en lui disant de se faire plaisir pendant qu'il allait battre le record, elle ne se le fit pas prier deux fois, écarquillant de grands yeux de peur qu'il lui dise « Aller ! Mains sur la tête et nutella à terre !! », elle lui prit doucement le chocolat des bras d'un air craintif avant d'ouvrir l'un d'entre eux en se léchant les lèvres et en frappant dans ses mains, les yeux fixés sur cette substance délicieuse qui ne mit pas long feu avant d'attérir dans la bouche de la demoiselle. Bon … Elle n'avait ni pain, ni cuillère, ni rien alors … Elle fit avec son index hein ! Et pis quoi ! C'était juste trop bon de sentir le chocolat sur son doigt et de … x.x Okay, elle abusait un peu là. Elle était juste en extase totale. Que demander de plus ?! Même pas elle prêtait attention au score que faisait son ami à côté, elle regardait les peluches d'un air rêveur et continuer d'enfourner son doigt dans le chocolat avant qu'il ne touche la langue de la jeune fille qui ne pouvait plus s'empêcher de sourire. Aaaah, le pouvoir du chocolat sur elle, c'était redoutable ! Mais bon, au moins ça avait eu le mérite de la calmer un peu. Jusqu'au moment où il se trouva que Ji Wook avait terminé tous ses tirs ! Elle ne regarda qu'après mais … AH. Il était vachement doué dis donc! S'il voulait shooter dans Hye Bin, il allait y parvenir sans problèmes ! En plus elle avait mal à la cheville. C'était une cible parfaite et haaaan … Non, ne pensons pas à cela, va e.e … Notre psychopathe international se révéla en fait être tout sauf psychopathe méchant et tout ce qui s'ensuit parce qu'il offrit à la blondinette une magnifique peluche Hello Kitty. OOOOHHH!! C'était celle qu'elle avait vu en plus. Han, y'a pas à dire, si tous les méchants étaient comme lui, les forces de l'ordre auraient moins de soucis à se faire, c'est moi qui vous le dis ! Euh. Bref. Elle la prit en souriant et en la serrant contre elle et s'apprêta à le remercier du mieux qu'elle pouvait sauf que dès qu'elle remonta ses yeux en direction du jeune homme, il la fixait intensément. Han. Genre avant qu'il lui dise qu'elle avait une brindille dans les cheveux! Enfin, en riant légèrement moins of course. Par réflexe, la blondinette ne trouva rien de mieux à faire que de se passer la main dans les cheveux avant de le regarder de nouveau et … Oh gee ! Il se lécha les lèvres encore. Ah bah bravo … Voilà Binnie qui retrouvait sa teinte cramoisie. Bien que pas extrêmement rouge, ses joues légèrement rosies avaient de nouveau fait surface. Qu'avait-elle donc bien pu faire pour qu'il l'observe ainsi ? Elle se le demandait franchement … Elle aurait bien regardé un peu partout sur elle pour trouver la source de tant de … Passion ? De la part du jeune homme, mais non, elle était juste obnubilée par son regard et impossible de décrocher ses yeux des siens. Jusqu'au moment où, enfin, il se décida à le lui dire, passant son pouce sur le coin des lèvres de la blonde, il lui annonça qu'il y avait là du chocolat. Eh bah … Cette scène ressemblait trait pour trait à celle de la brindille. À la différence que le ton de Ji Wook n'était absolument pas moqueur ou joueur, et si elle se le permettait, elle oserait même dire qu'il faisait tout pour ne pas y penser car, une fois encore, il tourna la tête et changea de sujet alors qu'elle ouvrit la bouche afin de dire quelque chose. Bon, tant pis, ce sera pour … Après. Mais après quand ? Lorsque, une fois sur le pas de la porte du jeune homme, qu'il serait tard et qu'elle devrait rentrer, elle lui lachera un simple et banal « Merci pour cette journée, c'était génial! » … Euh, déjà de un, elle n'était pas du genre à dire ça, et de deux, elle se voyait mal le faire dans la conjecture des choses actuelles. Sans savoir pourquoi, le regard qu'il lui avait lancé l'avait troublée et ses esprits revinrent à elle uniquement lorsque il décréta que … Il voulait manger la gâteau sans elle ?!!! Non mais NO WAY. Même pas t'y penses mon coco, elle va te suivre jusqu'à chez toi et te le manger ce gâteau ! Que tu le veuilles ou non èé !! … Quoi c'était elle la plus psychopathe des deux ? …

    Seulement voilà, l'ultime épreuve à passer pour pouvoir accéder au réconfort, c'était qu'il fallait qu'elle tire sur ces machins-là. Haha. Elle aurait voulu rire à en perdre le souffle tellement elle était bonne ! … La blague, hein. Sauf que, non, c'était pas une blague du tout. Argh … Ses heures étaient comptées, allea jacta est ! … Oupas. Pour l'amour du chocolat et remercier, dans un sens, Ji Wook, sans pour autant lui dire à voix haute et lui sauter dans les bras pour lui faire un groooos bisou chocolaté, la miss se résigna alors à tirer … Mais, au cas où elle ne réussirait pas, elle prit le pot de nutella pas entamé – vous croyez quoi ! – et tenta vainement de le faire rentrer dans la minuscule poche de sa veste … Euh. Raté. C'était inutile, ça rentrait pas! Et puis si elle avait songé à l'éventualité d'une fuite, sa blessure à la cheville la rappela bien rapidement à l'ordre dès qu'elle songea à poser le pied à plat sur le sol. Bouah! Elle était encore plus coincée que dans le labyrinthe ! D'un air qui se voulait légèrement boudeur, elle lança à Ji Wook.

    « Mais je suis super-nulle à ce genre de trucs ! … »

    Puis elle se tourna vers le forain avant de lui demander d'un air très sérieux:

    « Excusez-moi, je peux avoir un pistolet à eau ? »

    Qui le fit littéralement éclater de rire. Bah quoi ?! T'en as jamais vu des gens peace&love et qui refusent de tirer avec du plomb, toi ?!! Bah, à croire que non parce qu'il appela même son pote pour lui dire ce que la jeune fille avait dis. Mais! C'était pas drôle ! La mine innocente de la jeune fille se transforma petit en petit en moue boudeuse, comme si elle était sur le point de pleurer en disant à Ji Wook « Woookkiiiiie, ils sont méchants avec mouaaaaaahh! »... Mais n'allons pas jusque là ! Elle était adulte tout de même ! … Enfin … Je crois ?

    « J'ai ce qu'il te faut, ma jolie! »

    Alleluyah, il se trouvait qu'il y en avait UN qui compatissait à sa douleur ! … Enfin, pas exactement parce qu'il avait les joues crispées à force de rire et sourire, mais au moins, il l'aidait ! C'était un joueur, tout comme eux, qui se trouvait là avec sa copine qui sourit à Hye Bin d'un air attendrissant. Ohouais, on se comprend entre femmes hein ? T_T … Bref, toujours est-il que cet homme en question, demanda aux forain une carabine plus légère pour la petite blondinette parce que … Ben parce qu'il se doutait qu'elle allait pas réussir à soulever cette foutue arme avant de tirer sur des misérables ballons colorés ! Il lui apporta, bien entendu, et – dieu soit loué – la demoiselle le souleva sans aucune difficulté. Fallait dire qu'elle devait avoir la carabine des enfants de deux mois, là ! Enfin, s'ils étaient capable de tirer … L'homme lui indiqua comment la positionner et elle s'exécuta sans broncher, bien décidé à la gagner cette peluche!

    « Messieurs, si vous tenez à la vie, je crois que vous allez devoir sortir du stand pour deux petites minutes! »

    Hilarant, si elle avait pu Hye Bin aurait ri. Vieux con, va è_é. Mais bon, loin de s'en plaindre, elle fit simplement une moue lorsqu'ils rirent avant de se pousser à l'extrême droite du stand. Non mais c'est bon ! Elle savait pas tirer, elle était pas myope non plus, hein ! … Bref. L'homme pas si gentil que cela finalement, vint se poster derrière Hye Bin et lui murmura à l'oreille comment tenir la carabine et comment tirer. Le premier coup, évidemment, elle le fit avec son aide. « C'est bon! Tire! » et BANG ! A plus de ballons! Elle n'en revenait pas ! Elle lança un sourire à Ji Wook et sentit de nouveau l'homme se coller à elle pour lui dire quand ce serait bon mais … Ce serait pas juste s'il lui disait tout comment il fallait faire … Elle voulait la gagner tout seule cette peluche. Dieu soit loué, il se trouva qu'il toussa à ce moment là, infectant Hye Bin au passage qui écarquilla des yeux encore plus ronds que les « O » sur le clavier en lançant un regard à Ji Wook encore. Un regard inquiet dans quelques sortes. Espérons que ce type n'ai pas la grippe A ou elle allait faire une poupée vaudou à son effigie ! Et c'est à ce moment-là que sa petite amie – sans doute – intervint en lui disant qu'il était l'heure de rentrer. Il se décolla et partit sans même les saluer. Non mais quel impoli ! Elle aurait aimé le rappeler à l'ordre … Mais elle n'avait pas le cran pour faire ça, et pis Mickey l'attendait ! Elle manqua le second coup et le troisième aussi. Se disant que, finalement, elle n'allait pas y arriver. Seulement voilà ! Elle parvint à toucher les trois qui restaient. Mais ce n'était pas assez pour la peluche. Haaaan naaaan … Elle supplia du regard le forain qui la laissa faire.

    « Parce que vous m'avez fait rire hein ! La prochaine fois, nada !
    _ Aaaaaawww, merci! »


    Elle attrapa la peluche et la regarda droit dans les yeux en lui parlant comme si elle allait lui répondre:

    « Dis donc, c'est que t'étais pas facile à avoir hein! »

    Elle lança un regard en coin à Ji Wook encore et continua:

    « Mais je crois que tu vas être bien dans ta maison avec Ji Wook! »

    e.e Faîtes-là interner, mon dieu ! …
    Elle se tourna enfin face au coréen et lui tendit la peluche.

    « Je l'ai gagnée avec tout mon cœur alors prends soin d'elle, hein? »

    Suivi d'un sourire doux qu'elle n'avait pas fais depuis un moment. Dès qu'il l'eut pris elle tourna la tête et reprit la peluche Hello Kitty qu'elle avait posé sur le stand en attendant d'avoir abattu six pauvres ballons! Elle la serra contre elle encore et la regarda dans les yeux comme si elle était un être humain. Cette peluche était tellement mignonne que c'était plus fort qu'elle ! Elle avait envie de la serrer contre elle, de se jeter sur son lit et de dormir avec en la serrant de toutes ces forces ! … Pourquoi ? Elle n'en avait aucune idée, elle en avait envie c'était tout. Peut-être même plus que le gâteau … HAHA. Non, non, impossible. Puis elle pourra le faire chez elle en rentrant le soir, cela m'étonnerait qu'elle se jette sur le canapé ou le lit de Ji Wook – à peine rentrée chez lui – pour câliner sa Hello Kitty. D'ailleurs, elle trouvait qu'elle ressemblait drôlement à la peluche ! … Ses pensées furent troublées par le forain. Non mais QUOI? Ils en avaient pas assez de mettre le bazard dans la vie des gens, eux ?! … Sauf que non. La phrase qu'il prononça choqua Hye Bin au plus haut point.

    « Vous êtes un couple très mignon je dois bien avouer! »

    Eux ? Un couple ? Elle sourit au forain et regarda Ji Wook avec le même sourire espiègle que tout à l'heure. C'était vrai, dans un sens, ils ressemblaient totalement à un nouveau couple. Sauf qu'ils ne l'étaient pas ! … Mais bon, ça, elle n'allait pas le dire. Quoi? Évidement qu'elle n'allait pas dire « On se marie demain! » avec des yeux pleins les étoiles. Mais la blondinette ne comptait pas non plus dire « non mais vous savez ! En fait on se connait depuis peu ! Parce qu'on était dans le labytinthe, là, à côté, et puis on était bloqué vous voyez ?! Bon, c'est sûr qu'on est tombés l'un sur l'autre plusieurs fois, mais on est pas du tout ensemble, hein! Et puis quand il m'a porté comme une princesse comme vous avez vu juste en face, c'était absolument pas ça, hein! » Déjà c'était pas crédible, et de deux elle n'allait pas raconter sa vie non plus, hein! Il s'en foutait autant que Hye Bin pouvait bien se moquer de s'il était célibataire ou pas le vieux ! Mais elle était prête à parier qu'il était gay avec l'homme au nutella ! … Pourquoi ? Instinct féminin e.e.

    « Merci monsieur! »

    Qu'elle lança tout joyeusement avant de se tourner complètement vers Ji Wook et de lui mettre un pot de nutella dans les mains tandis qu'elle prenait le second. Elle lui chuchota d'aller un peu plus loin avant d'avoir de nouveau droit à des questions indiscrètes et elle partit en premier en direction d'un banc à proximité. Bon, okay, il la rattrapa bien vite puisqu'elle y allait en claudiquant et que sa vitesse était nettement moins rapide qu'à l'ordinaire, mais elle y parvint enfin sur ce banc et elle s'y assied en soupirant de joie. Haaaaa, combien d'heures cela faisait qu'elle ne s'était pas posée …? Peu importe. Elle attendit qu'il fut assis à son tour et elle le regarda en souriant. S'il y avait bien une chose que l'on ne pouvait pas enlever à Hye Bin, c'était sa franchise. Alors, innocemment, elle lança:

    « Dis, tu as une petite amie ? … » Et elle se rattrapa bien vite avant qu'il n'y ai de quelconques double-sens. « Histoire de savoir si je vais avoir une fille qui va me poursuivre parce que je lui ai piqué son copain pendant quelques heures … »

    Les conquêtes ne comptent pas, hein èé!

_________________
    Chaned with you [ Ji Wook ] 11jc6zq
      Chaned with you [ Ji Wook ] Junghye12
Revenir en haut Aller en bas
Kang Ji Wook

Kang Ji Wook

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 880
Né(e) le : 25/06/1989
Age : 30
Profession : But atteint, I'm an IDOL ♥
Situation : Peut-être que Wookitch se casera un jour... Ou pas :D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Vantard; Bavard; Blagueur; Joueur; Passionné; Avare; Casse-cou; Égoïste; Infidèle; Perfectionniste

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyJeu 1 Avr 2010 - 18:45

    Ah ? Ji Wook qui avait besoin de leçons en matière de drague ? Qu'elle était drôle cette blague. Aujourd'hui personne ne peut le battre, qu'ils lancent un concours à la télévision avec tous les Don Juan de Corée du Sud qu'il montre au monde entier ses talents de charmeur. C'est inné chez lui, cette façon qu'il a de s'exprimer avec les filles, de leur sourire, de les regarder. Il le sent comme ça, alors il le fait. Et c'est aussi parce qu'il n'a pas peur de se faire recaler que ça marche. Bon j'exagère tout de même un peu puisqu'il n'était pas déjà dragueur à l'époque des couches culottes.. Non en fait pour être franc, enfant il n'avait rien d'extraordinaire de ce côté là, et ce jusqu'à ce que son cousin se décide à l'éduquer comme il se doit. Donc c'est à lui qu'il doit son talent fou. Quoi que, ne nions pas, l'élève à aujourd'hui surpasser le maître avec brio. Et oui, Yoda s'est fait niquer. Pour ce qui était des pensées du jeune homme quand à la demoiselle, la voyant comme un truc en fer, ce n'était pas une erreur de parcours, juste un petit détail insignifiant qui resterait de toute façon secret à jamais. Car non, il n'avait jamais pensé à balancé une telle chose à une jolie fille. Il ne faut pas avoir bac plus six pour savoir que raconter à une nana qu'elle est un truc de fer ne lui ferait certainement pas plaisir, et qu'en plus ça peut risquer de tuer toutes vos chances. Non, voilà c'était juste entre lui et.. bah lui. Ça lui arrivait de temps en temps, de se faire des commentaires sur ses futures proies. Certes le terme n'est pas très sympathique, mais dans son cas c'est ce qu'il convient le mieux. Tout ça pour dire que, malgré ce lien entre le truc et l'aimant, Wookie était loin de considérer la petite Hye Bin comme un simple machin truc dans une matière à la noix. Non, Hye Bin était une jolie blondie, très jolie d'ailleurs.

    Si jolie même qu'il n'avait pas réussi à rester concentré plus d'une minute en la regardant dans les yeux, et pourquoi ? Bah tout simplement parce qu'elle le regardait avec des yeux de chien battu en lui parlant d'une voix bien trop roucoulante à son goût.. Restait donc à trouver une sortie de secours pour ne pas craquer. Et l'heureux gagnant du jeu concours, c'étaient les carabines. Ce n'était pas franchement l'attraction la plus amusant d'un parc mais au moins, ça avait le mérite de lui changer les idées et de passer un peu le temps, histoire que la demoiselle ai le temps de finir son pot de nutella sans qu'il n'en soit témoin. Enfin, non. Il espérait quand même qu'elle n'était pas capable de finir cet énorme machin en si peu de temps, un partie de tirs à la carabine ça ne durait pas si longtemps que ça.. Vous imaginez ? Wookie tout content qui commence sa partie, et qui une fois finie se retourne vers sa camarade pour découvrir avec effroi un gros boudin avec plein de nutella sur les doigts. AH ! Que cette image diaboliquement dégoutante lui sorte de la tête avant qu'il ne se jette du haut de la caravane ! Quoi ? Non il n'avait pas envie de mourir, c'était juste pour faire genre quoi e_e

    Bref, même si gagner n'était pas son objectif premier, il se trouva que cela arriva tout de même. Et comme je l'ai dis plus haut, Wookie c'est le charmeur dans toute sa splendeur, il paru logique que la peluche gagnée revint à Hyehye. De toute façon, il se voyait mal avec un chat avec un noeud rose sur son lit.. e_e Mais comme un malheur n'arrive jamais seul, le coréen manqua un nouveau battement de coeur. Parce que son regard s'était fixé avec obstination sur le petit bout de nutella sur le coin de sa bouche. Et oui, ce n'était pas que du nutella sur une fille, c'était du nutella sur la lèvre de son ancienne camarade d'infortune. Et damn ce qu'elle était mignonne comme ça. D'ailleurs, il se surprenait vraiment à détourner les yeux d'une telle scène. Pevers qu'il était, hier encore il n'aurait pas du tout refusé qu'une jolie fille vienne le voir avec du nutella sur le corps.. Mais là c'était pas pareil, il s'était promis dans ce labyrinthe de ne pas se jeter comme un sauvage sur Hye Bin. D'une parce qu'elle semblait bien trop innocente, et de deux parce qu'il ne voulait pas agir sous le contrôle de la drogue inconnue de son ancienne conquête complètement barge - si il y avait drogue bien sûr-. Quoi que la première raison était aussi ce qui lui donnait envie de se jeter sur elle, un désir ardent de la décoincer et de la faire rougir parce que ça l'amusait vachement. Mais j'ai dis non, alors non c'est non. Alors afin d'éviter de subir le couru suprême de Kiki (genre), Ji Wook du se résoudre à trouver quelque chose à faire pour oublier la tentation sur le doux visage de la demoiselle. Ca faisait vachement d'échappatoire à trouver en une journée, si ça continuait comme ça, ça serait sûrement à lui se venger quand ils iraient chez lui. Non mais. Pour l'instant, elle devait payer, et pour ça rien de mieux que la torturer en faisant un atroce chantage. La peluche mickey, ou la solitude. Haha. Pas drôle. Mais il voulait sa peluche Mickey quand même. Il ne se voyait pas avec une peluche Hello Kitty certes, mais la petite souris était parfaitement à son goût. Il ne comptait plus le nombre de fois où il avait fait le voyage entre Séoul et Tokyo pour passer des week-end à Dinseyland.. Tiens, ça devait être marrant d'aller là bas avec blondie. C'était une expérience à tenter, il prit note et rangea l'information dans un coin de son cerveau pour se concentrer sur le spectacle qui s'offrait à lui.

    C'était clair, si elle se comportait comme ça dans tous les parcs d'attraction, il l'emmènerait à coup sûr ! Ji Wook savait bien que les filles n'étaient pas spécialement douée au tir à la carabine mais à voir la tête qu'elle tirait, ce n'était vraiment pas sa tasse de thé. Puisqu'il était gentil malgré ce que l'on pouvait pensé, il s'apprêta à l'aider après s'être moqué en l'entendant demander un pistolet à eau mais quelqu'un le devança. Un autre jeune homme, qui sortit de nulle part qui se permit très impoliment de s'incruster dans la conversation. Non mais c'était qui ce guignol ? Et en plus il comptait rester à côté d'elle pour l'aider, mais ! Wookie lui lança un regard peu approbateur et observa la scène en silence. Cependant la tourne des événements ne lui plurent pas plus. Et voilà qu'il venait maintenant se coller à elle pour lui chuchoter des informations à l'oreille. Mais c'est qu'il voulait la bagarre celui-là ! Ha ? Mais, c'était quoi cette façon de réagir ? Hye Bin n'était pas sa copine après tout, elle était libre de faire ce qu'elle voulait avec qui elle le désirait.. Oui, il n'y avait pas de quoi s'énerver, il n'avait qu'à attendre que cet imbécile, non ce charmant jeune homme s'en aille. N'empêche que ça l'énervait. Bien heureusement, sa petite amie et lui s'en allèrent, ce qui provoqua chez le danseur une joie in considérable. Le tout était de faire en sorte que son attitude ne soit pas visible par Hye Bin, on fait comme si tout était normal, et on sourit. Sauf qu'à la voir papoter comme ça avec sa peluche Mickey ce n'était pas possible de se convaincre que tout était normal. Cette fille était tout sauf normale... e_e

    HYE BIN : « Je l'ai gagnée avec tout mon cœur alors prends soin d'elle, hein? »
    JI WOOK : « Oui mademoiselle ! »

    Comme deux gros gamins frustrés par un manque de câlins, ils enlacèrent leur peluche respective. C'était plutôt mignon à voir, mais l'etreinte du jeune homme et sa souris resta cependant bien plus rapide que celle de Hye Bin et sa Hello Kitty. Mais c'est qu'elle n'avait vraiment pas l'air de vouloir s'en séparer en plus. Au secours, sauvez-leeee ! Non je rigole, elle était juste folle, pas méchante.

    MONSIEUR : « Vous êtes un couple très mignon je dois bien avouer! »

    S'il avait pu s'écrouler par terre à ce moment même, croyez-moi, Ji Wook l'aurait fait. C'était quoi cette blague à deux balles ? Les gens étaient tous contre lui aujourd'hui, non mais oui, il n'y avait pas d'autre solution. Et dire qu'il avait réussi à sortir ses idées tordues de son esprit, il avait fallu qu'un deuxième vendeur de churros – ou presque – vienne lui rappelle que blondie était tout à fait son genre. Sacré bleu pour être poli. Mais cette remarque n'était pas si sotte que cela, ainsi il allait pouvoir regarder la réaction de sa camarade. Alors qu'il s'attendait à une nouvelle montée d'hémoglobine sur ses joues, le coréen fut surpris par le sourire espiègle qu'elle lui lança. Heeee ? C'était définitif, le chocolat lui avait retourné le cerveau à la pauvre fille. Bah tant pis, il l'aimait bien comme ça aussi. Mais le plus étonnant c'est qu'elle ne chercha même pas à le contredire, préférant le remercier et se retirer rapidement de devant le stand. Bah ça alors.. Il était sur le postérieur le coco (oui j'ai décidé que je serais poli aujourd'hui e_e). Et sans ajouter de commentaire, il la suivit. Il ne savait pas du tout où elle comptait l'emmener mais il lui faisait confiance. Et encore fois, elle lui offrait une spectacle délicieusement réjouissant. La voir boitiller ou l'aider à marcher ? La regarder bien sûr, haha. Ouh le méchant. Et c'est finalement sur un banc que la demoiselle l'emmena ce qui dans le fond ne le surprit pas trop. Ça paraissait logique. Wookie s'installa donc à ses côtés et posa sa nouvelle peluche sur ses genoux.

    HYE BIN : « Dis, tu as une petite amie ? … Histoire de savoir si je vais avoir une fille qui va me poursuivre parce que je lui ai piqué son copain pendant quelques heures … »

    Oh. C'était quoi cette question tout à coup ? Enfin, pas si soudaine que cela si on prenait en compte la remarque du monsieur du stand. Alors quoi, cette phrase n'avait pas quitté son esprit depuis qu'ils avaient quitté les carabines ? Ji Wook esquissa un léger sourire et souleva ses pieds dans le vide, pour les balancer d'avant en arrière. Alors comme ça elle aussi s'était posé la question de la copine follement jalouse, c'était vraiment marrant. Et avant qu'il ne lui dise qu'elle n'avait pas à s'en faire puisqu'il ne partageait son lit avec personne en ce moment (quelle étrange façon de voir l'amour, haeum), il se ravisa et décida de la faire encore marcher. Trop drôle pour résister.

    JI WOOK : « Bah maintenant que tu me le dis, il faudrait que je pense à supprimer la photo de toi sur mon portable. Et puis je dirais que j'ai acheté cette peluche dans une boutique, parce que si ma copine apprend que c'est une fille qui me l'a gagné après avoir été attachée à moi ça va pas lui faire plaisir. Elle me fait peur des fois. En fait, elle m'aime tellement que chaque fois qu'une fille me regarde, elle ne peut pas s'empêcher de l'insulter. Alors t'imagine, si elle savait pour toi ? Je préfère même pas imaginer ce qu'elle te ferait. Et dire que son frère fait partie d'un gang, ça aide pas.. M'enfin bon, je l'aime quand même.. »

    Petit regard en coin et il ne réussit pas à garder son air sérieux plus longtemps. Sortir avec une fille comme ça était sûrement son pire cauchemar.

    JI WOOK : « Non je plaisante bien sûr » pouffa-t-il. « Pas de copine en ce moment. J'ose espérer que c'est pareil pour toi parce que j'ai pas envie de me faire tabasser e__e »

    Oh le petit trouillard.

    JI WOOK : « De toute façon j'ai une photo de toi, et mon père est à la tête du plus grand cabinet d'avocat du pays alors s'il m'arrive quelque chose tu t'en sortiras pas vivante.. haha 8D »

    Bah voilà qu'il la menaçait maintenant. Non mais franchement. Sur ce, il s'empara de la peluche de Hye Bin et sortit un stylo de sa poche. Qu'est ce qu'il faisait avec ça sur lui il ne savait pas trop mais on s'en fou, le principal c'est qu'il en avait besoin et qu'il l'avait alors tant mieux. Il ouvrit l'étiquette en deux et inscrivit dans une écriture arrondie son numéro de téléphone sur une partie blanche. Et voilà, il rangea son stylo et reposa à sa place Hello Kitty.

    JI WOOK : « Si jamais Kitty décide de revoir Mickey. »

    Le jeune danseur lui fit un petit clin d'oeil qui voulait tout dire et la gratifia d'un nouveau sourire. C'est alors qu'il se leva subitement sans prévenir, et s'en alla. Non il ne comptait pas abandonner Hye Bin sur ce banc, il allait simplement chercher à boire. La voir manger du chocolat et avoir marché dans le labyrinthe ça lui avait donné soif au coco. Il revint donc cinq minutes plus tard avec deux canettes dans les mains. Il ne s'excusa même pas d'être parti sans prévenir, c'était une manie chez lui, mais au final il était revenu alors il n'y avait pas de soucis.

    JI WOOK : « Coca ou jus de fruit ? Fais gaffe, si tu choisis le coca je te mords.. »

    La pauvre.. En espérant qu'elle ne croit pas à ses idioties..
Revenir en haut Aller en bas
Nahm Hye Bin

BLONDIEMODO♪


Nahm Hye Bin

Date d'inscription : 25/11/2009
Nombre de messages : 1465
Né(e) le : 18/03/1989
Age : 30
Profession : T r a i n e e ♥
Situation : Leave me alone~
Humeur : Han ...


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r: Niaise ;; naïve ;; gentille ;; tactile ;; souriante ;; facilement déprimée ;; émotive ;; boudeuse ;; passionée ;; vivante ;; serviable. Elle-même ♥. A votre service ;)

Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] EmptyMar 6 Avr 2010 - 22:47

    Okay, alors admettons que Ji Wook était réellement un dragueur né – même si entre nous je trouve Joona meilleur haha #OUT# – cela avait un côté à double tranchant. Pour sûr que Hye Bin était charmée, de toutes façons niaise comme elle était, elle ne pouvait que croire tout ce que l'on lui disait. Ce qui lui avait déjà attiré pas mal d'ennuis soit dit en passant. Mais justement voilà, elle y croyait comme une gamine, elle était incapable de faire la différence entre réalité ou pas, foutage de gueule ou non. Plusieurs s'y sont cassés les dents, d'ailleurs. Ils la draguaient et comme elle n'y voyait là que d'aimables paroles sans sens profond derrière donc elle ignorait parfaitement leurs avances. Vous savez, de nos jours, le nombre de beaux-parleurs était incalculable donc à force elle savait que leurs paroles étaient faussées même si, dans un sens, elle y croyait dur comme du fer. Un peu compliqué hein ? Et carrément confus. De toutes façons, c'est pas comme si ça avait une importance quelconque, parce que là, il aurait carrément fallu que Hye Bin soit sourde et aveugle pour échapper à ça ! Ça, là. En face d'elle ! Et, non, « ça » ne désigne pas le charmant coréen puisqu'il était assis à côté d'elle, je n'oserais pas, non. Je parle plutôt de la boule de poil blanche en face d'elle, là, sur ses genoux. L'espèce de chat trop mignon, grossièrement appelé Kitty. Certainement dû à un manque d'originalité de la part de son créateur. Appeler un chat Kitty, tu parles d'une banalité ! Et rajouter Hello devant, le tout premier mot que l'on apprend en anglais, s'il vous plait, hein, y'a eu mieux ! Largement mieux, même. Mais c'est pas grave, la peluche est mignonne alors on lui pardonne. Et puis, c'est pas comme si elle avait pu choisir son prénom toute seule la pauvre. De plus, ce chat lui avait été offert par Ji Wook alors elle était vraiment pardonné ! … euh. Minute. Les pensées de cette fille sont vraiment flippantes … Sans rire. On s'en fout qu'un chat ait un nom peu banal … Enfin, bref. Revenons au détail qui interpella ma jolie Hye Bin qui, en plus de ne pas être douée, était blonde. Cela voulait tout dire, nan ? Enfin, bon. Ce qui retint son attention fut bien entendu l'étiquette. Ah tiens ? Et dire qu'elle n'avait même pas vu qu'il y en avais une … La coréenne était persuadée que le prix était encore dessus et qu'on pourrait lire le prix « 50 cts » alors que la partie aurait couté 10€. Mais de toutes façons on s'en fout puisque Wookie et Binnie étant considérés comme un couple, ils n'avaient rien payé et la peluche Kitty était beaucoup trop grande pour valoir un si petit prix. Et puis zut, l'argent ne fait pas tout, vous savez ! Bon, ok, ça aide pas mal mais pour gagner l'estime et la sympathie d'honnêtes gens ( genre Hye Bin, quoi ! ) cela vous est strictement inutile. Surtout que Binnie est une richarde alors du coup, eh ben voilà. Ceci est un débat inutile un peu comme tout le début de mon post, alors promis je vais arrêter de dévier du sujet initial. Okay, je dois bien avouer que, comme ça, le sujet en question ne doit pas attirer des masses. Okay. Une étiquette. Cool. Et sinon, elle va bien ta sœur ? Mais non, l'intérêt était vraiment valable. Un peu trop d'ailleurs. Disons, que ce simple geste qui l'aurait sans doute bien fais rire et rougir, eut le don de la couper dans son élan. Nous y voilà enfin, un bout de carton blanc d'un côté et rose de l'autre avec le nom du chat écrit dessus. Mais honnêtement, le côté blanc était dix mille fois plus important que l'autre parce qu'il contenait … Il contenait … ! Ahah, de toutes façons c'est même pas drôle parce que nous savons déjà tous ce qu'il contient. Ou ce qu'il supporte, comme vous voulez. Heureusement pour la blondinette, il n'y avait pas deux ou trois pauvre malheureux chiffres indiquant la valeur de Kitty, non. Il y avait dix chiffres. Ouais. Comme les dix doigts de la main. Et, bon sang, pour un garçon il écrivait bien. What ? Je sais qu'on ne peut pas juger rien qu'en voyant des chiffres. Mais y'en a qui écrivent comme des … Ok, j'arrête. Non, la peluche n'était pas si chère, haha, mais peut-être que d'ici quelques années, si Ji Wook deviendrait une superstar, il vaudrait beaucoup plus que dix chiffres ? … Peut-être qu'un jour, le numéro de portable de Wookie serait quémandé par des milliers de fans qui paieraient le prix cher pour l'avoir ? Mais dégonfle tes chevilles un peu, coco. Hye Bin n'allait en aucun cas l'intention de vendre cette étiquette. Haha.

    Si Kitty voulait revoir Mickey ? OMG. Eh ben, t'as pas peur du harcèlement mon mignon. Non. T'as pas peur tout court en fait. Après avoir vu ce dont elle était capable dans le labyrinthe, au stand de carabine et … Quand il lui avait déblatéré son mensonge à deux balles qu'elle avait peu apprécié … Comment ça on ne le sait pas ? Je l'ai pas dis ? Haha. Désolée. En fait, j'ai écris ce post en cours de français, et je me rappelais plus l'ordre précis des dialogues. Et comme ça m'a cramé deux copies doubles, j'avais pas envie de recommencer. Mais tu m'en veux pas hein ? Retournons en arrière un peu, alors …

    « Bah maintenant que tu me le dis, il faudrait que je pense à supprimer la photo de toi sur mon portable. Et puis je dirais que j'ai acheté cette peluche dans une boutique, parce que si ma copine apprend que c'est une fille qui me l'a gagné après avoir été attachée à moi ça va pas lui faire plaisir. Elle me fait peur des fois. En fait, elle m'aime tellement que chaque fois qu'une fille me regarde, elle ne peut pas s'empêcher de l'insulter. Alors t'imagine, si elle savait pour toi ? Je préfère même pas imaginer ce qu'elle te ferait. Et dire que son frère fait partie d'un gang, ça aide pas.. M'enfin bon, je l'aime quand même.. »


    Elle l'avait écouté faire son petit monologue les yeux écartés, la bouche ouverte et les mains sans force aucune. Ouais. Elle nous faisait un arrêt cardiaque total, là. Sur le coup, même, elle se décalla légèrement sur le côté de plus en plus, s'éloignant de lui. Genre ça allait effacer tous les moments qu'ils avaient passé ensemble jusque là. Fixant ses yeux sur les lèvres de Ji Wook qui prononçaient des choses qu'elle n'avait pas finalement envie d'entendre, sa propre bouche se tordit en une moue totalement disgracieuse au point qu'elle prit le soin de tourner la tête pour ne pas qu'il s'en rende compte. En fait, c'était pas le fait qu'il ait une petite amie qui la dérange, non. De toutes façons, cela ne l'aurait absolument pas étonné. Cela ne l'étonnait pas, d'ailleurs ! Non, le truc qui l'avait carrément secouée … C'était le PROFIL de la petite amie ! Mais, mais !! Cela existait vraiment les filles comme cela ? Et son frère qui faisait partie d'un gang ?! Non mais WHAAAT ?!! Ohlà ! T'avais pas le droit de la mêler dans tout ça, elle était trop jeune pour mourir encore. Et puis son but n'était pas de finir sa vie à vingt-et-un ans ( oh mon dieu, c'était si jeune ! ) tuée par un mafieux parce qu'elle aurait approchée le petit-copain de la sœur du chef du gang de la mafia de la corée de l'asie et du japon … Euh. Elle voulait pas mourir, quoi. Mais honnêtement, Wookie semblait trop fanfaron pour sortir avec une fille pareille ! Quoi que … Il était tellement frustré avec elle qu'il se lâchait avec les autres ? … Mais c'est bien sûr ! Yosh, Hye Bin ! Sauve le des griffes de cette furie ! … Sans y laisser ta peau si possible … … … NON MAIS ! Elle se rapprocha de Ji Wook et frappa son bras d'une force totalement inoffensive, les sourcils froncés, une moue boudeuse affichée sur le visage. Là, elle était pas contente la blondinette. Oh, pas du tout, même ! Et, tu vas voir, elle va te sortir une blague à la House que t'iras VRAIMENT te trouver une petite amie du genre pour ne pas avoir trop peur des représailles.

    « Tes blagues sont vraiment nulles ! »

    Eeeet toooc ! … e.e. Elle soupira en s'adossant de nouveau au banc et leva son visage vers le ciel pour regarder cette grande étendue bleue avant de lâcher d'un air rêveur.

    « Eh bah … J'imagine que je ne devrais pas dire non plus à mon copain que je me suis retrouvée enchainée à toi, que tu étais torse-nu devant moi et que tu as si gentiment fait … »

    Elle s'approcha un peu plus de lui, leva sa main vers la lèvre du jeune homme, glissa ses doigts dessus en gardant son regard résolument fixé sur sa bouche avant de plonger son regard droit dans celui de Ji Wook et de murmurer.

    « … Il va pas beaucoup aimer. »

    Elle esquissa un sourire, ne pouvant plus retenir la rougeur de ses joues plus longtemps et pinça le nez du coréen en riant.

    « Je crois que je vais commencer à me faire à ton humour. »

    Alors ? Tu crois pouvoir survivre à cela ? Même tous les avocats du monde ne pourraient pas s'attaquer à la petite Hye Bin. Même pas toi. D'ailleurs ? Ce détail sur la vie de Ji Wook interpella la jeune fille. Mais il devait être riche, le coco. Non, je plaisante, ce qui la retint surtout fut le fait que son père soit avocat. En général, les avocats et médecins, enfin, tout ce qui touche aux études extrêmement dures et sélectives je veux dire, eh bien, il paraît que les parents forcent leurs enfants à suivre la même voix. Elle n'oserait pas le demander, mais elle s'imaginait bien que cela devait être le cas. Alors, elle en conclut qu'il devait être en fac. De droit, de médecine. Peu importe. Un truc auquel la blondinette ne touchera jamais. Pff, si elle trouve un peu de courage, elle demandera surement au brun de lui donner deux-trois conseils en droit histoire qu'elle se défende devant les escrocs. Sauf qu'elle n'aura jamais le cran de remballer un escroc ou même de demander au trainee caché. Pas si caché que cela d'ailleurs. Mais ne soyons pas trop curieux, on vient de faire un coup foireux au petit, alors taisons-nous un instant. Au point qu'elle garda son regard fixé sur l'étiquette comportant le numéro de Wookie pendant que celui-ci s'en allait faire elle ne savait trop quoi. Elle … N'était pas si folle que ça, visiblement ? Quand elle réalisa réellement ce qu'il venait de faire, ses yeux s'écarquillèrent et ses joues virèrent d'autant plus rouges qu'elles ne l'avait déjà été. Ha. C'est là qu'elle remarqua qu'il n'était plus là. Hein ?!

    Tournant la tête de droite à gauche d'un air paniqué, elle se mit à chercher du regard où pouvait bien se trouver son compagnon d'infortune. Pas de traces de brun à proximité. Elle se tourna carrément. Quoi ? Il peut se cacher dans les buissons, vous croyez ? Non mais là, elle le croyait capable de tout. Elle se retourna et le vit, là. Tout sourire, avec deux canettes à la main. Ohmondieu. Sur le coup, elle avait bel et bien cru qu'il l'avait abandonnée … Euh e.e. No comment.


    « Co … Euh. Jus de fruit …  Merci. »

    Finit-elle timidement en lui prenant presque la canette des doigts pour pas qu'il dise « nooooooon, mais c'est booon! ». Non, c'était vraiment bon. Peu importe ce qu'elle allait boire, tant que c'était pas du jus d'orange entière, elle pouvait boire n'importe quoi. Et même si elle ne jurait que par le coca, peu importe, elle pouvait bien changer une fois. Surtout coca ce n'était pas bon pour la santé et le jus de fruit, oui. Oh ? Ben, elle devrait pas plutôt le donner à Ji Wook alors ?! … BAH. Trop tard, elle avait déjà ouvert la canette et l'avait déjà porté à ses lèvres. Elle n'avait pas bu. Mais maintenant c'était trop tard. Enfin, bon. Vous trouvez pas qu'il faisait chaud ? Hye Bin, si. Et elle se sentait quelque peu mal à l'aise. Venait-il VRAIMENT ( sans blague, hein ?!!! ) de lui donner son numéro de téléphone ?! … Elle n'y croyait pas. Elle avait du mal. Après avoir bu une petite gorgée, elle posa la canette fraiche sur ses joues, comme si elles allaient subitement redevenir normales et pas rouge. Sauf que non. Peu importe. L'amnésique releva légèrement son pantalon au niveau de sa cheville droite, laissant entrevoir sa peau, et y plaqua la canette glaciale dessus. Avec un peu de chance, cela atténuerait sa douleur un tout petit peu. Ou elle serait capable de poser son pied à plat au minimum, les yeux baissés vers les cailloux qui étaient nettement moins gros que ceux du labyrinthe, elle se perdit dans ses pensées. Si il lui parla, elle le nia totalement. Et elle s'excusait d'avance.

    «  Ji Wook … »

    Pense pas tout haut, cocotte.
    Ouvrant brusquement les yeux et tournant son visage vers ce dernier en souriant, elle reprit;

    « Non, rien. Pardon. » … Change de sujet. « Dis, dis, dis ! Tu veux bien faire un truc pour moi ? »

    T'as pas le choix èé. La demoiselle pointa du doigt l'attraction qu'elle avait toujours vu, mais qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de faire: le truc classique et banal et tout ce que vous voulez. Le truc kitch, le truc chiant, le truc ... La Grande Roue, quoi ! Afin d'éviter tout ce qui est ambiguïté et compagnie, elle voulut préciser que c'était parce qu'elle l'avait toujours vue mais jamais faite. Simplement voilà, sentant qu'elle allait bailler, elle tourna son visage et bailla sans indiscrétion aucune avant de se tourner de nouveau vers lui, totalement gênée. e.e

    « Oh~ laisse tomber en fait... Je crois que je commence à fatiguer. Pas toi? C'est à cause de ce maudit homme-nutella. D'ailleurs, je pense qu'il est gay. »

    Mais encore ...?

    « Enfin bon. Si c'est pas trop loin chez toi, je viens dévorer tous les gâteaux que tu as acheté. Si non ... On va chez moi et je t'autorise à voler tout ce que tu veux dans mon appart' pendant que je dormirais parce que t'as été sympa ! »

    Bah voyons!

_________________
    Chaned with you [ Ji Wook ] 11jc6zq
      Chaned with you [ Ji Wook ] Junghye12
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chaned with you [ Ji Wook ] Vide
MessageSujet: Re: Chaned with you [ Ji Wook ]   Chaned with you [ Ji Wook ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Chaned with you [ Ji Wook ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit