AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour assurer le bon déroulement du Journal de la JRM ENTERTAINMENT, merci de participer et de nous envoyer vos rumeurs, scandals ou encore petites annonces ici, sur le compte du "Journal". Merci d'avance à ceux qui prendront un peu de leur temps pour le faire. ;D ♥

Partagez | 
 

 Promenons dans les bois pendant que le loup n'y est pas. [ Kong Yoo Rim ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Promenons dans les bois pendant que le loup n'y est pas. [ Kong Yoo Rim ] Vide
MessageSujet: Promenons dans les bois pendant que le loup n'y est pas. [ Kong Yoo Rim ]   Promenons dans les bois pendant que le loup n'y est pas. [ Kong Yoo Rim ] EmptyDim 21 Mar 2010 - 17:13

    Un rayon de soleil éclaira le visage de Soo Min. Ses yeux s’ouvrirent avec difficulté. Un nouveau jour, un nouveau matin. Dimanche, son seul jour de congé, son seul jour où elle pouvait se permettre de faire la grasse matinée. Pourtant, même si elle avait vraiment envie de rester encore en dessous de sa couette, bien au chaud, elle fit un effort pour se relever. Dehors, le ciel était bleu, pas un seul nuage en vue et la température semblait avoir grippé de quelques degrés. Comment est ce que quelqu’un pouvait rester chez soi par un temps pareil ? En tout cas, la jeune femme ne pouvait résister l’envie d’aller respirer l’air pur et de profiter de cette météo. Elle s’étira les bras. Ses cheveux étaient en batailles, son visage était encore à moitié endormi et sa mine était pâle. Son réveil affichait dix heures du matin. Et hop, elle sortit de son lit et se dirigea droit vers la salle de bain. Quoi de mieux qu’une bonne douche pour se réveiller ? Et une froide était encore meilleure. Après avoir fait toute sa toilette, elle s’habilla et se maquilla légèrement. Et maintenant ? C’était parti pour un petit déjeuner, histoire de remplir son ventre et d’être en forme. Sa mère avait déjà tout préparé comme à son habitude. Alala, qu’est ce qu’elle pouvait l’admirer. Madame Choi avait élevé son enfant toute seule sans l’aide de personne, elle avait même continué de travailler durant sa grossesse et elle avait réussit à trouver du temps pour s’occuper de sa fille.

    Et voilà, après avoir déjeuné correctement et s’être finit de se préparer, elle était prête. A vrai dire, elle aurait bien aimé que quelqu’un de son entourage l’accompagne durant sa balade mais impossible de trouver une personne disponible. Son petit ami travaillait sur sa poterie, son demi-frère était occupé avec son groupe, ses amis avaient d’autres préoccupations. De toute façon, ce n’était pas ça qui l’allait l’arrêter. La coréenne était de bonne humeur et quoiqu’il arrive, ça restera comme ça. Elle prit le métro pour aller en ville. Ca faisait longtemps qu’elle n’avait pas fait de shopping. Il faut dire que c’était mauvais pour sa santé, ou plutôt pour son portefeuille.x.x « Je veux ça, je veux ça, et ça, et çaaa ! » C’était à croire qu’elle allait carrément acheter tout le magasin. Et puis, dès que la demoiselle n’avait pas ce qu’elle désirait, tout de suite elle tirait la tronche, faisait sa boudeuse. Elle et ses caprices étaient son plus grand défaut. Le pire dans cette affaire était qu’elle en avait conscience, seulement elle avait beau essayer de refreiner ses pulsions, elle cédait toujours à la tentation. En entrant dans le train, elle fut poussée et écrasée par une foule de gens. Rien d’étonnant. Un week-end avec un si beau soleil, tout le monde sortait. Dès que les portes s’ouvrirent, Soo Min se précipita pour évacuer et pouvoir respirer normalement. Un jour, quelqu’un finirait par s’étouffer tellement les gens étaient entassé dans si peu d’espace.

    La trainee marchait d’un bon rythme, sans but précis. Par où commencer ? Aller s’installer dans un café ? Faire du lèche-vitrine ? Ou bien se perdre dans les ruelles de Séoul. Ses pas stoppèrent et son regard se fixa vers la droite. Un parc. Mais oui ! C’était parfait. Comme ça non seulement son argent n’en subirait pas les frais mais en plus, c’était l’idéal pour passer un bon moment tranquille. Elle changea donc de direction et dépassa la grille d’entrée. Il y avait surtout des familles. Des jeunes couples avec un bébé, des parents avec leurs enfants en train de jouer ensemble, des vieux mariés assis sur un banc, des jeunes adolescents en train de se bécoter sous un arbre. Mais il y avait aussi les groupes d’amis, ceux qui s’étaient allongés sur l’herbe, ou bien ceux qui pique-niquaient ensemble. Il ne fallait pas non oublier les personnes qui étaient toutes seules comme la brune. C’était dans ce genre d’endroit qu’il était possible de faire toutes sortes de rencontres. La miss sortit son Ipod de son sac et mit les écouteurs sur ses oreilles. Elle décidé de mettre une chanson de SHINee.

    Et bam ! Quelqu’un venait de lui foncer droit dessus. C’était un joggeur, un de ceux qui faisait son tour tous les matins régulièrement. Ouais, mais ce qu’il manquait cruellement était des yeux. Il était rentré en plein dans Minnie et ne s’était même pas excusé. Sur le coup, la jeune femme avait lâché son sac et ses écouteurs étaient tombés par terre. Elle n’eut pas le temps de dire ‘ imbéciiile !’, il était déjà partit loin en train de courir. Nan mais oh ! è.é Aucune manière ! Il la laissait en plan sans même l’aider à ramasser ses affaires qui étaient par terre. Baaakaaa ! Si ses affaires ne s’était pas éparpillés sur le sol comme ça, aucun doute qu’elle lui aurait courut après pour lui donner une sacrée leçon. Et elle devait se faire violence pour ne pas l’insulter en criant et se faire passer pour une fofolle devant tous les autres. Etre en colère était une chose mais se faire humilier en était une autre. Elle soupira. Tss, cet homme avait réussit à baisser son morale. En quelques secondes. Pouf. En tout cas, si jamais elle revoyait son visage dans la rue, elle ne manquerait pas l’occasion de se venger. Quoiqu’il en soit, elle dû s’agenouiller pour ramasser tout ce qui était tombé de son sac à main. Argh ! Son Ipod semblait complètement saccagé ! x.x Naan ! Elle était où la justice ? Si ce n’était pas possible de le réparer, elle maudirait ce joggeur pour toute sa vie, voir même les générations suivantes. Alors qu’elle remit son portefeuille à sa place, elle vit une main qui lui repassait ses clés.
Revenir en haut Aller en bas
Kong Yoo Rim

Kong Yoo Rim

Date d'inscription : 17/01/2010
Nombre de messages : 764
Né(e) le : 15/12/1991
Age : 27
Profession : Etudiante + Trainee ♥
Situation : Celibataire! Libre comme l'air.
Humeur : Couquine 8D


MORE
My R e l a t i o n s h i p s:
My D i a r y:
My C a r a c t e r:

Promenons dans les bois pendant que le loup n'y est pas. [ Kong Yoo Rim ] Vide
MessageSujet: Re: Promenons dans les bois pendant que le loup n'y est pas. [ Kong Yoo Rim ]   Promenons dans les bois pendant que le loup n'y est pas. [ Kong Yoo Rim ] EmptySam 27 Mar 2010 - 14:03

La demoiselle émergeait doucement de son sommeil, enfin. Voilà plus d'une heure qu'elle avait ouvert les yeux, mais Yoo Rim était toujours étalée en étoile sur son lit. La veille, elle était sortie avec quelques amis ce qui fait qu'elle ne c'était pas forcément couché de bonne heure. Elle frotta énergiquement ses yeux mi ouvert mi fermé, se redressa pour s'asseoir, et s'étira. La jeune fille réussit enfin à sortir de son lit. Elle traîna les pieds jusque dans la cuisine. Sa mère était là, assise sur une chaise. Elle buvait tranquillement son thé en lisant le journal du jour. Yoo Rim se dirigea vers sa maman qui avait levé les yeux en sa direction, elle lui fit un petit bisou sur le front en disant d'une petite voie " Bonjour ".

La coréenne ouvrit les placards, mais ne trouva rien de bon à manger, son regard se détourna vers le saladier de fruit. Une pomme verte trônait là, au milieu des oranges et des poires. Un sourire satisfait s'étira sur son visage, et elle attrapa le fruit avant de croquer dedans énergiquement. La jeune fille quitta la cuisine, et regarda dans le salon. Son père et son frère n'étaient apparemment pas là. Ils avaient dû aller faire un de leur truc de mec comme ils disaient si souvent. Levant les yeux au ciel, la belle retourna dans sa chambre. Elle ouvrit les volets, et se posa contre le rebord de la fenêtre qu'elle venait d'ouvrir.

Le soleil était présent aujourd'hui, quelques petits nuages clair décoraient le ciel. Aujourd'hui allait être une bonne et belle journée. Yoo Rim n'avait prévu de rien faire aujourd'hui. Elle voulait rester chez elle, pour étudier un peu et aider sa mère. Seulement le temps qu'il faisait dehors lui donna envie de sortir prendre l'air un peu. La coréenne sauta de son perchoir, alla se mettre devant son armoire, tira les portes, et sortie des vêtements. Elle alla ensuite dans la salle de bain et s'y enferma à double tours.

Lorsqu'elle fut douchée habillée, coif.. Prête, la demoiselle retourna dans sa chambre, enfila une paire de ballerine, pris son sac et ferma la porte de sa chambre. Elle prit ses clefs sur le porte cles, et alla se poser dans entrebâillement de la porte.

- Maman. Je sors un peu, j'ai besoin de prendre l'air. Avait-elle dit en souriant.

Sa mère leva son regard vers elle et regarda sur la pendule.

- D'accord, mais ne rentre pas trop tard !


Yoo Rim rigola doucement et acquiesça d'un signe de tête. Qu'est ce qu'elle pouvait l'aimer sa mère.

Elle quitta l'immeuble, et commença à avancer. Ou allait-elle aller ? Ou ses pieds la mèneraient. Rien ne pressait, le temps était paisible et reposant. Yoo Rim était bien à cet instant. Au bout d'un petit quart d'heure même pas, ma jeune fille arriva dans un parc. Un parc qu'elle connaissait plutôt bien. En effet elle venait souvent se poser ici lorsque le temps si prêtait bien. La demoiselle marchait doucement, regardant en l'air pour voir le ciel, et les arbres quand un bruit de choque la sortie de ses rêveries. Son regard se tourna vers l'endroit d'où le bruit provenait. Une jeune fille était par terre, elle s'était apparemment fait bousculer par un coureur qui ne c'était pas arrêté. Mal poli ! La demoiselle se redressa et rangea ses affaires qui, étaient bien entendus tombés par terre. Yoo Rim la regarda avec plus d'attention. Elle crut reconnaitre une de ses amies.

La coréenne s'avança vers l'autre demoiselle, et vît qu'elle avait oublié de ramasser ses clefs. Elle les ramassa pour elle et lorsqu'elle arriva devant celle qui était effectivement Soo min son amie, les lui tendit

- Tiens mademoiselle, tu allais partir sans tes clefs. Avait-elle dit d'un ton jovial .
Revenir en haut Aller en bas
 

Promenons dans les bois pendant que le loup n'y est pas. [ Kong Yoo Rim ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JRM Entertainment :: ;; archives } :: topics termines&abandonnes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit